La France s'est inventée une danseuse, "la Palestine" qui nous coûte "Bonbons"

Publié le 26 Décembre 2012

Etrennes : Devinez combien coûte la « Palestine » au contribuable français ? 

 A chacun sa danseuse. A la France, la « Palestine ». Combien coûte-t-elle au contribuable français? Trop ! Beaucoup trop dans un contexte économique français des plus difficiles ! 

Tribune juive, par Bely.

 A vos calculettes ! 

Les chiffres ci-dessous sont extraits des lettres d’informations éditées via le net par le Consulat Français de Jérusalem. Si vous voulez vérifier …

Janvier 2012.

12 Janvier.

Commencer par se faire une place au soleil de Gaza. Commencer par s’offrir une grande et splendide demeure : Le nouvel Institut Français de Gaza.

Acheminement de matériaux pour le chantier du nouvel Institut Français de Gaza

17.01.2012 

« Cadeau mixte », à plusieurs titres, une France locataire heureuse de montrer une belle image d’elle-même, heureuse d’investir en Palestine. Heureuse de faire son premier présent de l’année sous forme de matières premières livrées à domicile et euros sonnants et trébuchants » !

Premier passage le 12 janvier d’un premier convoi et livraison de 200 tonnes de ciment et d’agrégats dans Gaza. Drapeau français en bandoulière, la délégation est accueillie par monsieur Desagneaux. Coût des travaux « environ » : 1.000.000 d’euros.

22-24 Janvier.

deraincourt-300x200.jpg

Mr Henri DE RAINCOURT, Ministre chargé de la Coopération à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens, dans le cadre des 3èmes Assises de la Coopération décentralisée franco-palestinienne à Hébron (Cisjordanie) accompagné de diverses personnalités déclare que la France à déjà consacré 7.000.000 d’euros par an aux collectivités territoriales palestiniennes.

Au total, depuis la conférence internationale des donateurs pour l’État palestinien organisée à Paris en décembre 2007, la France a contribué au développement des « Territoires palestiniens » à hauteur de 260.000.000 euros, dont 87.000.000 euros au travers de l’AFD !

Il a rappelé que la coopération décentralisée franco-palestinienne depuis 1991 a déjà investi2.000.000 d’euros/an.

La France consacre en outre 5.000.000 d’euros/an au développement des municipalités palestiniennes, à travers l’Agence Française de Développement

Enfin ce jour-là M. Henri DE RAINCOURT et Mr Salam FAYYAD signèrent une convention de financement de 10.500.000 euros visant à améliorer l’alimentation en eau le Nord de la Cisjordanie (Judée et Samarie !).

 2501.png

25 Janvier.

Première ville impliquant une collectivité française et une collectivité palestinienne, Montreuil s’associe au projet de rénovation et d’agrandissement de l’école maternelle de Beit Sira dans la banlieue de Ramallah. Pour ce faire le Consul général de France à Jérusalem et le Maire adjoint de Montreuil, Claude Reznik, s’engagent pour un montant total de 200.000 euros.

3001.png

30 Janvier.

Mr le ministre de l’Économie nationale Abdel Hafiz Nofal et Frédéric Desagneaux ont mis en place à Bethléem le projet « Hazboun Media Center ». Pas de chiffres cités, il n’est fait mention à ce sujet que cette formule pudique : « Ce projet a bénéficié d’un don de la Francedans le cadre de l’appui qu’elle apporte au secteur privé palestinien. »

Mr le consul de rappeler : « La France a mis en place en septembre 2010 un protocole de don de 5.000.000 d’euros en faveur du secteur privé palestinien.»

FÉVRIER 2012.
fev2012.png

Pas de repos ! Pour commencer quelques visites accompagnées … de cadeaux !

Hébron, Jérusalem et Bethléem, plus particulièrement, à la basilique pour laquelle il fut annoncé une contribution de la France de 200.000 euros destinée à la rénovation du toit de l’édifice.

