La « force citoyenne » sur fond bleu, blanc rouge de Ségolène Royal face aux intégristes en tchador!

Publié le 21 Juin 2011

par Chantal Crabère - Riposte Laïque

Les incidents qui se sont déroulés lors d’un meeting de campagne de Ségolène Royal à La Paillade, quartier populaire de Montpellier, en disent long sur l’état dans lequel se trouve notre République aujourd’hui. Reprenant les propos de Nicolas Sarkozy, des opposants, parmi lesquels deux femmes voilées (salafistes ?)   l’ont huée, en fin de  meeting, dans une salle de 700 personnes,  dans des termes choisis : « Ségolène  casse-toi! La Paillade n’est pas à toi ! ».

Ces ordres précis ont le mérite d’exprimer de façon  claire, si ce n’est courtoise,  la volonté des islamistes de contester  à un (e) elu (e)  le droit de venir s’exprimer dans un quartier, y compris dans le cadre du jeu démocratique d’ une pré-campagne électorale. Il est vrai que, pour eux, islam et démocratie sont  incompatibles.  L’expression : « La Paillade n’est pas à toi » confirme, aussi,  la volonté de prendre en mains  certains quartiers. De nombreux Français, prisonniers du phénomène, subissent cela dans leur quartier, très souvent sans rien dire  !

Des manifestants ont interrompu le meeting de la candidate socialiste hier à Montpellier./ Photo Topsud, Nelson Charles

Le fait que ces propos aient été tenus par une femme voilée, que certains journaux ont présentée comme  épouse d’un imam, est une autre information intéressante. Si elle est avérée ; elle montre que les élus de la République, quelle que soit leur étiquette, devront subir la situation, s’ils ne veulent pas prendre conscience, que c’est une véritable lutte qu’il s’agit de mener. Que cette femme ait qualifié Ségolène de « Marine Le Pen du PS » en dit long, aussi, sur la difficulté de ce combat et sur « l’étiquette imposée » qu’on donnera aux gens qui s’y engageront. De plus, on va certainement reprocher à Ségolène d’avoir choisi les couleurs du drapeau français dans son affiche de campagne!

Pourquoi y-a-il eu ces incidents ? Les instigateurs de cette initiative semblent avoir chauffé les esprits par un message téléphonique rappelant que : Ségolène Royal « s’est opposée à l’excision, aux femmes voilées »,(1) et dénonçant un soi-disant « soutien inconditionnel  à Israël » ainsi qu’au mouvement « Ni putes, ni soumises ».

A ces insultes Ségolène a eu raison de répondre : « Ce qui les embête en effet, c’est que je puisse venir dans les quartiers populaires, y être bien accueillie par les associations parce qu’ils voudraient que la République laisse à l’abandon ces quartiers et qu’ils puissent y faire la loi » de même elle a eu raison d’ajouter qu’ il ne faut pas : »laisser le champ libre à des intégristes qui n’ont pas leur place dans la République française. », mais elle devra préciser sa pensée: que fait-on alors de ces personnes si elles sont de nationalité française et quelles mesures prendre si elles ne le sont pas?  Nous disons à Riposte laïque, qu’il y a une vraie avancée des actions islamistes en France,  qui nous a entendu ? Nous avons aussi  dénoncé dans notre journal, la volonté de ces intégristes  de s’en prendre à la liberté d’expression en France, qui nous a entendu?

Qu’a fait le PS  pour contrer ces menées intégristes? Comment comprendre que Ségolène, soutenant il y a quelques années le combat des «femmes voilées, femmes mutilées, femmes excisées, femmes violées, femmes écrasées», ait été tellement silencieuse lors du débat sur la loi contre le niqab et  n’ait pas réussi à convaincre son parti de la voter. Le PS a ainsi  donné  un gage aux intégristes. Face au danger islamiste et face à des personnes dont Ségolène déclare, à juste titre : «  qu’ils n’ont rien a faire dans notre République » il faudra des actions qui devront dépasser le clivage des étiquettes droite/ gauche.

