La Libye ne pourra pas être le garde-frontière de l'Europe

Publié le 26 Janvier 2012

Communiqué AFP
Le ministre libyen de l'Intérieur, Fawzi Abdelali, a affirmé aujourd'hui que son pays ne serait pas le garde-frontière de l'Europe, faisant état "de problèmes énormes", en raison de l'affluence de milliers d'immigrants clandestins.

"La Libye a besoin de beaucoup de moyens pour contrôler (l'immigration). La Libye ne sera pas le garde-frontière de l'Europe", a-t-il dit au cours d'une conférence de presse.

Note de Puteaux-Libre : Rappelons que Kadhafi avait mis en place en accord avec l'Italie et la France, une politique de contrôle de l'immigration sauvage maritime en direction du continent. Mais voilà, il fallait se débarrasser du dictateur pour laisser la place aux islamistes....Conséquences: par cette passoire, gageons que l'immigration va reprendre de plus bel  et si par malheur Hollande ou UMPS sont élus, nous pouvons être assurés qu'il n'y aura pas de retour aux frontières de ces clandestins. Ils seront accueillis à bras ouverts....et dans un cas comme dans l'autre, les citoyens français  subiront davantage d'insécurité, verront l'islamisation de la France se renforcer et paieront la note jusqu'à épuisement de leurs ressources. 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Claude Germain V 26/01/2012 11:17


Grace a Juppé ,B.H.L et Sarkozy sur les ordres d' Obama  ,"ILS" ont assassiné Quadhafi qui était bien moins qu'un dictateur ,maintenant qu'" ILS" en ont des "VRAIS" en place ,"ILS" les ont
voulus , "ILS" vont en CREVER .Et pareils pour tous les autres pays qui ont fait la méme chose .......ou qui en ont l'intention .