La justice française classe l'affaire Souad Merah : Merci Taubira

Publié le 23 Janvier 2013

Dans un reportage diffusé en novembre 2012 sur M6, la soeur aînée de Mohamed Merah, filmée à son insu, se déclarait « fière » de son frère, avant de se rétracter quelques jours plus tard.

souad-merah-801380-jpg_532410

L’enquête préliminaire qu’avait ouvert le parquet de Paris à l’encontre de Souad Merah pour apologie du terrorisme vient d’être classée sans suite. L’enquête a été classée parce que le critère de publicité n’a pas été retenu. Ainsi donc, la France qui dit vouloir protéger les juifs mais aussi tous les autres citoyens, refuse de juger une affaire pourtant capitale et très forte symboliquement.

« Les propos tenus par Souad Merah ne peuvent qu’être perçus que comme une apologie du terrorisme mais le critère de publicité fait défaut, » affirme la justice ce soir.  La jeune femme ayant été filmée à son insu, elle ne peut donc pas être poursuivie, a précisé cette source.

Dans le reportage diffusé par M6, Souad Merah expliquait avoir menti aux enquêteurs sur les voyages de l’auteur des tueries de Toulouse et Montauban, qui a été tué par les policiers du Raid lors d’un assaut lancé contre son logement.

« Je suis fière de mon frère, il a combattu jusqu’au bout (…) Je pense du bien d’(Oussama) Ben Laden, je l’ai dit aux flics, je peux te le dire à toi », disait-elle à son frère aîné Abdelghani, protagoniste de ce documentaire et qui critique la dérive religieuse d’une partie de sa famille.

Il faut dire que la ministre de la justice, Christiane Taubira est contre l’emprisonnement des détenus. C’est tellement mieux de laisser ceux qui font l’apologie du terrorisme dehors, et de leur donner toutes les allocations possible…

Par Jacques Greulot – JSSNews 

et aussi de: La Dépêche

 

Filmée à son insu au cours d’un reportage de la chaine M6 il y a plusieurs semaines, la sœur de Mohamed Merah s’était déclarée « fière » de son jeune frère « qui a combattu jusqu’au bout » et « sauté le pas ». Après l’ouverture d’une enquête préliminaire pour « apologie du terrorisme », le parquet de Paris a décidé ce mardi de classer sans suite la plainte contre Souad Merah.

« Le fond des propos tenus par Souad Merah ne peuvent qu'être perçus comme l'apologie du terrorisme mais (...) elle ne savait pas qu'elle était filmée », a indiqué une source judiciaire, confirmant une information de BFMTV. La grande sœur du « tueur au scooter », piégée par son frère Abdelghani Merah, avait tenu des propos choc pour les familles de victimes : « Les juifs, tous ceux qui sont en train de massacrer les musulmans, je les déteste. […] Les salafistes, ils agissent. Moi et (Abdel) Kader, on soutient les salafistes, Mohamed a sauté le pas. Je suis fière, fière, fière ».

L’enquête préliminaire ouverte après la diffusion du reportage d’Enquête Exclusive sur M6 le 11 novembre dernier devait déterminer les conditions dans lesquelles Souad Merah avaient témoigné.

Lors de son audition par les policiers toulousains, la jeune femme avait affirmé ne pas savoir qu’elle était filmée. Selon son avocat, Me Etelin, Souad Merah a été piégée et lorsqu’elle se dit « fière » de Mohamed, elle parle de sa résistance au moment de l’intervention du Raid. La Toulousaine avait même accordé une interview à i-Télé au cours de laquelle elle avait condamné les actes de son frère.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

DURADUPIF 23/01/2013 19:43


La fourberie de ces gens là n'a pas de limite. Le paroxysme du reniement pour pouvoir baiser la main de celui que tu veux occire.

Respectvaleurs 23/01/2013 17:08


Entre ça et l'article précédent sur la condamnation de Zemmour, je suis complétement consternée et inquiète. Les Français vont-ils enfin ouvrir les yeux sur "Le meilleurs de mondes" que nous
préparent nos élites et nos politiciens????