La fraude aux prestations sociales est réelle! Mais que faisons-nous?

Publié le 4 Mai 2010

De 540 M€ à 800 M€ de fraudes sur les aides sociales. Un rapport confidentiel de la Caisse nationale des allocations familiales estime que 2,15 % des bénéficiaires d’allocations sociales, soit 200 000 personnes, sont des fraudeurs annonce Le Parisien.

Mais pour le POINT de cette semaine, la charge de la CAF est de 64 milliard d’euros d’allocations familiales. 265 millions d’euros indûment perçue ont été récupéré.

La fraude est générale. Une assistance sociale fait une demande à un élu : Un père de famille voulait faire aménager au frais des HLM de la ville un couloir privatif entre le logement qu’il occupait avec sa femme et l’appartement de sa deuxième épouse ! Rien que ça ! Je me demande à quoi pensait l’assistante sociale quand elle a transmis ce dossier. Je songe aussi aux autorisations accordées pour faire venir les deuxième et troisième femmes avec les enfants.

               Le POINT de cette semaine estime ainsi que tous les ans, faux chômeurs, faux malades, faux RMistes, mères faussement isolées, et arnaqueurs de tous poils empocheraient jusqu’à 5 milliard d’euros.

Qui nous disait il y a encore peu, qu’il ne fallait pas ajouter la misère à la misère en liant les prestations aux devoirs à commencer par celui d’éduquer ses enfants. Sans doute serait-il normal que la prestation soit liée aux besoins éducatifs mais aussi aux responsabilités qu’engendrent le fait d’avoir des enfants.

C’est Dominique Tian député UMP qui affirme qu’en France, il existe une culture de la fraude. Il ajoute que nous n’avons plus les moyens de cette fraude. On ne va pas pouvoir augmenter indéfiniment les cotisations sociales !

La niqabée de Nantes n’imaginait certainement pas qu’en protestant pour un PV à 22 euros, cela allait déclencher une vague jusqu’à l’assemblée nationale et précipiter la loi sur la burqa et le niqab!

Pourtant, malheureusement, rien n’est terminé car la CNAF a comme mission de servir des prestations avant même de vérifier à qui elle les verse ! C’est ainsi qu’elle a inventé des distinguos entre les fraudeurs ! Il y a l’escroquerie, la fraude et les indus !

   - L’escroquerie est claire, il y a volonté de floué la CNAF.

   - La fraude consiste à prendre des libertés avec sa déclaration.

   - L’indus qui coûte 2milliards d’euros ferait suite à l’erreur dans la déclaration.

Il est à noter que nous n’entendons pas les bonnes âmes toujours si alerte lorsqu’il s’agit de dénoncer les plus values, les stocks option.

En disant cela, je n’approuve pas pour autant les salaires faramineux des grands patrons, ni leurs plus values bien sûr. Mais pour être crédible, il faut aussi savoir dénoncer les fraudes. C’est l’ensemble de la Nation qui, à travers les cotisations sociales, règle la note finale. C’est pourquoi, je reviens sur cette assistante sociale irresponsable qui aurait dû refuser d’intervenir ! Par simple bon sens.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

ggfdgdg 15/08/2010 07:44



l'affaire bettencourt, est ce une fraude aux prestations sociales ! (impôts)



richa83 07/05/2010 20:24



"""


C’est Dominique Tian député UMP qui affirme qu’en France,
il existe une culture de la fraude


"""


Tiens, on nous aurait menti? Il n'y a pas que le Grèce??