La France importe des médecins d'Algérie.

Publié le 14 Mars 2012

Quand donc notre Président-Candidat va-t-il se saisir des problèmes de la médecine et nous affirmer que le numérus clausus est indigne d'un grand pays comme la France? Un grand pays qui est obligé d'importer des médecins de l'étranger pour soigner les patients français! Comme il nous habitue désormais à trouver des solutions qu'il aurait pu mettre en place avant. On peut sans doute imaginer un grand plan pour "dans deux ans" sur la médecine avec des trémolo dans la voix! C'est un peu comme si le Président Sarkozy jouait avec le candidat Sarkozy. Je ne sais pas s'il y pense le matin quand il se rase...

Gérard Brazon

*******

La France attire les médecins algériens. Plus de 6 500 médecins algériens ont quitté le pays pour travailler en France ces dernières années en raison de la faiblesse des salaires et des mauvaises conditions de travail, a déclaré ce lundi 12 mars à l’APS, le Professeur Louisa Chachoua, du CHU Nafissa Hamoud (ex‑Parnet), à Alger.

Le professeur s’exprimait en marge de la signature d’un accord de coopération dans la Santé entre l’Algérie et la France, à l’occasion de la visite à Alger de la secrétaire d’État française à la santé, Nora Berra. Mme Chachoua a indiqué que souvent, des médecins fraîchement sortis des écoles de médecine sont envoyés dans les régions de l’intérieur du pays où « les conditions de travail ne sont pas réunies, ce qui les pousse à émigrer vers la France ».

Le Pr Chachoua a ajouté que les médecins algériens acceptaient de travailler en France avec des salaires bas ne dépassant les 3 000 euros par mois. « Ce salaire dépasse celui d’un professeur dans un CHU, en plus les médecins travaillant en France bénéficient de formations qui leur permettent d’améliorer leurs connaissances », a‑t‑elle dit.


Le Pr Chachoua a déploré le recours par le gouvernement à l’importation de praticiens étrangers pour combler le déficit national en médecins spécialistes. « Ces étrangers touchent des salaires élevés en devises. Les médecins algériens ne refuseront pas de travailler dans les régions enclavées si le gouvernement leur offre des salaires élevés », a‑t‑elle fait remarquer.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

23bixente23 22/03/2012 03:08


quel scandale !! comme s'il n'y avait pas assez de FRANCAIS qui voulaient devenir médecins, et qu'on empêche pour tout un tas de raisons bidons !!


 


de plus, cet article confirme l'argument selon lequel l'immigration tire les salaires vers le bas et donc fait le jeu du MEDEF et ce genre de connards ("Le Pr Chachoua a ajouté que les médecins algériens
acceptaient de travailler en France avec des salaires bas ne dépassant les 3 000 euros par mois.")

MIKA 14/03/2012 22:17


Un Algérien patriote vivant en Algérie s’adresse à ses coreligionnaires exilés en France et à nos BOBOS Français solidaires et fiers de notre politique
d’immigration. C’est Net et Cash. Dommage que nos « Mères Theresa » destinataires de son message ne puissent
l’entendre.
http://www.youtube.com/watch?v=pscEMbafLhA

Marie-Claire Muller 14/03/2012 17:18


La France algérienne de Boumédienne est largement prouvée par nos politiques.Il y a eu je ne sais quelle années une importation d'imams d'Algérie pour "instruire" dans nos banlieues.Avantager les
médecins maghrébins au détriment de ceux du cru est un signe que les promesses de contrôle de l'immigration sont un leurre et que sous n'importe quelle forme le remplacement se poursuit il ne
nous reste plus qu'à laisser la place!!ou alors nous battre contre ces traitres qui nous gouvernent.

se 14/03/2012 16:42


les Français,ils ont le choix du médecin.