La Grèce dépense plus d'un milliard d'euros pour acheter des chars

Publié le 2 Novembre 2011

 

Alors que la Grèce, en faillite potentielle, bénéficie d'une manne d 'aides financières (UE, FMI...), elle s'apprête  à acheter pour plus d'un milliard d'euros de chars aux Etats-Unis...

Cela dit, avec l'histoire du référendum,  il y a des situations qui risquent bien d'évoluer! A commencer par un Euro et une Europe en phases terminales  d'explosion ou d'implosion. Qui a dit que si l'on se moque des peuples, ceux-ci ont une fâcheuse tendance à se venger! 

 Atlantico

Depuis des mois, il ne se passe pas une journée sans que les médias nous abreuvent d’informations concernant la probable faillite de la Grèce avec son cortège de conséquences en série, des risques de faillite des banques au risque de faillite des États (dont la France). Depuis le début les Grecs manifestent pour protester contre les plans d’austérité qui succèdent aux plans d’austérité dans un pays ruiné du fait de la lâcheté et de l’incompétence crasse de sa classe politique et d’une fraude fiscale massive contre laquelle les dirigeants du pays n’ont jamais rien fait. Le total des aides apportées à la Grèce par l’Europe et le FMI ont atteint la somme extravagante de 160 milliards d’euros pour un pays de 11 millions d’habitants.

On pouvait dès lors imaginer que la Grèce ferait les efforts nécessaires pour rétablir ses comptes publics alors qu’elle ne boucle ses fins de mois que grâce aux contribuables européens dont nous et que, en cas de besoins impératifs d’achats pour l’État grec, celui-ci se tournerait en priorité vers ses prêteurs, c'est-à-dire vers les pays de l’Union Européenne.

Patatras, l’information vient d’être divulguée par le quotidien espagnol « la Razon », la Grèce va acheter 400 chars lourds M1 Abrams d’occasion ainsi que 20 véhicules amphibie « AA7VA1 » aux États-Unis pour un montant estimé à 1,28 milliards d’euros.Ainsi les contribuables européens aident la Grèce pour que celle-ci fasse tourner l’industrie d’armement US. Les Polonais l’avaient inventé avec les avions de chasse en achetant en 2003 des F-16 avec les subventions européennes, les Grecs nous refont le coup en 2011 avec les chars d’assaut. Rappelons simplement que l’Armée française a en tout et pour tout 400 chars Leclerc pour 65 millions d’habitants, c’est dire si les grecs n’y vont pas avec le dos de la cuillère en terme de dépense pour leur budget militaire alors que la même semaine, comme le dit « la razon », le gouvernement grec se réunissait pour trouver 7 milliards d’économies dans les dépenses publiques.

Dès lors une seule question se pose : « De qui les dirigeants grecs se moquent ils ? ».

Ils s’étaient engagés à privatiser leurs entreprises publiques et depuis rien. Ils s’étaient engagés à lutter contre la fraude fiscale et depuis rien et, pour nous remercier de nous serrer la ceinture pour eux (et nous n’avons encore rien vu), ils achètent des armes en quantité astronomique aux USA. On comprend mieux en voyant ce scandale que le mot « proxénète » soit d’origine grecque.

On attend de la part de nos dirigeants le blocage de toute nouvelle aide et l’annulation pure et simple de ce contrat par l’État grec car ce n’est pas aux contribuables européens de payer les impôts que les Grecs refusent de payer pour aider l’industrie d’armement américaine. J’ai pourtant malheureusement peur qu’aucun d’entre eux n’ait le courage d’élever la voix.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Commenter cet article

Richa83 03/11/2011 13:19



Il doit y avoir - bien camouflé - un accord économique entre papa..et ...  (il faut bine qu'il assure son avenir (mal barré en Grèce)le pauvre, et rien de plus naturel que de se retourner
vers le pays ou il a passé son enfance et fait ses études!!)


c'est le jeu du "je te tiens - tu me tiens par la barbichette..."


a rapprocher du remaniement complet des états majors


 


 


Pendant ce temps, on nous demande non plus de mettre la main a la poche (vide ) mais carrément dans la chaussette ou l'on a mis nos éco !!!!


Vivement que cette UE de m... explose!



Colbert 03/11/2011 09:02



Ha, les pauvres grecs, les malheureux grecs...


Arrêtez de nous prendre pour des cons !


Les islamistes maghrébens nous ont laissé payer la guerre pour instaurer la charia par la suite...


Les grecs font pareil. Ils signent tout ce qu'on veut, pompent notre argent, et ensuite vont discuter avec le peuple qui évidemment refusera plus de rigueur. Ensuite ? Un autre plan de
sauvetage, et encore, et encore des milliards d'euros, etc. Etc...


ON SE BARRE DE CETTE EUROPE MAL FICELEE, on laisse les grecs dans leur m...de, et c'est tout !!!



francis Claude 03/11/2011 05:28



la Gréce est un des berceaux de notre civilisation, mais la gréce a ses US et coutumes, qui sont totalement différentes de celles des Européens de l'ouest et en particulier des Allemands, Anglais
et autres pays du nord de l'Europe.Je palce la France entre deux tendances Européennes, les autre étants plus prés de la Gréce que des premiers cités...(Italie espage et autres).La Gréce joue
avec les Européens et je suis intimement convaincu quelle ne remboursera pas un euros versé et sortira de son pleins grés(ou a l'insu) et Revivra a sa façon c'est a dire dans un flou finacier a
l'échelle de l'état et ou seul eux et les républiques bananiéres savent évoluer en toute sérénité.Vous ne le savez peut etre pas mais les Grecs expatriés, sont pratiquement tous a la téte
de fortunes et ceux grace a leur formidable faculté d'addaptation dans les pays ou les vertues de l'intégrité ne sont pas leurs premiers soucis!.pour en revennir a votre article il démontre
que les Grecs font ce que bon leur semble et si c'est avec notre argent c'est encore mieux pour eux...



Vanpyperzele 02/11/2011 17:06



De plus la Grece nous est utile pour contrer l'entrée de la Turquie en Europe.



Gérard Brazon 02/11/2011 19:38



C'est pas faux! Mais en cette période de vaches maigres, le mieux aurait été d'acheter des avions européens pour faire tourner des usines européennes voire françaises! Bien à vous.



Vanpyperzele 02/11/2011 17:03



La Grece a bien raison.Elle a besoin d'une armée forte pour temperer les menaces  turques.Rappellez vous que la Turquie occupe déjà une partie de son territoire.