15-16 Février 2012.

C’est au tour du secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, Pierre Lellouche, de se rendre à Jérusalem et dans les Territoires palestiniens.

Visite du nouvel Institut des finances publiques à Ramallah, financé par la France à hauteur de3.500.000 euros.

Visite à Naplouse du premier centre de traitement et de recyclage de déchets solides, financé à hauteur de 500.000 euros dans le cadre du protocole de don français au secteur privé palestinien.

19-24 Février 2012.

Responsable au Ministère des Affaires Étrangères de l’aide humanitaire, Caroline Grandjean s’est rendue elle aussi dans les territoires palestiniens.

Le CDC, (Cellule de Crise) qui coordonne l’action du ministère des Affaires étrangères a rappelé qu’en 2011, il avait financé trois ONG françaises montant : 120.000 euros .pour la première, 200.000 euros pour la deuxième, non indiquée pour la troisième.

Mars 2012

12 Mars 2012

Lors de l’ouverture du 6ème Forum Mondial de l’Eau lundi 12 mars à Marseille, le Premier ministre François Fillon a annoncé, en présence du Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad, un soutien de la France de 10.000.000 d’euros au projet d’usine de dessalement de l’eau de mer à Gaza.

15032012.png

A l’occasion d’un entretien en marge du Forum, François Fillon a également indiqué à Salam Fayyad que la France verserait prochainement une première tranche d’aide budgétaire de10.000.000 d’euros au titre de l’année 2012 pour aider l’Autorité palestinienne à faire face à la crise qu’elle traverse.

14 Mars 2012.

14032012.png

Frédéric Lefebvre, Secrétaire d’État  (sous Sarkozy), chargé du commerce, de l’artisanat, des PME, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation, a rencontré la ministre du Tourisme et des Antiquités de l’Autorité palestinienne, Khouloud Daibes. Ils se sont congratulés et se sont promis de joindre leurs efforts pour améliorer encore la jolie 7ème position de la France parmi les pays visitant les Territoires palestiniens.

Des promesses et des pistes de coopération ont été explorées à l’occasion de cette visite entre la célèbre école française de gastronomie Ferrandi (sic) et l’école hôtelière de l’Université de Bethléem.

AVRIL 2012.

Pas possible ! Rien de versé ? C’est un poisson ! Mais si…

4 Avril 2012.

Convention de financement de 5.000.000 d’euros pour un nouveau projet d’appui au secteur privé palestinien.

 04042012.png

A l’occasion de la cérémonie de signature, Mr Frédéric Desagneaux a rappelé que l’appui au secteur privé constituait une priorité de l’action de la France dans les Territoires palestiniens.

Confirmation que la France porte à 10.000.000 d’euros le protocole de don par l’ambassadeur français chargé des questions économiques de développement et de reconstruction dans un entretien exclusif au quotidien Al-AyyaM courant Avril.

mai2012.png

 

 

  

 

MAI 2012.

9 mai 2012.

La France accorde 10.00.000 d’euros au budget de l’autorité palestinienne.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad et le Consul Général de France à Jérusalem ont décidé à Ramallah une convention d’aide budgétaire payée par la France. Coût: 10.000.000 euros versé au budget de l’Autorité palestinienne.

Pour mémoire, il est rappelé que depuis la Conférence de Paris pour l’État palestinien en décembre 2007, la France a versé une aide totale de 68.000.000 euros/an aux Territoires palestiniens, (ce qui fait un montant de 68 millions X 4,5 années = 306 MILLIONS) dont25.000.000 euros/an d’aide directe au budget de l’Autorité palestinienne.

27 Mai 2012.

Appui au secteur privé palestinien lancement du projet « Clusters ».

Lancement de la campagne d’information et de sensibilisation du projet « Clusters ». Ce projet de 5 millions d’euros vise à renforcer la performance des entreprises palestiniennes à travers le développement de pôles de compétitivité en Cisjordanie (Judée et Samarie)  et à Gaza.

 cluster1.pngJUIN 2012.

