La France aurait versé une rançon de 7 millions de dollars pour faire libérer les otages français au Cameroun

Publié le 26 Avril 2013

7 millions de dollars versés par GDF-Suez ou par le président camerounais pour libérer les Moulin-Fournier, contrairement aux affirmations de François Hollande.

Economie / matin.fr
Par
  , directeur de la rédaction 
La France aurait payé une rançon de sept millions de dollars (soit 5,5 millions d'euros) pour obtenir la libération des otages français, les Moulin-Fournier, après soixante jours de captivité, le 19 avril.

 

D'après I-Télévision, cette rançon aurait pû avoir été payée par GDF-Suez, employeur de Tanguy Moulin-Fournier, à la demande de l'Elysée (l'Etat est actionnaire à 36 % du groupe). Ou bien cette rançon aurait été payée par le président du Cameroun Paul Biva, sur ses "fonds propres", dont on se doute qu'il ne les a pas donnés sans contrepartie ou garantie de remboursement d'une manière ou d'une autre...

 

Deux hypothèses qui contredisent la version officielle de Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères et celle de François Hollande, qui ont affirmé le jour de la libération qu'aucune rançon n'avait été versée.

 

Ajoutons qu'il est désormais certain que des mercenaires soldats de Boko Aram, qui détenait les otages français, ont été libérés consécutivement à la libération des otages français, au Nigéria et au Cameroun.

 

Le groupe GDF Suez sollicité par i-Télé, n'a pas démenti ni confirmé le versement d'une rançon.

 

La date du 19 avril n'est pas neutre, et le choix de payer une rançon, contrairement à la "doctrine de la France", s'explique : Le 19 avril, la France est alors en pleine polémique sur le mariage pour tous, et les Moulin-Fournier sont des otages un peu particuliers : c'est une famille nombreuse avec quatre enfants, en bas âge, famille notoirement catholique, versaillaise, et pour laquelle les milieux catholiques ont pris fait et cause sur les réseaux sociaux Les mêmes milieux fortement impliqués dans le mouvement de La Manif pour tous qui se radicalise, avec l'accélération du vote de la loi à l'Assemblée.

 

En obtenant la libération des otages en pleine crise de politique intérieure, libération qui rassemble furieusement à celle des infirmières bulgares par Nicolas et Carla Bruni Sarkozy, l'éxécutif aurait ainsi tenté de déminer un peu le terrain explosif. Malheureusement le bénéfice de la libération des otages a semble-t-il été quasi nul, survenu un samedi matin, avec un faible relais médiatique, les médias étant noyés sous les affaires et la polémique qui n'en finit pas autour du Mariage pour tous, et du décompte truqué des chiffres des manifestants de la Manif pour tous.

 

La manifestation du 21 avril, improvisée, a rassemblé 45 000 manifestants à Paris selon la Police, 270 000 selon les organisateurs, et les organisateurs appellent à de nouveaux rassemblements les 5 mai et 26 mai prochains

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Yves IMBERT 27/04/2013 16:44


rançon, au Cameroun circule le chiffre de 17 millions d'euros

aupied 27/04/2013 15:05


C'est sure que le gouvernement a payez pour libérer les otages , vous êtes naïfs ou quoi, vous croyez que ces gens relachesnt les otages commes ça , vous rêver , avec leurs histoires du mariages
pour tous c'était simplement pour noyez le poisson , le gouvernement était tranquille pour nous faire encore avaler des couleuvres , ils devraient en avaler de temps en temps des couleuvres et
s'étouffer avec  

DURADUPIF 27/04/2013 10:19


Payée par GDF Suez à la demande du Gouvernement Français, tout à fait probable. La France par le truchement d'une Société Anonyme Française a payé une rançon qui permettra à Boko aram à encore
mieux s'armer et se structurer. Vive notre France forte...

LA GAULOSE 27/04/2013 08:47


ET UN MENSONGE DE PLUS UN ! REMARQUEZ , ILS EN DISENT TELLMENT QUE NOUS , LES VACHES A LAIT , ON NE LES COMPTE MEME PLUS JUSQU AU JOUR OU ........

Claude Germain V 26/04/2013 21:06


Et cette espece d'ENFLURE qui avait été prevenu des dangers de la zone ou il a emmené ses gamins , qui leur fait prendre des
risques graves ,NOUS COUTERAIT 5 ou 6 millions d'euros ????  et cet espece de voyou guignolo vient oser dire devant un parterre de journalopes qu'il compte tres vite repartir au travail sur
place ??? si c'est vrai ?......, mais qu'il en creve !!!!

henri 26/04/2013 19:52


Si c'est exact : pas de quoi être fier .