La fin de l'internet illimité pour tous ? Les élections seront-elles liberticides également?

Publié le 21 Août 2011

Le POST

Merci d'avoir ce post ! Retrouvez toute l'actualité du Post sur Facebook

France Télécom-Orange, SFR et Bouygues Télécom s'apprêtent à annoncer l'abolition de l'internet illimité pour tous, particuliers comme professionnels. Mais de quel droit ?

C'est le PDG de Free (actionnaire au passage du Post.fr) qui avait révolutionné l'avancée des offres liées à l'internet illimité fixé à l'époque à 29,90€ par mois. Depuis début 2011, ces forfaits ont évolué jusqu'à trois euros en plus, après quelques manipulations de nos politiques concernant une TVA.

Depuis désormais dix ans, internet illimité fait parti de nos moeurs, à nous particuliers mais aussi pour les professionnels comme par exemple les agences de Presse et les Médias Web 2.0 comme Le Post. Grâce à un forfait fixe, le débit internet est illimité et nous ne sommes pas à longueur de temps fixés sur une horloge pour savoir combien de temps on dépense en surfant sur le Web...

Alors que les opérateurs nous ont offert cette opportunité, à prix cassés avec différents services annexes (téléphone illimité, TV par internet, Fax Web...) ils sont actuellement en train de tout détruire.

Leurs excuses à Orange, SFR et Bouygues ? Le trafic Web serait saturé notamment à cause des téléchargements illégaux (preuve que HADOPI ne fonctionne donc pas au passage...).

Ainsi, avec cet argument, qui démontre l'impuissance des opérateurs "fixes" (et non virtuelles comme Free ou Numéricable par exemple), ils se réservent le droit de régresser dans leurs offres abordables désormais par toutes les classes françaises. D'ailleurs, diverses études réalisées depuis plusieurs années, démontrent par exemple que les familles de classes moyennes ou même pauvres sont équipées d'une offre internet illimité et d'un PC qui représente un échapatoire face à la Société actuelle.

Internet est un échapatoire pour certains, un mode de vie pour d'autres (les Geeks par exemple), et il permet de s'informer pour 0€ à travers les Médias classiques qui permettent aujourd'hui de consulter leurs articles papiers (ou non) sur leurs sites Web (par exemple L'Union-L'Ardennais qui met ses articles entre 10h et 11h en ligne tous les jours).

Le Web est ainsi devenu un "objet virtuel" indispensable pour certains, et qui est d'ailleurs inculqué dès l'école élémentaire (j'ai moi-même commencé à avoir 2h par mois d'informatique dès le CE2 où j'apprenais à me servir du Web). Précisons aussi que plusieurs services du Gouvernement, comme par exemple payer ses impôts, peuvent être fait via le Web. Qui voudra alors payer ses impôts et en plus pour se connecter ? Personne.

Alors aujourd'hui, ces opérateurs majoritaires en France, souhaitent supprimer les offres du tout illimité après les avoir vendus et surtout en avoir fait une publicité monstre notamment Bouygues Télécom avec son forfait "tout en un" (Fixe, Box, Portable).

Est-ce la fin d'internet ? On peut déjà penser au futur, avec les anciennes offres qui vont renaître de leurs cendres. Un internet réservé aux riches uniquement et aux grandes entreprises. On peut également imaginer que les opérateurs veulent vérouiller le Web concernant déjà la liberté d'expression (qui agace Nicolas Sarkozy et le Parti Socialiste) qui nous est offert. On peut tout imaginer, jusqu'au complot même si c'est peu probable et que ce serait paranoïaque de l'affirmer.

Aujourd'hui, les millions d'abonnés à une offre internet illimité sont donc sur le cul, en apprenant que Orange confirme dans un premier temps que la fin d'internet illimité est possible et que c'est en cours de discussions avec les autres opérateurs. On devient ainsi leurs otages.

Ce qui est sûr, c'est que si la décision définitive tombe, les ruptures de contrats vont pleuvoir. Il ne faut pas être très intelligent pour deviner cette éventualité. Je n'ai personnellement pas les moyens de payer à l'heure un accès privilégié au Monde via le Web.  Finalement, après nous avoir donné une liberté, on essaie de nous la reprendre.

Mais vous, allez-vous rester silencieux et vous laisser faire ? Révoltez-vous !

 ********************************

VERS LA FIN de L’INTERNET ILLIMITE ?

 L’EXPRESS  20/08/2011

Les opérateurs appliqueraient au fixe les limitations de connexion déjà en place pour les mobiles.

REUTERS

Les opérateurs envisagent de mettre en place un plafond à la consommation d'Internet fixe. L'Internet illimité à la maison, bientôt du passé? Le site Owni révèle que la fédération française des télécoms, qui regroupe les opérateurs téléphoniques, envisage d'y mettre fin. Le site s'est procuré un document de travail évoquant des nouveaux forfaits avec un "débit IP maximum" et un "plafond de consommation". Les opérateurs appliqueraient donc au fixe les limitations de connexion déjà en place pour les mobiles, pour le même motif: la saturation du réseau. 

Le porte parole d'Orange, Jean-Marie Culpin a confirmé que l'idée était en projet. La mesure sera présentée prochainement à l'Arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes). Pour qu'elle soit mise en place, il faudrait cependant que tous les opérateurs s'accordent, ce qui pourrait prendre du temps. Les associations de consommateurs ont déjà réagi contre cette annonce, jugée "inacceptable". 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

mika 21/08/2011 09:34



Je conseille à tous ceux qui le peuvent de s'abonner à FREE. Cdt


 



Epicure 21/08/2011 09:16



à force de vouloir toujours plus, les opérateurs, à la Bonne avec le pouvoir..., risquent surtout de faire s'abstenir ou plutôt  voter Marine ou régresser vers le PS...Tout est possible...