La Fourest la main fourrée dans le pot de confiture à subventions parisiennes!

Publié le 16 Février 2013

Le site Enquête & Débat publie la réponse de Caroline Fouresten pleine polémique sur les 12 000 euros de subventions accordées par la ville de Paris à Prochoix (dont elle est la rédactrice en chef) en mars 2012. L’activiste contredit notre affirmation selon laquelle aucun numéro ne serait sorti depuis novembre 2011, ce qu’indique pourtant le site officiel de la revue auquel nous nous sommes fiés :

Prochoix : Fourest prête à tout pour sauver la subvention annuelle de la Ville de Paris, même à antidater des posts !
Capture d’écran effectuée le 13 février 2013 à 23h32.

Après vérification, le dernier numéro de Prochoix remonte en fait au 1er avril 2012. Nous faisons volontiers notre mea culpa. Reste que nous sommes le 14 février 2013 et qu’aucun numéro n’a, entre temps, été publié. Sur Enquête & Débat, Caroline Fourest indique que le prochain Prochoix « sort dans 3 semaines », c’est-à-dire au mois de mars 2013. Et ajoute : « Nous publions 2 à 4 numéros par an selon les ressources de l’association ». Sauf qu’en 2012, Prochoix n’en a publié qu’un seul, plus onze posts sur le blog de la revue.

Onze posts si l’on ne compte pas les onze postés entre mardi et mercredi et… antidatés pour la plupart d’entre eux !

En effet, ce jeudi 14 février à 1h10 du matin, voici à quoi ressemble la Une du blog de Prochoix :

Prochoix : Fourest prête à tout pour sauver la subvention annuelle de la Ville de Paris, même à antidater des posts !

Comme chacun peut le constater, deux articles ont été postés le 13 février, quatre le 12 février, un le 11, deux le 9, un le 2 et 1 le premier. Ensuite, le plus récent date du 6 novembre 2012 et évoque Sophia Aram.

Le problème, c’est que la capture d’écran effectuée par Nouvelles de France le 12 février 2013 à 11h09 ne montre aucun de ces onze posts. Normal pour les deux du 13 et, pourquoi pas, les quatre du 12. Mais pour les autres ?

La revue de Fourest ne paraît plus depuis novembre 2011 mais reçoit toujours des subventions de la ville de Paris !

Des lecteurs sceptiques nous rétorqueront que rien ne prouve que cette capture d’écran n’a pas été faite avantle 1er février 2013, date du premier de la série des onze nouveaux posts. Nous les invitons à vérifier le cache du moteur de recherche Google qui indique que le 5 février 2013 à 14h27, le dernier article posté était celui du 6 novembre 2012 consacré à Sophia Aram :

Prochoix : Fourest prête à tout pour sauver la subvention annuelle de la Ville de Paris, même à antidater des posts !

Capture d’écran effectuée le 14 février 2013 à 1h25.

Le cache de Bing montre que mercredi 13 février, le blog de Prochoix n’était décidément pas plus fourni :

Prochoix : Fourest prête à tout pour sauver la subvention annuelle de la Ville de Paris, même à antidater des posts !

Capture d’écran effectuée le 14 février 2013 à 1h35.

Idem pour le cache de Yahoo, qui utilise l’algorithme de Bing.

On peut donc en déduire avec certitude que l’ajout des onze posts a eu lieu dans la journée de mercredi et que neuf sont antidatés. Pourquoi cette antidatation ? Pour ne pas attirer l’attention du Conseil de Paris et pouvoir justifier le fait de toucher de nouveau 12 000 euros d’argent public au printemps 2013 (c’est-à-dire très bientôt) sans donner l’impression de réagir au buzz négatif provoqué par des « sites orientés » donc de craindre quelque chose/d’avoir quelque chose à se reprocher ?

C’est vrai, quoi, des fois qu’un opposant ou même qu’un membre de la majorité de gauche, informé par un de nos fidèles lecteurs, noterait que 12 000 euros de subventions pour, en tout et pour tout, un numéro papier et onze posts de blogs en 2012 (dont le premier recopié du site Yagg.com, le deuxième du site Tetu.comle troisième du site Tetu.comle cinquième de Liberation.frle septième de Liberation.frle onzième de Liberation.ma, soit six posts sur onze recopiés ailleurs), ce n’est pas justifié…

Le buzz autour du manque d’activités de Prochoix et le risque qu’il fait courir à « ses » subventions aura donc forcé ces demoiselles à se remettre au travail (ainsi qu’à recopier de nouveau des contenus d’autres médias : exemple ici ou .). Et à annoncer la sortie d’un numéro de la revue pour mars ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

DURADUPIF 16/02/2013 17:22


Les NTN (Nouvelles Technologies Numériques) inventées par Les Européens ont permis un pas de géant pour l'Humanité. Des gens intelligents s'y sont précipités pour y faire leur beurre. Depuis
grâce à elles les gaz ont disparu des usines mais en lieu et place sont arrivés des nébuleuses aux nombres de gaz incommensurable.


Prochoix c'est quoi au fait une usine ou une nébuleuse ?

Nicolaï Vavilov 16/02/2013 11:55


La prétresse officie depuis quelques temps à France-Cul le matin...Il est vrai que l'audience est restreinte. Dame Fourest, ne publie jamais,sur son
blog, les commentaires défavorables, même si ceux-ci ont respecté la "netétiquette" Cependant, l'ex de l'EHESS, tient compte des remarques.En effet elle ponctuait son discours avec un tic
linguistique en usage chez les intellectuels un travers de classe , à savoir la transformation "blésante" du s" en "z". marxisme, structuralisme (pour le peuple et les "crochetteurs des halles")
devenaient marxizzme, structuralizzme and "so on" comme si le "s" était entre deux voyelles...Eh bien la dame, ayant lu un commentaire, non publié, a corrigé son langage et est revenue à une
tournure plus conforme à "l'économie " de la langue La stare prèche également à la télévision le mardi soir et prépare de beaux montages sur nos sites préférés .

mika 16/02/2013 09:36


Bien joué Gérard, mais malheureusement ce problème n'est que l'arbre qui cache la FOUREST.........La VRP des médias est multi cartes...comme tout "faussaire"