La conquête des fêtes chrétiennes par l'islam - par Gérard Brazon

Publié le 7 Octobre 2011

Comment occuper un territoire, le terrain du culturel et du religieux à défaut des coeurs et des âmes françaises?

C'est simple, vous sortez la bonne vieille recette qui consiste à faire table rase.  Si possible dans les quartiers que vous occupez comme dans les cités du 93 que des journaleux débiles appellent 9-3. Vous y imposez votre culture à la place de celle qui domine encore en virant tous les symboles comme le sapin de Noël par exemple en arguant la "stigmatisation". Un peu à la manière des premiers chrétiens qui bâtirent des églises sur des temples jugés par eux païens.

C'est ce qu'a fait l'islam à chaque fois qu'il a fait la conquête d'un territoire. Il efface toutes les traces d'un passé religieux précédent et impose ses codes. C'est pourquoi il n'est pas innocent de voir cette islam imposer des tenues vestimentaires, des mosquées et des minarets. (Les mosquées sont nos casernes et les minarets nos baionnettes dixit Erdogan). C'est la politique de la table rase qui se met en place sur la durée. Il fallut à peine 50 ans pour islamiser au cimeterre tout l'ancien Empire de byzance après sa chute en 1453 et la  mort de la chrétienté Orthodoxe qui trouva refuge, en partie, à Moscou le reste s'éparpillant dans l'Europe chrétienne. Idem dès que les arabo-musulmans ont occupé les territoires berbères christianisés ou juifs. Par la suite, c'est ce qui est aujourd'hui l'Espagne qui fut islamisée pendant plusieurs centaine d'années.

 Dans notre monde médiatique, Noël, jadis,  fête des bougies, a été transformé en naissance de l'enfant Jésus. Cette fête devrait, si les catholiques ne font rien, si les Français acceptent cet état de chose, devenir la fête d'un homme qui est la représentation de tout ce que nos valeurs de Français refusent à savoir, l'esclavage, le meurtre, l'inégalité des sexes, la sauvagerie des peines de mort, la polygamie, la pédophilie. Ce 25 décembre est voulu par une association musulmane comme la fête de l'islam. Rien de moins et sans rougir, alors même que cette idéologie appelle à tuer les "associatifs, les égarés (chrétiens) et les juifs.

C'est un peu comme si c'était la fête de Nuremberg. Nous verrons défiler les troupes de ces conquérants qui s'étaient fait botter le cul en Espagne, casser les dents devant Vienne, et couler à Lépande. Ils reviennent avec la même idée en tête! Imposer leur folie religieuse.

Comme ils ont plus de mémoire que nous, et qu'ils savent tirer des leçons de leurs échecs, ils reviennent par la petite porte des médias et utilisent nos démocraties avec les chevaux de Troie politiques et surtout ces fameux idiots utiles de gauche comme de droite. Bref, ce n'est pas la joie et sûrement ce ne sera pas un Noël comme les autres en cette année 2011.

Gérard Brazon

Noel-islamique.jpg 

Noel-islamique2.jpg

On y apprend au détour qu'ils ont également des sous marins dans des partis politiques dont on peut se demander où se situe la notion de laïcité. 

UMP-UFM-n-est-pas-l-UMF-2.jpgUMP-UFM-n-est-pas-l-UMF.jpgUMP-UFM-n-est-pas-l-UMF-3.jpg

j'imagine qu'il y a les mêmes à gauche.

A vomir cette façon de faire de la politique

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

francis Claude 07/10/2011 19:03



le drame c'est comment les autoritées FRANCAISES peuvent laisser faire une pareille imfamie!!!!!!