La gauche défenseur du service public?

Publié le 1 Juillet 2011

Signalé par une lectrice. Un site drôle et caustique.

***************

http://www.superno.com/blog/2011/06/le-comique-de-service-nous-ne-sommes-pas-fanatiques-des-services-de-letat/

Je poursuis au compte-goutte ma mise en lumière d’illustres inconnus, qui n’aspirent pas forcément à le rester

Car malgré des déclarations fracassantes de bêtise, les inconnus peuvent nourrir de grandes ambitions. Ainsi, celui dont il est question aujourd’hui pourrait fort bien, en cas de victoire de la “gauche”, devenir ministre.

Quand je dis de la “gauche”, je parle bien sûr de la “gauche de droite” qui, malgré la défection involontaire de son penseur incontesté DSK, possède de nombreux suppléants prêts à porter haut la voie du libéralisme, du sarkozysme. Mais attention : de “gauche”.

Ce n’est donc pas Sarkozy qui a tenu les propos suivants, mais il aurait pu. C’est un bon résumé de son action, d’ailleurs…

Nous ne sommes pas fanatiques des services de l’Etat. Oh, non ! Nous sommes pour les services publics, mais pas obligatoirement exécutés par l’Etat. Les services publics, en terme de droits et de devoirs (et j’insiste sur “devoirs”) pour les citoyens.

Ils doivent bien se marrer, ceux qui ont arraché la gestion de l’eau de leur commune aux multinationales voleuses et corruptrices, et en ont repris la gestion pour leur compte…

Améliorer les services publics, ça ne veut pas dire embaucher massivement des fonctionnaires. Pas du tout ! Mais améliorer le fonctionnement.

Ah, non, surtout pas dans les hôpitaux, la police ou Pôle-Emploi ! Et puis ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux jusqu’à extinction totale de cette engeance, voilà un bien noble dessein “de gauche”.

 

Bon, c’est pas Sarkozy, alors c’est qui ?

 

[EDIT 30/06/2011]

Bon, le comique en question est Philippe Meirieu, “Président du conseil fédéral d’EELV” (après avoir été “socialiste), et vice-président du Conseil Régional Rhône-Alpes.   Ca donne envie…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article