La gauche est aujourd'hui clairement dans le camp des ennemis de la France

Publié le 17 Août 2010

             Vous faire lire un commentaire lu sur le blog d'Yvan Rioufol. Plein d'humour et de bon sens. Ce commentaire est de monsieur tout le monde, un commentaire d'anonyme qui exprime sa pensée sans masque et sans haine. J'ignore donc qui est l'auteur de ce commenbtaire mais je le félicite pour son analyse caustique.

Gérard Brazon      

            

           Il y a des mensonges d'Etat qui durent 70 ans comme en URSS ou 42 ans ( 1968) comme en France, mais le bon sens finit toujours par s'imposer, puisque ce bon sens remonte déjà à Aristote ( merci Moons). Si nous crions tous alerte à la guerre civile qui s'annonce, c'est justement pour tenter de l'éviter. Si nous ne sommes pas entendus, car évidemment trop nauséabonds, la guerre civile aura lieu et réglera malheureusement le problème dans un sens ou dans l'autre. L'Allemagne a introduit le droit du sol récemment mais à une condition: abandonner sa nationalité d'origine. Un germano-turc est déchu de sa nationalité allemande s'il conserve un passeport turc. On devrait s'en inspirer pour nos franco-quelquechose... (Voir nos français de papiers - ndl)
          La gauche depuis trente ans a surfé avec bonheur sur l'antiracisme pour des raisons purement électorale. Les dirigeants PS sont issus de grandes familles, de grandes fortunes, habitant les beaux quartiers et ne se mélangeant pas à la plèbe. Ils ne mettent les pieds à la Courneuve que pour les campagnes électorales et retournent dormir avenue Mozart, chez eux, entre eux. (Nos biens pensants et les bobos des beaux quartiers ndl )

          Tout ce qui était bon pour affaiblir la droite a été exploité. Ce faisant, ils ne se sont pas rendus compte que c'est la France qu'ils affaiblissaient en même temps. 30 ans sont passés et par antiracisme primaire et manipulateur, la France est devenue le pays du chômage, de la violence, de la polygamie, de l'excision, de l'Islam conquérant.

           Toutes ces valeurs qui nous sont totalement étrangères et que le peuple rejette massivement. Pas que le peuple nauséabond de droite, mais également les petits sans grade de gauche qui eux sont au contact direct de cette "richesse". Il y a bien une raison si la classe ouvrière la plus défavorisée est la première a avoir déserté le PC pour le FN.

            Ce grand écart aurait dû interpeller les dirigeants gauchistes. Mais comme pour eux la vérité c'est eux et l'erreur c'est le peuple, on ne pouvait pas s'en sortir.

         En 2012, Marine Le Pen va prendre la parole et va dire des choses que pour l'instant les médias ne relaient pas . Nous verrons bien les réponses apportées par la gauche et la droite molle et nous nous ferons une idée en conscience et en liberté. Chaque arrangement raisonnable est perçu comme une faiblesse, un recul. Le temps de l'immigration européenne qui fuyait les dictatures communistes, ou franquistes ou Salazar est révolu. Nous sommes rentrés dans une tout autre immigration qui fuit la misère économique et sociale et ne vient en France que pour les avantages financiers que notre pays a trop généreusement octroyé sans aucune contrepartie.

           Vanceslas est devenu Christian, Maria Lourdes est devenue Christine et Mounir restera mounir car sa religion lui interdit de s'appeler Jean-François. Seules deux solutions existent, l'intégration ou l'assimilation, il n'y a pas de plan B.

          L'Islam et la France c'est un jeu d'échec, chacun avance ses pions. Qui fera échec et mat le premier? La gauche est aujourd'hui clairement dans le camp des ennemis de la France, par ignorance, bêtise ou calcul sordide, peu importe, elle est bien dans ce camp.

         Le peuple de droite a ouvert les yeux, il ne reste plus qu'au peuple de gauche à les ouvrir à son tour , avant qu'il ne soit trop tard." le jour ou les français de souche appelleront leurs enfants Mohammed, ce jour là, l'intégration sera faite!" C'est bien cette phrase insensée que nous avons entendue sur Canal+! Cette seule phrase a fait plus de mal à la gauche que Le Pen et Maurras réunis. Je pense que beaucoup de français se sont dit ce jour là: " Non mais, ou va-t-on?"

