La faillite du système multiculturel doit-être reconnu par Nicolas Sarkozy!

Publié le 22 Octobre 2010

Merkel en première ligne contre le multiculturalisme

Nicolas Sarkozy est-il prêt à reprendre les propos tenus par Angela Merkel, samedi, devant les jeunes chrétiens-démocrates ? Le constat de faillite du système multiculturel, dressé par la chancelière, est identique à celui qui s'observe en France ou partout en Europe et que ce blog décrit régulièrement. "Le multiculturalisme a échoué, absolument échoué", est convenue Merkel, poussée par une opinion qui est en train de se radicaliser vis-à-vis de l'immigration et singulièrement de l'islam. "Nous nous sentons liés aux valeurs chrétiennes. Celui qui n'accepte pas cela n'a pas sa place ici", a-t-elle déclaré. "Nous n'avons pas besoin d'une immigration qui pèse sur notre système social", assure-t-elle, estimant que la formation des chômeurs devrait prendre le pas sur le recrutement de travailleurs immigrés. Elle estime néanmoins nécessaire une immigration qualifiée et ajoute que "l'islam fait parte de l'Allemagne".

Cette volte-face allemande, qui officialise la mise en danger de l'identité occidentale par la poursuite d'immigrations de peuplement heurtant les valeurs des pays d'accueil, est une déclaration de guerre au politiquement correct et à son idéologie antiraciste, qui martèlent que les cultures nouvelles peuvent cohabiter dans un même espace, sans faire allégeance au pays hôte et à ses codes. Or, cela n'est pas vrai et il est heureux qu'un grand dirigeant européen le reconnaisse enfin, pressé par les évidences. Il n'y a plus que les sociologues et autres adeptes du différentialisme qui se refusent à voir les fractures identitaires qui fragilisent les démocraties ouvertes. Le multiculturalisme, loin d'être une addition de richesses, se vit comme un appauvrissement de la cohésion nationale et comme une source croissante de tensions ethniques et religieuses.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mfh 22/10/2010 11:07



il est grand temps que nicolas sarkozy prenne le virage...mais c est a nous a l y encourager...seulement j ai bien peur que la majorite des francais ne soit pas encore prete a "agir"...mf