La gauche comme la "droite" complice de la mosquée d'Annemasse!

Publié le 18 Juillet 2012

Par Danièle Moulins

Avez-vous donc une telle ignorance de la réalité du dogme islamique ou bien votre raison est-elle embourbée dans vos appétits clientélistes? Faites construire une nouvelle mosquée et vous verrez se répandre les hijabs,les quamis, les boucheries et autres kebabs halal, les exactions anti-sémites, les revendications communautaristes geignardes et agressives. Vous contribuerez ainsi à pourrir petit à petit votre cher "pacte républicain" car l'islam n'en veut pas, l'islam ne veut que LUI-même. Bon courage à vos concitoyens et, si vous avez un peu de temps pendant vos vacances, lisez quelques sourates du coran et quelques hadiths, c'est excellent comme rappel à la réalité de l'islam!

*****

De Jean Pierre Benoist Centriste et pro mosquée 

La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 en son article 10 proclame que: «Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi» 

Ce texte fonde, depuis plus de 200 ans, cette liberté et notre pacte républicain. C’est cela que chacun doit respecter ici, maintenant, et demain. 

La Déclaration des droits de l'homme appelle à la tolérance, dès lors que les différences peuvent se vivre dans le respect mutuel. Le pacte républicain et la paix civile qu'il procure sont des biens si précieux qu'il nous faut les préserver comme la prunelle de nos yeux.

Leur ciment est la laïcité. 

M. le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, à l'occasion de l'inauguration d'une mosquée à Cergy, vendredi 6 juillet 2012,  a prononcé un discours dans lequel il a déclaré : «La laïcité́ protège. Elle protège, d’abord, l’école. Elle est, de manière générale, la condition de notre vie en collectivité. Elle est aussi le principe qui garantit l’égalité́ entre les femmes et les hommes, partout, et aussi dans nos quartiers. Jamais personne ne doit être critiqué, menacé ou agressé pour ses croyances ou ses pratiques religieuses».

Tout républicain ne peut que se reconnaître dans ce discours. (Ce qui sous entend bien sûr que si vous n'êtes pas d'accord avec le projet de la mosquée vous n'êtes pas républicain voire pire. Ndlr Gérard Brazon)

Manuel Valls ajoutait : «Encore une fois, la République n’a pas à se prononcer sur le fait de croire ou de ne pas croire. Elle laisse à chacun cette liberté. Elle impose, toutefois, à tous, de se retrouver dans un même idéal de citoyenneté qui implique le respect des lois. C’est ce qui fait la singularité́ et la force de la France. Et ce qui fait que son message est universel». (Si avec cela il n'a pas un poste)

Toutes les conséquences doivent être tirées de ces principes qui opèrent une séparation entre l'espace privé, celui de la croyance et de la pratique religieuse, et l'espace public marqué par la laïcité.

Puisque la République doit garantir à chacun la possibilité de pratiquer la religion de son choix, les musulmans qui se trouvent en France, et qui aspirent légitimement à pratiquer leur religion, doivent pouvoir trouver des lieux dignes pour y vivre leur foi.

Le projet actuel s'inscrit donc ces principes et en cela doit être approuvé. Je voterai en conséquence en sa faveur. Et j'ajouterai une remarque. L'environnement choisi pour réaliser ce lieu de culte présentera la difficulté de se situer au milieu d'une bataille judiciaire déjà engagée par l'exploitant agricole qui bénéficiait jusqu'il y à peu de temps d'un bail rural.

Il est malheureusement possible que la même partie conteste tout permis de construire. Mais on peut imaginer que dans le futur, émergera de ce conflit, un lieu de paix.

Jean Pierre Benoist Conseiller Municipal "d'opposition" (à défaut d'être de droite) d'Annemasse 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 18/07/2012 14:23


Oui une mosquée est l'équivalent d'une caserne!!c'est ballot de ne pas s'en apercevoir!chaque morceau de notre cher Pays qui comporte une mosquée et ses dépendances est un territoire
occupé.L'ennemi est dans nos murs ,ce cheval de Troie est une méthode sournoise de nous envahir de nous soumettre et je pense que ceux de l'umps en sont conscient mais on la trouille de le
reconnaitre ils veulent garantir la paix sociale:


"Vous avez voulu la paix au prix du déshonneur ,vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre(Winston Churchill)


La Gréce, dernier Pays à s'opposer à la construction de Mosquée:


Pas (encore) de mosquée à Athènes


Par François Préval le 17 juil,
2012 @ 13:13


Il s’agit d’une exception dans l’Union européenne : Athènes est en effet la seule
capitale du vieux continent à ne pas avoir de mosquée. Les musulmans de la ville doivent donc se contenter de sous-sols, de garages et d’entrepôts. Environ 500 000 dans tout le pays (dont 40%
vivent à Athènes même) et pour beaucoup d’origine immigrée, ils s’en plaignent régulièrement. Naim Elghandour, président de l’Association des musulmans de Grèce (18 000 membres
revendiqués), dénoncent les difficultés logistiques qui en résultent ainsi que l’absence d’imam.


Il semble oublier un peu vite que pour les grecs, l’islam reste le symbole de l’occupation ottomane de plusieurs siècles qu’ils ont subi. De fait, depuis que les Ottomans ont définitivement
quitté Athènes en 1833, il n’est plus question d’y édifier une mosquée. La crise économique, l’opposition très nette d’une majorité de la population et celle de la très influente Église
orthodoxe y contribuent également. Avant les Jeux Olympiques de 2004, l’Arabie Saoudite (dont la transparence vis-à-vis des mouvements islamistes est tout sauf évidente) avait proposé de financer
entièrement une grande mosquée près de l’aéroport d’Athènes, mais le Saint-Synode avait, à force de pressions, fait échouer le projet. De toute évidence, les grecs sont encore majoritairement
décidés à préserver leur indépendance et leur identité.


Mais les choses pourraient malheureusement changer. Le maire de Thessalonique, Yannis Boutaris, souhaite fournir une mosquée digne de ce nom aux 5 000 musulmans de sa ville,
ainsi qu’édifier un mémorial à la mémoire de Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la Turquie moderne et originaire de Thessalonique (mais aussi ennemi de la Grèce puisque
acteur important de la guerre de 1919-1922). À Athènes même, les autorités étudient la possibilité d’utiliser une ancienne base navale à l’Ouest de la ville pour en faire la première mosquée
de la capitale. Mais Elghandour n’en parait pas satisfait : le lieu idéal serait plutôt une ancienne mosquée devenue un temple datant du XVe siècle dans le quartier de Monastiraki. Peut-on
espérer, au cas où ce projet de concrétiserait, qu’en retour la Turquie accepte que l’ancienne basilique Sainte-Sophie d’Istanbul transformée en mosquée redevienne un lieu de culte chrétien ?


Source : Southeast European Times.

Claude Germain V 18/07/2012 14:15


Valls n'a t'il pas une origine espagnole communiste revolutionnaire athé ????


Cousin de Merluche 1er ,surement......bientot il ne va plus lui manquer que les insultes et grossieretés diverses copiées sur son mentor ,pour tout dire:


DE MERLUCHE ..................................à VALLS = meme famille

immobilier nice 18/07/2012 14:14


c'est super intéressant ce partage

S. Dekerle 18/07/2012 13:39


Quand ces écervelés comprendront-ils qu'une mosquée n'est pas comparable à une église, qu'une mosquée n'est pas qu'un lieu de culte et qu'on y prêche la haine de l'occident, du juifs, du
chrétiens?