La Corée du Nord menace de frapper les USA, Guam et Hawaï

Publié le 26 Mars 2013

La Corée du Nord a placé son armée en ordre de combat mardi et demandé à ses unités spéciales "stratégiques" de se préparer à d'éventuelles frappes contre les Etats-Unis, et les îles de Guam et de Hawaï dans le Pacifique, a indiqué l'agence officielle nord-coréenne

AFP/KCNA via KNS/AFP - La Corée du Nord a placé son armée en ordre de combat mardi et demandé à ses unités spéciales "stratégiques" de se préparer à d'éventuelles frappes contre les Etats-Unis, et les îles …plus AFP

La Corée du Nord a placé son armée en ordre de combat mardi et demandé à ses unités spéciales "stratégiques" de se préparer à d'éventuelles frappes contre les Etats-Unis, et les îles de Guam et de Hawaï dans le Pacifique, a indiqué l'agence officielle nord-coréenne.

"Le commandement de l'armée du peuple coréen déclare que toutes les troupes d'artillerie, y compris les unités stratégiques de missiles et les unités d'artillerie à longue portée doivent être placées en alerte +prêtes au combat+", selon KCNA.

Ces unités doivent se tenir prêtes à attaquer "toutes les bases militaires américaines dans la région Asie-Pacifique, y compris sur le continent nord-américain, Hawaï et Guam" ainsi qu'en Corée du Sud, a ajouté le commandement dans le communiqué transmis par KCNA.

Malgré le tir réussi d'une fusée le 12 décembre dernier --assimilé par Séoul et ses alliés à un missile balistique--, les experts jugent que Pyongyang est loin de maîtriser la technique requise pour lancer un missile intercontinental, capable de frapper les Etats-Unis.

Hawaï et Guam sont également considérés comme hors de portée des missiles de moyenne portée développés par la Corée du Nord, qui pourraient en revanche atteindre les bases au Japon et en Corée du Sud.

Vendredi, Séoul et Washington ont renforcé les conditions de leur pacte de coopération militaire. Il prévoit désormais un soutien accru des Etats-Unis au Sud, même en cas de provocation mineure de la part du Nord.

"Il n'y a pas de plus grande erreur que l'idée qu'ils (Séoul et Washington) auront l'occasion de riposter", a ajouté le commandement de l'armée mardi.

La semaine dernière, Pyongyang avait déjà menacé de s'en prendre aux bases américaines au Japon et à Guam, en riposte aux vols de bombardiers B-52 au-dessus de la Corée du Sud.

Les tensions sur la péninsule coréenne sont actuellement au plus haut depuis 2010. Un test nucléaire le 12 février, le troisième réalisé par le Nord, a entraîné de nouvelles sanctions de l'ONU et des menaces de représailles de la part de Pyongyang.

Dans la matinée, la nouvelle présidente de la Corée du Sud Park Geun-Hye a prévenu Pyongyang que "le seul chemin vers la survie" résidait dans l'abandon de ses programmes nucléaire et balistique et a appelé le Nord "au changement".

"Encore maintenant, la Corée du Nord menace notre sécurité nationale", a ajouté la chef de l'Etat dans un discours prononcé à l'occasion du 3e anniversaire du naufrage d'une corvette sud-coréenne, torpillée par Pyongyang, selon Séoul.

Le torpillage avait causé la mort de 46 marins sud-coréens. Le Nord a toujours nié en être responsable.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

Aaron 27/03/2013 22:35


Et cela ne fait que 60 ans que ces métèques empoisonnent le monde....Le Général MacArthur, Commandant en chef lors de la guerre de Corée...avait préconisé un bombardement atomique de la Corée du
nord ...mais il y avait un risque de conflit mondial avec les pays communistes.

marco 27/03/2013 14:00


Chien qui aboie ne mord pas dit le proverbe,ce n'est pas toujours vrai:le régime de Pyong hyang ne subsiste que graçe a la chine-cet état est condamné a proférer des menaces pour se rappeler
qu'il existe aux yeux du monde,mais il ne faut pas sous estimer son pouvoir de nuisance pour séoul en particulier et accessoirement le Japon.

Epicure 26/03/2013 20:10


La paranoïa, avant de vous tomber dessus (Hitler, Pol Pot et autres fantaisistes) est extrêmement drôle...ensuite on rigole moins jusqu'à ce qu'on ait mis ces malades dans une camisole de
force...Il est alors nécessaire de disposer de solides costauds qui arrivent à mettre la piquûre de neuroleptique à dose pour Cheval de Trait: millins de morts et villes rasées au plancher...


Ici, c'est la blague de Ben Gourion qui propose à la Knesseth de déclarer la guerre aux USA..;ce à quoi  tous les députés poussent des hurlements...alors BG dit: voyez l'Allemagne, comme
elle nous perdrons la guerre, mais  INSTANTANEMENT, et ensuite un plan Marshall nous sera enfin accordé...
Je pense que les Nord Coréens pensent à faire en sorte que les USA prennent en charge totale dans la huitaine qui suivra l' Attaque sur Pearl Harbor...sic, toute la population affamée de la Corée
du Nord et assure ce fameux plan Marshall pour ces Nouveaux Cinglés...C'est un piège!!!!!!!!!!!!