La diversité progresse! A quand la fin du règne des blancs dans ce pays de France....

Publié le 30 Août 2012

Le Monde se réjouit que l'Assemblée prenne des couleurs. Terra-Nova doit-être satisfait même si son Président est passé à autre chose du côté d'Allah ou de Mao. C'est ce que nous dit le journal le Monde sous le titre significatif: La diversité progresse!

Il dénonce le "retard" de la droite! 

Pour ma part, ce qui m'importe c'est la compétence, les idées, la loyauté à la France et la volonté d'oeuvrer pour les citoyens français. Se satisfaire de la diversité des couleurs et des origines uniquement  cela relève du racisme tout simplement.

Croire que l'Assemblée sera plus efficace parce que plus "diverse" est tout simplement écoeurant. D'ailleurs, le journal le Monde devrait exiger pour que tout soit parfait, que l'Assemblée soit réservée entièrement à la diversité...

Pour conclure, il manque cruellement de femmes mais là, c'est le silence!

Gérard Brazon

****

Le Monde

Cinq nouveaux députés sont originaires du Maghreb : Kader Arif (Haute-Garonne), Malek Boutih (Essonne), Kheira Bouziane (Côte-d'Or), Chaynesse Khirouni (Meurthe-et-Moselle) etRazzy Hammadi (Seine-Saint-Denis) ; une du Tchad, Seybah Dagoma (Paris) un de l'Iran, Pouria Amirshahi (Français de l'étranger), et un du Brésil Eduardo Rihan Cypel (Seine-et-Marne). Deux autres, Hélène Geoffroy, élue dans le Rhône, et Corinne Narassiguin (Français de l'étranger) viennent de départements d'outre-mer. Une autre députée ultra-marine, la ministre George Pau-Langevin, seule Noire élue en 2007 en métropole, a conservé son mandat à Paris.

 

Seybah Dagoma, élue dans la 5e circonscription de Paris.

 

Adjointe de Bertrand Delanoë, chargée de l'économie sociale et solidaire, Seybah Dagoma, 34 ans, a été élue dans la 5e circonscription de Paris avec 70,1 % des suffrages. Cette avocate d'affaires d'origine tchadienne, née à Nantes, est membre fondatrice du think tankTerra Nova et du conseil scientifique de la Fondation Jean-Jaurès.

  • Malek Boutih

 

Malek Boutih a été président de SOS Racisme de 1999 à 2003.

 

Après un parachutage raté, en 2007, dans la 4e circonscription de Charente, Malek Boutih, d'origine algérienne, 47 ans, dont trente ans d'engagement associatif et politique, va succéder à son ancien "pote" de SOS Racisme, Julien Dray, dans la 10e circonscription de l'Essonne. Président de SOS Racisme de 1999 à 2003, ce natif de Levallois-Perret a été chargé des questions de société au secrétariat national du PS de 2003 à 2008. 

  • Razzy Hammadi

 

"Refuser ce traité, c'est poser un acte de cohérence et d'investissement idéologique pour l'avenir", déclare Razzy Hammadi, député de Seine-Saint-Denis, à propos du traité budgétaire européen.

 

De père algérien et de mère tunisienne, Razzy Hammadi, qui n'avait pas réussi à ravir son fauteuil au maire communiste d'Orly (Val-de-Marne), où il avait été investi au titre de la "diversité" en 2008, a été élu, cette fois, dans la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis, avant même le second tour, si l'on peut dire, puisque le député sortant, devancé au premier tour, s'était désisté en sa faveur et qu'il restait seul en lice. Président du Mouvement des jeunes socialistes de décembre 2005 à novembre 2007, il est chargé du service public, au  secrétariat national du PS, depuis novembre 2008.

  • Kader Arif

 

Kader Arif, ministre délégué aux anciens combattants.

 

Ministre délégué aux anciens combattants, il a été élu dans la 10e circonscription de la Haute-Garonne. Ce député européen, en 2004 et en 2009, natif d'Alger, est arrivé en France avant ses 4 ans, avec ses parents, restés fidèles à la France au moment de l'indépendance algérienne.

  • Kheira Bouziane

 

Professeur d'économie de 58 ans, Kheira Bouziane est née à Oran, en Algérie.

 

Professeur d'économie de 58 ans née à Oran (Algérie), Kheira Bouziane, conseillère municipale à Quetigny (Côte-d'Or) a été élue dans la 3e circonscription du département.

  • Chaynesse Khirouni

 

Chaynesse Khirouni a été élue députée dans la 1re circonscription de Meurthe-et-Moselle. A Nancy, elle rassemble 55 % des suffrages.

 

Originaire de Rombas (Moselle), Chaynesse Khirouni a été élue dans la 1re circonscription de Meurthe-et-Moselle. Cette enseignante en microfinance à  l'université de Lorraine est passée par le milieu humanitaire et culturel avant de se lancer en politique en 2008.

  • Eduardo Rihan Cypel

 

Eduardo Rihan Cypel, 36 ans, est né au Brésil.

 

Le socialiste Eduardo Rihan Cypel, 36 ans, né au Brésil, élu dans la 8e circonscription de Seine-et-Marne, s'est fait connaître par son combat acharné contre la politique d'immigration préconisée par le gouvernement Sarkozy.

 

Pouria Amirshahi (à gauche), secrétaire national du PS à la coopération, la francophonie, l'aide au développement et aux droits de l'homme.

 

Né en Iran, Pouria Amirshahi arrive en France à l'âge de 5 ans. Son père retourne en Iran, alors que sa mère s'installe dans une cité HLM de Paris où il passe son enfance. Il obtient la nationalité française dans les années 1990. M. Amirshahi a été président de l'UNEF-ID de 1994 à 1998, président de la MNEF de 1999 à 2000. Il est aujourd'hui chargé de la coopération, de la francophonie, de l'aide au développement et des droits de l'homme au secrétariat national du PS. Il a été élu dans la 9e circonscription des Français établis hors de France (Afrique du Nord et de l'Ouest).

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/06/18/la-diversite-progresse-dans-l-hemicycle_1720683_823448.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

S. Dekerle 30/08/2012 18:21


Quand l'Europe ne sera plus européenne les écervelés n'auront plus qu'à constater le désastre!

S. Dekerle 30/08/2012 18:18


Le génocide de la population autochtone par substitution de population se poursuit. Les idiots utiles de la mondialisation s'en félicitent. Navrant...