La douce vie des chrétiens dits « Infidèles » dans la bande de Gaza

Publié le 6 Août 2012

Les chrétiens dans la bande de Gaza ont organisé un sit-in de protestation lundi contre l’enlèvement d’un jeune homme qui a été forcé par un groupe armé de se convertir à l’islam

Des dizaines de chrétiens ont protesté dans l’église orthodoxe dans la ville de Gaza, contre l’enlèvement d’un homme chrétien et deux jeunes filles

L’archevêque grec orthodoxe Alexios dit que le jeune homme, Ramiz Al-Amash, a été kidnappé par un groupe islamiste, samedi après des tentatives pour le forcer à se convertir du christianisme à l’islam.

Il a été empêché d’appeler sa famille.

«Les parents du jeune homme est allée à la police pour déposer une plainte au sujet de l’enlèvement de leur fils,», dit l’archevêque Alexios .

La mère de Al-Amash est devenue malade et a dû être emmenée à l’hôpital. La famille a réussi à contacter les ravisseurs qui ont enlevé Ramiz à l’aide de jeeps remplis d’ hommes armés.

Ils l’ont ensuite emmené vers une destination inconnue.

Il est probable qu’il se trouve à al-Bureij ou au camp de réfugiés d’al-Maghazi, selon l’archevêque Alexios.

« Il y a certains groupes qui tentent de persuader les jeunes chrétiens de se convertir à l’islam. Ils les enlèvent loin de leurs parents et de leurs familles, ils les menacent, » at-il dit.

Ayman porte-parole du gouvernement du Hamas a déclaré qu’il n’y avait pas eu d’enlèvements dans la bande de Gaza, ajoutant que la police dans l’enclave côtière a « le plus grand respect pour les chrétiens ».

Cette démonstration petite mais bruyante a montré la situation de plus en plus désespérée de la toute petite minorité.

Les manifestants ont fait sonner la cloche de leur église et ont scandé: «Avec notre esprit, avec notre sang nous nous sacrifierons pour toi, Jésus. »

La police de Gaza dit que les chrétiens sont avec un fonctionnaire religieux musulman à leur demande, parce qu’ils craignent les représailles de leurs familles du fait de vouloir se convertir à l’islam. Deux médiateurs ont expliqué qu’un homme de 25 ans et une femme avec trois enfants – semble avoir embrassé l’islam de leur plein gré.

Les conversions forcées ont été sans précédent dans la bande de Gaza

Depuis que le Hamas a pris le pouvoir il y a cinq ans, les chrétiens se sont sentis de plus en plus en danger cependant ils ont gardé le silence.

Il y a des craintes croissantes chez les chrétiens de Gaza. Leur communauté se rétrécit rapidement et pourrait disparaître à cause de l’émigration et des conversions.

Leur nombre semble avoir diminué de quelque 3.500 à environ 1.500 ces dernières années, selon les estimations de la communauté. Ils sont une infime minorité parmi les 1,7 millions de musulmans à Gaza

« Si les choses restent comme ça, il n’y aura plus de chrétiens à Gaza », a déclaré Huda Al-Amash, la mère de l’un des convertis,. Assise à côté d’une douzaine d’autres femmes – « Aujourd’hui, c’est Ramez qui sera le prochain? »

Adapté par Aschkel pour israel-flash

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

marco 06/08/2012 20:27


Les conversions forcées,ne sont pas valables,c'est certains.