Eu égard à cet incident, n’est-il pas temps que le PS revienne sur l’idée de construire en France, avec l’argent des citoyens,  des centaines de mosquées dans lesquelles des imams pourraient en toute tranquillité instiller leur prêches politiques, donnant l’ordre aux élus : « de se casser et de ne pas les gêner dans leur propagande rétrograde et réactionnaire? » Ces intégristes s’enhardissent, ils ont montré, à Montpellier, leur vrai visage. Cet incident  n’est pas sans rappeler la manière dont N Sarkozy avait été hué dans un congrès de l’UOIF, en parlant de la nécessité pour les femmes, de se présenter sans voile sur leur photo d’identité ! Hostilité  répétée face à une autre  candidate aux présidentielles.

De même il faut prendre au sérieux le coup de sang de Stéphane Gatignon, maire de Sevran, mettant le doigt là où ça fait mal et  faisant prendre conscience, à tous, de la gravité de la situation dans sa banlieue comme dans des dizaines d’autres!   Eric Zemmour, dans l’émission de samedi « On n’est pas couché » a dit à Gatignon: Vous êtes meilleur que moi, on n’a pas voulu entendre ce que je disais depuis 5 ans, vous on vous a entendu et on vous croit. On parle enfin, aujourd’hui, parce que c’est tellement grave et qu’on ne peut plus rien cacher, des trafics en tout genre qui se déroulent dans les banlieues françaises. Mais Ségolène elle -même n’a-t-elle pas eu tort,  en 2007,  de laisser entendre que si Nicolas  Sarkozy était élu il pourrait y avoir un embrasement des banlieues. Phrase terrible montrant qu’elle était prête à  utiliser cet argument pour sa  campagne, jouant alors avec le feu!

Les maux sont là depuis longtemps, ils se sont amplifiés et sont maintenant gravissimes. Concernant les trafics les remèdes seront-ils de faire de l’Etat un pourvoyeur de drogues pour les consommateurs? Pourquoi ne pas, ensuite, faire de l’Etat un pourvoyeur d’héroïne et de cocaïne, puis un gestionnaire de la prostitution, afin d’éviter que ces marchés ne soient gérés par les mafias? Laisser se droguer  nos enfants avec la bénédiction du ministre de la santé, voilà la dernière idée bien pensante émise par certains élus ! Triste siècle!

Chantal Crabère 

        (1) Le groupuscule auteur du message téléphonique fait sans doute référence aux discours de Ségolène Royal sur la Laïcité et le droit des Femmes comme lors de la primaire de 2006, lorsque s’exprimant sur la laïcité elle s’était adressée aux «femmes voilées, femmes mutilées, femmes excisées, femmes violées, femmes écrasées».

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

francis CLAUDE 22/06/2011 06:40



comment certains manifestants on ils pu comparer MLP a cette brélle ? de ségoléne!



L'En Saignant. 21/06/2011 16:02



Tant que l'on sera gouvernés par des FAUX CULS Voire des TRAITRES cela ira de pis en pis ...!. Dommage que Ségolène en opposition avec les tribuns de son parti, ne puisse faire évoluer ce dernier
vers une préhension plus réelle du "phénomène". ! 



Mascara83 21/06/2011 12:01



Qui sème le vent "récolte la tempête!"


Que pense son amie Mme Brochen de cet incident parmi tant d'autres... à l'encontre de notre République laïque, bafouée par des intégristes hors la loi et souvent
sans papiers!!! qui ne se gênent plus d'injurier en public, même les socialistes qui leur ont pourtant et, depuis très longtemps, concocté  un lit 100%  pure
laine  "     mérinos " ???



Hosteen 21/06/2011 11:19



" Pour avoir raison de la France, l'ennemi a toujours su qu'il devait trouver des partisans chez elle. "   Jacques Bainville. Histoire de France.



Vanpyperzele 21/06/2011 11:02



http://www.bivouac-id.com/billets/aux-dirigeants-qui-livrent-loccident-a-lislam-nous-vous-demanderons-des-comptes/



Vanpyperzele 21/06/2011 11:00



Et oui tout ceux qui ont défendus traitreusement les émigrés de confessions musulmanes sont et seront traités par eux comme des laches,et il n'auront pas droit a leur clémence...