La Fête de Hanoucca, fête des Lumières et de la révolte d'un peuple.

Publié le 13 Décembre 2012

Réflexions sur Hanoucca

 par: 

 

C’est présentement la fête juive de Hanoucca.

Je suis depuis des années très proche et très respectueux de tout ce qui concerne le judaïsme et le peuple juif, et je suis, depuis des années, particulièrement sensible à la signification de Hanoucca. J’y suis un peu plus sensible cette année dans la mesure où je me suis rendu voici peu à Nice pour une cérémonie décernant des Menoras d’or, organisée par le B’nai Brith. J’ai eu l’honneur d’être l’un des récipiendaires, et j’ai désormais chez moi, en bonne place, la Menora qui m’a été remise.

Je suis particulièrement sensible à la signification de Hanoucca parce que c’est une fête qui renvoie à un soulèvement au sein du peuple juif en un moment où son identité et sa survie en tant que peuple juif étaient menacées. Le soulèvement, on le sait, était celui des Maccabées contre l’hellénisation forcée infligée au peuple juif par les Séleucides, au deuxième siècle avant l’ère chrétienne. Ce soulèvement a sauvé le peuple juif et son identité. Il n’a pas empêché les déchirures ultérieures, la dispersion, les conquêtes de la région par d’autres empires, mais il a constitué un marqueur, crucial.

Je suis particulièrement sensible à la signification de Hanoucca parce que nous sommes en un temps où, une fois de plus, l’identité et la survie du peuple juif sont menacés.

En disant cela, je pense à Israël, bien sûr. Et je sais qu’Israël est un pays fort et solide, à même de résister à ceux qui aspirent à le détruire, qu’ils utilisent les voies directes du djihad et parlent comme les dirigeants du Hamas ces jours derniers à Gaza, ou qu’ils utilisent des voies plus indirectes et plus sournoises, tels les dirigeants de l’OLP devenue l’Autorité palestinienne.

Mais je dois constater que la propagande anti-israélienne, le travail de sape incessant mené par de multiples falsificateurs et opportunistes sans éthique ni honneur, ont porté leurs fruits : l’Europe est désormais, essentiellement, à l’exception d’un pays près, un continent anti-israélien, en position de dhimmitude avancée, prêt à se vendre pour une poignée de dollars venus du Qatar ou d’un autre émirat, pétrifié par la peur de l’islam et de l’islamo-terrorisme. Les Etats-Unis sont en train de fléchir, et les positions « pro-palestiniennes » progressent chez les Démocrates de manière inquiétante.

Je dois constater aussi que le futur s’annonce sombre pour les Juifs en Europe, ce qui signifie que le futur s’annonce sombre pour l’Europe elle-même.

Je dois noter que nous sommes très peu à défendre encore certaines valeurs pourtant essentielles et que, parce que nous le faisons, nous sommes insultés, condamnés au boycott et aux marges qui, dans un contexte de type totalitaire, constituent la dissidence (dois-je le dire : en Union soviétique, on appelait déjà les défenseurs du droit naturel des êtres humains, de la liberté de parole et de pensée et des idéaux juifs et chrétiens des « fascistes », comme le fait, par exemple, le Nouvel Observateur aujourd’hui en France).

Je dois constater en outre, et cela me consterne et me révolte, que le présent est moins sombre pour les Juifs aux Etats-Unis, mais qu’une part majeure de ceux-ci se conduisent comme ceux qui se soumettaient à l’hellénisation au temps des Séleucides. Ceux-là ont voté pour Barack Obama. Ceux-là peuvent parler comme Rahm Emanuel ou comme les membres de J Street, cette association créée pour contrer l’AIPAC et qui se situe sur la gauche de Shalom Arshav, et à hauteur de paillasson pour dignitaire crapuleux de Ramallah. Ceux-là fêtent Hanoucca en ce moment sans discerner, semble-t-il, qu’ils trahissent chaque jour l’esprit de Hanoucca. Ceux-là fêtent Hanoucca sans comprendre que l’esprit de Hanoucca devrait impliquer qu’ils ouvrent les yeux, qu’ils regardent ce qui est en train de se passer en Europe et ce qui est en train de se passer au Proche-Orient.

Ceux-là ne semblent pas voir que lorsqu’Israël est isolé, Israël est menacé, et que lorsqu’Israël est menacé, c’est le peuple juif et le judaïsme qui sont menacés. Ils ont la possibilité et les moyens de se lever, et ils ne se lèvent pas.