7 & 8 juin 2012.

Visite à Paris du Président Mahmoud Abbas

abbas-hollande.png

Rencontre avec monsieur le Président de la République.

Jeudi 7 juin, le Président Abbas et le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius …

Signature d’une convention de financement. Contribution de la France de 10 millions d’euros (soit 12,5 millions de dollars) au budget de l’Autorité palestinienne au titre de l’année 2012.

 fabius.png

De la même manière, la France avait affecté une partie de son aide à des projets à Gaza en 2009, à Jérusalem-Est en 2010 et en zone C de Cisjordanie en 2011. Cette nouvelle contribution porte à 105 millions d’euros l’aide accordée par la France au budget de l’Autorité palestinienne depuis décembre 2007.

fabius2.png

JUILLET 2012.

9 Juillet 2012

 juillet2012-300x150.png

Monsieur le Consul de France, monsieur Maher Ghoneim, ministre des Travaux publics palestinien et Hervé Conan, directeur de l’AFD dans les Territoires palestiniens. Mise en place d’un projet pilote pour tester des modes d’interventions dans « des zones très sensibles », en l’occurrence à Beit ZKarya … du fait de la proximité du village de Gush Etziyon, Israël !!!

Coût de ce projet immédiatement financé par la France : 150.000$.

17 Juillet 2012.

La France finance un camp d’été pour les enfants de Jabalia (bande de Gaza).

 17072012.png

Un seul objectif : Transmettre aux enfants la culture et le patrimoine palestiniens (?), à travers des leçons de Dabka (danse traditionnelle) et de musique.

(Aucun chiffre annoncé à ce propos si ce n’est qu’est confirmé un financement français).

AOUT 2012. La France est en vacance(s) !

SEPTEMBRE 2012.

Pas de bulletin mais une note :

Pierre Duquesne La France a transféré 23 millions d’euros durant l’été.

Durant les trois dernières années, nous avons rempli nos engagements en termes d’aide budgétaire. Cela n’était pas toujours facile étant donné les difficultés financières que l’on connaît actuellement mais en même temps, nous croyons fermement au processus.

OCTOBRE 2012.

1er Octobre 2012. Il faut toujours avoir un projet d’avance dit le poète …

La France et La Palestine sont gâtées !

Nouveau projet :

Rappel : Seconde journée d’information sur un projet d’appui au secteur privé dans le cadre de l’approche Cluster. (5.000.000 d’euros).

 nouveau-projet.png

Puis Mr le Consul Général de France a visité une école de femmes gérée par l’ONG Mother School Society Naplouse. qui a bénéficié d’un financement de 152,000$ de l’Agence Française de Développement.

Enfin, Mr Desagneaux a visité le chantier de construction de la pharmacie centrale palestinienne. Il a pu constater l’avancement des travaux.

« Financée par l’Agence Française de Développement pour un montant de 5,8 MILLIONSd’euros (!!!), la future pharmacie centrale de Naplouse permettra d’entreposer dans un lieu unique (au lieu de trois aujourd’hui) l’équivalent de six mois de consommation de médicaments dans les Territoires Palestiniens (au lieu de deux mois selon les capacités actuelles) et d’éviter ainsi les pénuries de médicaments dans les structures publiques de santé. Travaux de ce futur entrepôt financés par l’Agence française de développement.

14 Octobre 2012. Nouvelle « aide » de la France

 14102012.png

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Salam Fayyad et le Consul Général de France à Jérusalem ont signé dimanche 14 octobre 2012 à Ramallah une convention d’aide budgétaire prévoyant une nouvelle contribution de la France de 10 millions d’euros au budget de l’Autorité palestinienne, au titre de l’année 2012.

16 octobre 2012.