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

fatizo.over-blog.com 17/08/2010 23:54



Quel culot,la gauche ennemie de la France!


Que je sache ce n'est pas la gauche qui est allé s'excuser devant Bush de l'attitude arrogante de Chirac et Villepin qui ont refusé d'aller en Irak,c'est Sarkozy,qui dans cet acte a trahi le
gouvernement à qui il appartenait quelques mois plus tôt,et la très grande majorité des français par la même occasion!


Voilà un acte qui ne ressemble en rien au gaullisme,tout comme l'amour de l'argent de Sarkozy,petite citation du général pour mémoire


« Je n'aime pas les communistes parce qu'ils sont communistes.
Je n'aime pas les socialistes parce qu'ils ne sont pas socialistes.
Je n'aime pas les miens parce qu'ils aiment trop l'argent »


Avec une telle citation on comprend vite ce qu'aurait pensé De Gaulle de Sarkozy,qui ne pense qu'à enrichir
ses amis et les caisses de l'UMP avec le bon soldat  WOERTH au détriment des caisses de la FRANCE,car jamais un gouvernement n'aura autant creusé les déficits que celui-ci,et la crise n'en
est pas la seule responsable,feu Mr Seguin avait sorti un rapport peu avant son décès expliquant les fortes dérives de ce pouvoir!


Un De Gaulle qui aurait peu apprécié la réintégration de l'Otan,qui à la libération avait créé avec le CNR un
pacte social qui n'a pas d'équivalent au monde et que Sarkozy veut défaire par tous les moyens,et c'est la gauche qui n'aime pas la FRANCE,il y a de quoi rire!


Un Sarkozy qui avait pour modèle le fameux crédit hypothécaire qui a mis des millions d'américains à la
rue,encore Sarkozy et son modèle américain,et après on vient nous dire que la gauche n'aime pas la FRANCE,mais de qui se moque-ton?


Celui qui n'aime pas la France est au pouvoir,pouvoir qu'il a voulu pour faire de la France une petite
amérique,un peu comme un type qui épouse une femme et qui dès le lendemain voudrait qu'elle ressemble à la voisine,quelle belle preuve d'amour!!!


Vous voyez bien que celui qui n'aime pas la France c'est celui que vous
soutenez ,des hommes à l'esprit Gaulliste comme Villepin et Dupont-Aignant ont une image respectable et digne de la France,rejoignez les avant qu'ils ne soient trop tard,et pour sauver la France
de ce qui ne lui ressemble pas du tout!


Je ne suis pas de droite mais ces gens aiment leur pays,ce qui n'est
aucunement le cas de Sarkozy,et je ne dis pas ça par idéologie mais par conviction profonde,mes exemples en attestent,et il y en a beaucoup d'autres,alors les rioufol du Figaro il y a
mieux!


Pauvre De Gaulle qui a du se retourner plus d'une fois dans sa tombe depuis
2007,et que les Sarkozystes ne se disent pas Gaullistes,il y a des limites!!



Sarah 17/08/2010 13:27



Bonjour Mr Brazon,


Oui, c’est incroyable, je viens de parcourir des sites de gauches, et je suis totalement ahurie. Les commentaires démontrent une haine de la France incroyable. Entre ne pas être raciste, pour une
Société multiculturelle, et détester le Pays où l’on est né ou bien ou l’on réside pour sa vie, il y a un grand pas, et je vois qu’il est largement franchi aujourd’hui. Sarkozy serait une
personne honteuse et fasciste disent-ils parce- que l’ONU, ainsi que des journaux américains….. ont été heureux de le proclamer. Il s ne se rendent pas compte, qu’ils sont à l’origine de ces
interventions (grâce à leur commentaires nauséabonds, sur tout ce qui est français). Pourquoi des Pays étrangers n’en profiteraient-ils pas ? Certaines qualités de la France doivent être en
travers de la gorge des Américains, et de ces Pays à l’ONU (des plus indignes, il faut le souligner). La perche leur est tendue par ces gauchistes qui ne pensent qu’aux élections, alors il s la
prennent cette perche, cela va de soi…… aujourd'hui à 12h50



Gérard Brazon 17/08/2010 13:29



Merci Sarah. Nous sommes de plus en plus nombreux à comprendre. Bien à vous.