Je n’ai pas à les juger et je ne les juge pas. Je dirai seulement qu’ils ont renoncé. Et j’ajouterai comme Norman Podhoretz l’a fait en écrivant Why Jews Are Liberal, qu’ils ne sont plus juifs, et ont choisi une autre voie. Pas très digne, à mes yeux.

J’ajouterai que si Israël est un pays fort et solide, il existe aussi en Israël des gens qui, bien au delà de ce qui sépare la droite de la gauche, se conduisent eux-mêmes comme s’ils n’étaient plus juifs et comme s’ils avaient eux suivi une autre voie, pas très digne elle-même. Un auteur les a décrit comme constituant la « république de Tel Aviv », par comparaison avec la république de Weimar, en laquelle des intellectuels qui se pensaient brillants, dissertaient au nom de grands principes abstraits, sans voir que l’enfer était à leur porte. Les membres de la république de Tel Aviv sont dignes des intellectuels de Weimar. Les pires parmi eux peuvent aller jusqu’à écrire, comme Shlomo Sand, que le peuple juif n’existe pas ou que la terre d’Israel n’a jamais existé. Je vois en eux, et je l’écris, des ennemis de l’intérieur pour Israël, des gens qui contribuent à la propagande anti-israélienne et au travail de sape incessant des falsificateurs et opportunistes que j’évoquais plus haut.

J’espère en l’émergence de descendants spirituels des Maccabées, des gens qui, sans nécessairement prendre les armes, se dresseront : parce qu’ils verront, précisément, qu’Israël, le peuple juif et le judaïsme sont menacés. Aujourd’hui. En cet instant. Il en existe en Israël. Il en existe en Europe et en Amérique du Nord.

Et je suis résolument à leur côté.

J’espère que des gens qui ne sont pas Juifs, comme moi, sauront discerner que, dès lors qu’Israël, le peuple juif et le judaïsme sont menacés, c’est ce qui fonde l’humanité en l’être humain, et ce que la civilisation occidentale a en elle de plus fécond et de plus grand, qui se trouve menacé.

Je suis résolument à leur côté aussi. Leur combat est mon combat, et c’est le combat que je mène depuis des années déjà.

© Guy Millière pour www.Dreuz.info

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Aaron 28/12/2012 01:02


Une fois encore, merci M.Millière.


Effectivement la fête de Hanoucca montre comment des 'hommes ont lutté contre l'héllénisation de leur nation, à une époque où la civilisation grecque était "le must" et représentait ce qu'il
convient d'appeler de nos jours (pour employer une terminologie que j'exècre) le "politiquement correct" (de l'époque).


L'Histoire se répéterait-elle ? Je serais tenté de répondre par l'affirmative en fonction des arguements et des idées que vous avez exposés.


Je tiens à vous remercier particulièrement d'avoir cité Schlomo Sand et ses écrits qui ont trouvé un écho favorable sur le site "Effondrements de civilisations" . Il y en a d'autres de cette même
trempe comme Réné Gabriel Domergue, Jacob Cohen,  Hessel, dont les noms ne vous sont certainement pas inconnus, et qui sont  les pires ennemis du peuple juif.


Il ne m'appartient pas de les juger, l'Eternel s'en chargera le moment venu.


 


 

L'EN SAIGNANT 13/12/2012 20:03


J'oubliais de saisir l'occasion pour redire un grand merci et toute mon admiration et ma reconnaissance à ces Profs, des vrais, ceux de la moitié du siècle dernier tout auréolés d'un vrai savoir
et savoir transmettre .... dont ma génération a profité 5/5 (comme on dit maintenant .!)  ! Quand je vois actuellement, les jeunes imbéciles désoeuvrés, du Collège auprès duquel j'habite se
bagnauder et emmerder à longueur de journée le voisinage au lieu de travailler chez eux où en permanence pendant les débuts ou fins de demi-journées sans cours .!. Il y a de quoi se poser bien
des questions  à la fois sur eux, la valeur des responsables d'établissements, de leurs parents et de leurs profs.!

L'EN SAIGNANT 13/12/2012 19:49


"Je suis depuis des années très proche et très respectueux de tout ce qui concerne le judaïsme et le peuple
juif,"


MOI AUSSI . Et je viens de l'écrire voici peu, ce jour même.!


