La France face à l'immigration du grand remplacement Par Gérard Brazon

Publié le 4 Juillet 2013

Gérard-France  Renaud Camus nous alerte depuis des années sur les conséquences de l'immigration de masse que nous subissons. 200 000 immigrés continue d'entrer en France en toute légalité. Sans compter les immigrés irréguliers. La réponse est la régularisation, la naturalisation. Les gouvernements de droite comme de gauche transforment les étrangers en "français de papiers" dont les enfants une fois grands défilent avec les drapeaux de leurs pays d'origines et ont en héritage, chevillée au cœur, transmise par les familles, les associatifs irresponsables, la haine des français, "ces colonisateurs", ces "esclavagistes", ces "céfranc", ces "têtes de craie". Dans ma ville, il y a à peine 10 ans, c'était des retraités maghrébins qui se retrouvaient sur l'esplanade de la Mairie pour bavarder tranquillement.

Djeunes défavorisés

Il y a 5 ou 6 ans c'était des "djeunes", de même origine, qui créaient un certain malaise. Aujourd'hui, ce sont des "djeunes" originaires de l'Afrique profonde.

Qui peut nier que la France n'est plus cette France que nous avons connue. Qui peut nier devant les photos des écoliers en primaire que la France s'africanise à grands pas et surtout s'islamise. Comment ne pas se souvenir de cette France où les étrangers étaient fiers de devenir Français. Il suffit donc de regarder autour de nous, dans les rues ou d'aller dans certains quartiers pour réaliser que nous ne sommes plus dans le pays de nos pères!

La-Burqa.jpg Etrangers aimez-les ou quittez la France vu par les verts Les biens pensants sont satisfaits de cette France envoilée, islamisée peu à peu, diverse et multiculturelle, honteuse de son histoire, et j'en passe. Ils veulent la France des "genders", une  France asexuée et acculturée.

Autruche française Oui nous n'avons pas le choix, nous devons réagir dans les urnes d'abord et au minimum mais aussi dans un travail de réinformation, de prise de conscience de ces français encore béats pratiquant la politique de l'autruche. 

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Pivoine 05/07/2013 19:21


2014 est l'année des municipales. Si le F.N. emporte bcp de suffrages, alors il y aura de l'espoir.


Sinon, c'est la guerre qui nous attend, et là, ces Français anesthésiés se réveilleront, au prix de leurs vies !