Inauguration d’une unité de soins intensifs à Jénine.

innauguration.png

Ce projet, financé par l’Agence Française de Développement à hauteur de $190,000, a permis de doter l’hôpital de la première unité de soins intensifs de Djénine, évitant aux patients de se rendre à Naplouse pour bénéficier de tels soins.

17 Octobre 2012.

Le Consul général de France et le Conseiller du Président de l’Autorité palestinienne pour les Affaires chrétiennes Ziyad Al Bandak ont signé à la Muqatah à Ramallah une convention de financement de 200.000 euros entre la France et l’Autorité palestinienne pour la restauration de l’église de la Nativité à Bethléem destinée au financement de la restauration du toit de l’église et concrétise le souhait de la France de soutenir l’Autorité palestinienne dans la préservation d’un monument historique important du patrimoine palestinien ( ?!) et mondial. Elle reflète également le rôle particulier que la République Française a hérité ( ?!) de l’Histoire vis-à-vis des églises et des communautés chrétiennes de « Terre Sainte ».

ts.png

NOVEMBRE 2012.

12 Novembre 2012.

La France finance la réforme des institutions de l’A.P.

r%C3%A9forme.png

Le Consul général de France à Jérusalem et le ministre du Plan, M. Mohammed Abou Ramadan, ont signé ce lundi 12 novembre, au ministère du Plan à Ramallah, une convention d’un montant de 800.000 euros portant sur le financement du projet d’Appui à la réforme des institutions de l’Autorité palestinienne.

DÉCEMBRE 2012.

13 Décembre 2012.

Le ministre de l’Économie nationale, le Dr. Jawad Naji, et le Consul général adjoint, Olivier Plançon, ont signé, un accord pour une nouvelle tranche de 5.000.000 euros, portant à10.000.000 d’euros le montant du protocole de don français au secteur privé palestinien ou « French Grant ». L’aide accordée est plafonnée à 500.000 euros par projet, maximum 1 million d’€.

Le précédent protocole avait atteint un montant de 2.300.000 euros dans des secteurs variés. Le comité bilatéral franco-palestinien, est en cours d’instruction. Il représente un engagement de la France à hauteur de 1.500.000 euros.

19122012.png

19 Décembre 2012.

Mr Le Consul général de France, Mr Frédéric Des agneaux signe un accord de prêt de2.000.000 d’euros avec Mr Samir Hazboun, Président de la société de développement de la zone industrielle de Bethléem. Ce prêt concessionnel, financé par l’A.F.D complète son appui au développement de la zone industrielle de Bethléem pour 10.000.000 d’euros et la seconde tranche de 5.000.000 d’euros du protocole de don français.

L’année civile se termine !

Au cours de mes recherches j’ai pu constater que Monsieur le Consul est un homme actif qui ne rechigne pas au travail. Pourtant jamais, excepté une fois, (pour confirmer le dicton), le jour commémoratif de la Shoa, il n’est question d’Israël dans le site du consulat de France à Jérusalem.

Mais cela je l’avais déjà dénoncé … Et cela ne servit à rien !

Source : Tribune juive, par Bely.

Note Europe-Israël : Outre la gabegie de moyens distribués « généreusement » sur les deniers du contribuable français, l’on comprend mieux la partialité de la France dans le conflit qui oppose les pays arabes sous le prétexte de la défense du « peuple inventé » que sont les arabo-palestiniens. Tout cela dans quel but? Cela finira par apparaître un jour prochain au grand jour !

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

DURADUPIF 27/12/2012 11:43


Et nous, en plus, on se farcit l'institut du monde arabe et les "instituts" madrassah de Chinon et d'ailleurs, les imams, les mosquées, les écoles coraniques. Si avec cela nous ne sommes pas dans
la nasse islamique où sommes nous ?

LA GAULOISE 27/12/2012 08:38


Tout ceci meriterait d'etre distribué dans toutes les boites aux lettres françaises juste pour montrer ou vont tous les prélevements abusifs dont nous faisons les frais.