Pour EPICURE: les fautes de frappe et autres, n'épargnent personne, surtout celles qui se relisent elles mêmes.
C'est pour cela que dans les Rédactions sérieuses, il y a des "Lecteurs-Correcteurs". D'ailleurs, c'est l'un des effets pervers du traitement de texte qui, contrairement à l'écriture linéaire à
laquelle obligeait la bonne vieille machine à écrire, permet à moindre effort, des réorganisations  invraisemblables de textes avant envoi et là parfois (souvent devrais-je dire) : sujet,
complément, temps, genre, singulier/pluriel adjectifs etc ... se trouvent involontairement malmenés. De mon temps, nos profs de lettres nous disaient qu'une RÉDACTION , devait se relire et
corriger au plus tôt le lendemain ..  Or, ici, comme de plus en plus en tout, c'est de l'instantané ... !

FRANHENJAC 13/12/2012 12:52


@epicure


Qui ne fait pas de fautes? celà m´arrive aussi, et parfois même, après mettre relue plusieurs fois.


Personne n´est parfait.


De tout coeur,  je vous pardonne, et je pense que les autres lecteurs ne feront pas autrement.


Nous devons vous remercier pour votre article, car, c´est un service mutuel que trop peu de personnes prennent en considération, de donner son temps pour s´exprimer, dans le but d´informer ou de
partager.


Bonne journée!

Epicure 13/12/2012 11:25


Je demande pardon à tous les lecteurs, pour toutes mes fautes de frappe et mon "envoi" précipité.....

ARMENOULT Francoise 13/12/2012 10:52


Vous n´êtes pas le seul. je suis aussi résolument aux côtés d´Israel., même si celà m´a déjà causé pas mal de problèmes. Je vis dans un pays, où il n´est pas bon de montrer son soutien à Israel.
C´est aux coups bas que l´on ressent celà.

Epicure 13/12/2012 10:29


Merci à G.Millière pour son intelligence utile.


Quant à  Shlomo Sand, voilà le plus bel exemple de Savant Idiot que je me plais tant à rappeler à mes interlocuteurs ébahis: ces Professeeurs Universitaires  remplis à ras-bord de
connaissances dont ils ne se servent que dans la mesure de leur délire plus  ou moins paraphrénique: le bolchévisme ou le nazisme ne semblent pas avoir été diagnostiqués par le plus
grand nombre comme le Délire monomanioque et paraphrénique qu'ils apparurent "à la longue" toutefois. 'ce que Kessel Churchill et des centaines d'autres avaient alors déjà écrit et
compris dès les années 20...Voilà un Risque Humain permanent dont aucun Jules Ferry ne guérira la société par l'Education....Hélas.


Sand part ainsi de prémisses justes exvctes pertinentes  et très scientifiques pour aboutir à des conlusions parfaitement erronnées et tout à fait folles....Mais, comme elles plaisent à une
grande masse d'ignorants de surcroît passionnés-délirants et ignorants-volontaires , voilà sa Théorie monomanique devenue une mode "politique" réactivée de la haine du juif et de sa Loi
transcendantale de fait purement Psychologique (maturité mentale). Dieu étant plus une Disposition à l'abstraction qu'une Existence Eternelle hors de l'Homme.Et donc impossible
d'idolâtrer un tel concept sans l'abandonner ipso facto (Athéee= monothéiste par excellence car ne donnant Aucun Attribut à Dieu (H. Atlan: A tort et à raison)


 Pour un peuple juif aussi hétérogène et différencié, uni par une endogamie tardive stricte,on ne peut que donner raison aux prémisses de Sand; mais son analyse d'une Nation unie par une
même Civilisation morale esthétique et quasi politique pendant 20 siècles  dans la dispersion est inepte et d'un atterrant sophisme: comme si ne pouvait être Français, QU'un sujet dont
l'haplogroupe   serait  la Variante Celte de la racine R1 d'asie centrale ayant généré les "branches" slaves R1a et Celto-Germaniques R1b.Ceci excluerait de facto environ 75%
des habitants de la France actuelle composée de souches saxonnes  celtes diverses certes,mais aussi des iles britanniques de Phénicie d'Anatolie du moyen orient caucasien J1 J2 G
 iranien mesopotamien et arabique et d'Afrique du nord, E1b et turcique Q et O asiatiques ouraliens ou chinois et quelques M d'Océanie ou N Uralique balriques, depuis les premiers
millénaires du Néolithique soit 8000 à 4000 ans avant JC. (......) jusqu'à notre époque contemporaine qui concerne les 5 derniers siècles....


Nous vivons dans un ABSURDISTAN  formidable, grâce, hélas, à des soi-disant "savants"...