La Grèce va se faire confisquer tout son or

Publié le 29 Février 2012

Le pillage de l’or des PIIGS par les banques européennes insolvables imageLes medias n’en ont pas trop parlé, mais c’est peut-être la nouvelle la plus importante de ces dernières 48 heures : en plus de perdre sa souveraineté fiscale (entre autres), la Grèce va se faire confisquer tout son or, et de manière tout à fait légale.

Les amendements constitutionnels des technocrates non-élus vont en effet rendre légal le pillage des réserves d’or du pays par ses créanciers (c’est-à-dire les banques européennes, insolvables).

La Grèce a 111,6 tonnes de réserves d’or, selon le World Gold Council. On voit maintenant quel est le but ultime de l’intervention des banquiers dans les pays de la périphérie de l’Europe ; une confiscation pure et simple des réserves d’or. Reste à voir quelle quantité sera effectivement pillée par les oligarques bancaires.

Comme l’indiquent les derniers chiffres du World Gold Council, les pays des PIIGS (Portugal, Italie, Irlande, Grèce, Espagne) possèdent à eux cinq 3234 tonnes d’or. Autant d’or à piller. Car il est fort probable qu’ils subissent tous le même sort que la Grèce. Et au cours actuel de l’or, cela représente 183 milliards de dollars.

De nouveaux amendements constitutionnels aidant, la prochaine grande étape serait la confiscation de l’or des particuliers. Cela vous paraît impensable ? Malheureusement, cela s’est déjà produit. Le 5 avril 1933, le Président Roosevelt signe l’ordre exécutif 6102 interdisant la détention d’or, sous quelque forme que ce soit :

 

Le cours de l’or irait alors beaucoup plus bas, et y resterait, car ce seraient les gouvernements qui en fixeraient le prix.

Dans le tableau ci-après, les 40 premiers pays par leurs réserves d’or :

 

 

Avec seulement six tonnes d’or, l’Irlande est hors-classement.

Source: cafedelabourse.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article