La France, un pays libéral, un jour ?

Publié le 17 Décembre 2012

 Merci à Cédric Yishaï http://www.lecercledesliberaux.com/?p=2047 

(Proposé par Nancy Verdier)

 

La France possède un État historiquement fort.

La France est en effet une construction militaire de l’État.

Alors qu’au 17e siècle les Provinces-Unies (Hollande) et l’Angleterre institutionnalisaient la défense des libertés individuelles, la monarchie absolue d’un Louis XIV parachevait la toute puissance de l’État.

 
• Un 20e siècle déchirant où l’identité nationale fut mise à rude épreuve. L’union et la solidarité nationales furent de mise pour lutter contre les menaces extérieures.
• Un parti communiste très fort après la guerre avec lequel les gouvernements en place à commencer par le gouvernement provisoire du Général de Gaulle, durent composer.
• Un enseignement national dominé par un programme collectiviste (plan Langevin-Wallon, Loi d’orientation Jospin, …) et une puissance syndicale démesurée au sein du ministère de l’Éducation nationale, monopole d’État.

          On pourrait donc penser que les Français subissent un héritage collectiviste et étatiste qui leur empêche de voir les atouts du libéralisme et donc de devenir libéraux. Il suffirait de faire connaître les bienfaits du libéralisme pour que la population française l’adopte.

Il suffirait qu’un homme politique courageux entreprenne des réformes radicalement libérales pour que la population constate rapidement dans sa vie quotidienne les bienfaits du libéralisme. (Il suffirait...ndlr Gérard Brazon)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pouf 18/12/2012 08:58


oui et non ! Oui au libéralisme pour la liberté d'entreprendre, de créer des richesses, de permettre à chacun de donner le meilleur de soi, etc...


Non, car l'Homme n'est pas parfait...et très vite, il se déshumanise.


Conclusion : il faut le libéralisme avec une régulation. Cette régulation devant être celle de la raison.