La Crise, la France, la solidarité européenne vue de loin...

Publié le 15 Mai 2010

Les échos via internet, m'informe en Chine que la situation économique de l'Europe n'est pas fantastique. En Chine c'est l'opulence, l'été, le soleil et en france, je lis les déficits, les inquiètudes économique, l'incertitude d'un avenir que l'on nous annonçait radieux graĉe à l'Europe la cléf du bonheur intégral et absolu. Il semble que cette Europe n'a pas les pouvoirs de guérisseuse ou de magicienne! L'Europe va mal semble t'il! Le bouc émissaire s'appelle la Grèce. Mais est-elle la seule à aller mal? Non car l'Espagne est touchée par cette maladie douce des déficits incontrôlés comme la Grèce. le Portugal aurait quelques soucis également. Bien entendu et comme d'habitude, on nous annonce qu'en France si c'est difficile, ce n'est pas dramatique! La France est mieux gérée, mieux protégée par des dirigeants brillants. Un peu comme le fameux nuage de Tchernobyle qui avait été maintenu à distance grâce au génie français.

Espagne: José Luis Zapatero a annoncé mercredi des réductions de salaires pour les fonctionnaires annonce le Figaro. Il est tout à fait étonnant qu'un Parti socialiste, fût-il espagnol met les cartes sur table et annonce quasiment un plan de rigueur. Pendant ce temps là, Martine Aubry nous fait une annonce sur les emplois jeunes de triste renommé par rapport à leur efficacité et le niveau de formation qu'ils offrent. Cinq ans « d'emploi jeune » sous Lionel Jospin a reconduit ceux-ci à la case départ avec la rancune en plus d'avoir été baladé pendant quelques années. Le seul emploi qui vaille est celui qui est nécessaire, utile et rémunéré par les entreprises. Des emplois sous perfusion de l'état ne produisent que des insatisfactions à long terme.

« Le président français a exigé «un engagement de tous, pour que tout le monde aide la Grèce, chacun selon ses moyens, ou la France réexaminera sa situation dans l'euro», aurait déclaré le leader espagnol selon El Pais.

Il est vrai que si chacun regarde dans son assiette, la preuve sera faite que l'Euro n'aura été qu'une invention qui aura permis d'assécher les économies, de réduire les salaires, d'augmenter le coût de la vie en général. Ce qui valait 1 franc en 1999 vaut quasiment 1 euros en 2010. La comparaison n'est pas identique pour ce qui est des revenus salariaux et autres retraites et pensions.

Portugal: Le gouvernement a décidé d'augmenter les impôts et la TVA pour réduire plus vite les déficits. Le Sud de l'Europe peine. Cette fameuse europe que les allemands appelaient l'Europe du Club Med. Cette vertueuse Allemagne qui travaille et dont les syndicats et les partis politique tentent souvent ensemble de trouver des mécanismes de bonnes gestions politiques et économiques.

Turquie: La crise économique pourrait favoriser une détente militaire gréco-turque. La Turquie qui mine de rien, tout en continuant à négocier à Bruxelles son entrée dans l'Europe joue une carte qui pourrait la rendre incontournable à terme car qui pourra s'opposer à un pays qui aura aidé l'une des nations européenne en difficulté? Pourrons-nous lui dire « Vous avez été bien bon mais non vous ne pouvez pas faire partie de l'Europe »?

l'Europe se réduit peu à peu et s'enferre dans des difficultés fortes. Ceux qui ont pu entrer n'ont aucune envie d'être solidaire car cela signifierait qu'il leur faudraient partager sinon réduire la manne européenne. Cette Europe est essentiellement basée sur l'économie avant de l'être par la culture et le désir de vivre ensemble pour vivre ensemble. Ce n'est pas Europe des citoyens, celle des femmes et des hommes, c'est celle des technocrates, des financiers, des politiques, des entreprises. Je crois sincèrement que nous avons mis le chariot avant les boeufs. Pourquoi un Lettonien serait-il concerné par un Grec. Alors un allemand, un français!

La Chine d'où je reviens vit dans l'opulence en tant que pays même si la misère existe aussi dans la rue. Comme dans les rues de France d'ailleurs. La société de consommation bat son plein. les magasins sont pleins. Les gens sont au labeur et nul ne songe au 35 heures et pour cause, il n' y a pas de règles sociales dans le privé. Je pense qu'un jour cela viendra mais pour le moment, c'est loin d'être le cas.

Pendant ce temps là, le parti socialiste s'interroge sur ses primaires.

« Parmi toutes les questions épineuses à régler, il y a celle du calendrier. «Nous terminerons les primaires au début de l'automne, fin de l'été 2011, ça c'est une certitude !» a-t-il déclaré mercredi soir sur LCP. «Nous commencerons après les élections cantonales de 2011, c'est-à-dire au début du mois d'avril», a-t-il ajouté. Jeudi, il précisait : «C'est une analyse. C'est le cadre des discussions. Ce sont les dates extrêmes entre lesquelles la primaire aura lieu.»

Nous sommes sauvés! Si la Chine s'est réveillé, le Parti Socialiste lui est toujours en plein rêve sinon dans son délire! Car quoi de plus urgent aujourd'hui de trouver le nom du candidat pour 2012. Ainsi va la vie politique en France.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article