“La France a un incroyable talent”: SOS Racisme fait la police de la pensée.(suite)

Publié le 23 Novembre 2012

 

PARIS (NOVOpress) — Le fait que l’un de ses fondateurs soit désormais Premier secrétaire du PS (Harlem Désir) semble donner des ailes à SOS Racisme pour contrôler encore plus les pensées et appliquer une censure contre tout ce qui peut passer comme une critique de l’idéologie du vivre-ensemble.

Dernière preuve en date, le fait que le lobby « antiraciste » s’attaque à des candidats de l’émission “La France a un incroyable talent”, pour des paroles d’une ancienne chanson.

 

Constituant le groupe Burn the Rubber, la famille Dornier (Cyrille, le père, 44 ans [basse], et ses trois enfants Léa, 17 ans [batterie], Edouard, 15 ans [guitare + chant] et Jeanne, 13 ans [clavier]) avait réalisé une chanson intitulée “Haut les cœurs citoyens”, pour “Family Dream”, le premier album du groupe. Chanson qui s’est retrouvée diffusée sur Youtube (vidéo ci-dessus).

Et c’est là que le bât blesse pour SOS Racisme (officine qui vit plus des subventions que des adhésions), qui ne goûte guère ces paroles extraites de la chanson de Burn the Rubber : “Si vous êtes si malheureux en France/Vous et vos petites bandes armées/Arrêtez d’hurler que vous n’êtes pas intégrés”“A tous ceux qui sifflent dans les stades la marseillaise (…) sachez que (…) nous allons relever la tête et vendre notre peau (…) Et par le monde on sait que la France est terre d’asile/Trop facile. Bienvenue à tous on est trop bons et trop cons/Nos frontières ne sont pas fermées, si vous êtes trop malheureux en France, vous et vos petites bandes armées, fuyez chercher ailleurs votre délivrance… Un jour prochain le vieux coq Gaulois renaîtra de ses cendres. Et enfin vous fera respecter nos lois.”

Fureur donc de SOS Racisme qui a “interpellé M6 quant à leur responsabilité sur la promotion de ces artistes. Nous ne souhaitons pas que ce groupe soit de nouveau à l’écran. Nous sommes dans l’attente de leur réponse, auquel cas nous commencerons la procédure de dépôt de plainte”selon une réponse formulée par l’officine à Télé Obs.

Interrogée par France Bleu Besançon, à l’origine de l’affaire, Françoise Doux, de Freemantle – productrice de l’émission –, a précisé “Nous n’avons pas à les juger sur ce qu’ils ont fait avant. Nous les jugeons sur leur talent qui est d’être une famille qui chante bien, qui nous a plus avec leur reprise de U2. Cette chanson, nous ne sommes pas censés la connaître, et surtout, elle n’a pas été interprétée à l’antenne.”

Toujours au micro de France Bleu Besançon, Guy Pinenq, le parolier de la chanson incriminé, a rétorqué : Je suis patriote. Ca me fait du mal de voir la France déchirée comme ça. Je fais des chansons sur tout ce qui me touche et sur tout ce que j’aime. Et j’aime la France, mon pays. C’est un petit coup de gueule mais il ne faut pas le prendre au premier degré”. Et ce en réaction au match de football France-Tunisie de 2008 au cours duquel la Marseillaise avait été sifflée. Guy Pinenq ajoute : “Je n’ai évoqué aucune religion ou aucune race. Qui se sent morveux, se mouche. Si j’ai heurté certaines personnes, je m’en excuse. Je n’ai aucune haine vis-à-vis de certaines populations ou religions”.

 


[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Pouf 23/11/2012 20:27


IL faudrait trouver un moyen de faire dissoudre cette association pour son racisme abti-Français, cela devient urgent ! Qui a une bonne idée ????