La guerre de l’information du Hamas – sites et présence sur les réseaux sociaux.

Publié le 29 Juillet 2014

Par R. Green et Y. Yehoshua -

Page Facebook en français : Facebook.com/palinfofr

En parallèle du conflit militaire qui l’oppose à Israël sur le terrain, le Hamas investit d’immenses moyens dans la guerre de l’information en ligne. L’organisation exploite un large éventail de sites web et de comptes de réseaux sociaux pour mener sa campagne médiatique, sa propagande et sa guerre psychologique. Le dispositif en ligne du Hamas transmet ses messages à des publics variés en plusieurs langues. Il englobe un nombre important de sites et de comptes officiels, semi-officiels ou non officiels.

Les sites officiels fournissent un contenu régulièrement mis à jour, notamment des déclarations officielles de dirigeants du Hamas, des articles de ses membres aux sympathisants qui exposent les positions et la politique de l’organisation, accompagnés d’un flux régulier de mises à jour sur la situation dans la bande de Gaza. Ils traitent également du conflit entre le Hamas et Israël, et des désaccords du groupe avec ses adversaires régionaux, tels que l’Egypte et l’Autorité palestinienne.

Les sites du Hamas s’adressent à différents types de publics : les sites en arabe fournissent des informations et des instructions à la population de Gaza , à ses partisans en Cisjordanie, en Israël et dans le monde arabe et musulman. Certains sites comportent des pages en anglais, français et russe, visant à porter le message du mouvement à ses sympathisants dans le monde occidental.

Ses sites en turc, persan, indonésien et ourdou sont destinés aux populations des pays musulmans non arabisants. Chacune des différentes tribunes en ligne du Hamas est adaptée à un public spécifique. Tandis que ses sites Internet et ses médias sociaux en langue arabe mettent en avant la glorification du djihad contre Israël, louent le martyre des combattants et même des civils, les sites en langues occidentales insistent sur l’agression d’Israël et la mort de civils innocents. (Tous les jours sur les télés et radios en France, nous subissons ce matraquage - Aucun rappel de ces images de joie à la mort des trois jeunes israéliens à Gaza, rien sur cette joie lors des attentats contre les chrétiens sans même parler de la joie lors de l'attentat du 11 novembre 2001. ndlr Gérard Brazon)

Parmi les nombreux organes médiatiques du Hamas, les sites de sa branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, sortent du lot. Les Brigades s’en servent pour publier des déclarations officielles : des rapports sur leurs activités, des statistiques sur le nombre de roquettes tirées, accompagnées de graphiques, etc. Elles publient également des vidéos d’attaques menées contre l’armée israélienne et des photos glorifiant leurs actions. Les Brigades ont également un site en hébreu participant à sa guerre psychologique contre la population israélienne. A noter également, les comptes Twitter utilisés par les dirigeants du Hamas pour transmettre leurs messages à des dizaines de milliers de partisans.

Site en français : Palestine-info.cc/fr/

Site en français : Palestine-info.cc/fr/

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article