La Ligue de l’Enseignement somme les petits Français de s’adapter à l’Islam - Par Françoise Mary

Publié le 12 Février 2015

collabos2 La gauche adore collaborer ! Elle adore tout ce qui consiste à détruire, à "faire table rase du passé", la gauche est une grande malade. Elle a mis en place un véritable système éducatif qu'il faudra démanteler en urgence.

 http://ripostelaique.com/nos-enfants-sont-soumis-a-la-propagande-islamique-a-lecole-de-la-republique-1/ (2)

On a vu dans le précédent article comment l’Education Nationale (ou la Ré-éducation Nationale devrait-on dire) prépare l’adaptation de nos chères têtes blondes ou brunes vers une France à la Houellebecq. Ceci à travers la remise en cause de la circulaire Chatelqui permet aux enseignants de refuser les accompagnatrices voilées pour les sorties scolaires.

Voici une autre illustration de cette dérive plus qu’inquiétante. Nos enfants sont mis d’office au « régime sans porc » pour les voyages scolaires. J’ai pu le vérifier lors d’une classe de neige de plus d’une semaine à laquelle ma fille participait : une participation d’ailleurs presque obligatoire, vu la pression exercée sur les familles récalcitrantes, et ce malgré le coût élevé du séjour.

Dans le centre de vacances en question situé en région Rhône-Alpes,tous les enfants sont mis d’office au régime sans porc : ils peuvent goûter à d’excellentes tartiflettes à la dinde (je n’invente pas !), à de merveilleuses saucisses de volaille, avoir le choix entre sandwich au thon ou salade, etc… dans une région produisant par ailleurs de la charcuterie délicieuse. On passera sur le manque à gagner pour la filière porcine des régions concernées, alors que la demande existe.

En colère (et le mot est faible !), je me suis renseignée sur le centre de vacances sus-mentionné. Celui-ci est géré par la Fédération des Œuvres laïques (il en existe apparemment une par département). En cherchant sur internet, on trouve des liens avec la Ligue de l’Enseignement, mais sans trouver de lien institutionnel direct. Pour en avoir le cœur net, un coup de fil à la Fédération m’a permis d’apprendre qu’il n’y avait pas de lien officiel, mais des « liens idéologiques » (sic).

Or que sait-on de cette Ligue de l’Enseignement ? Il s’agit d’une structure dont les racines remontent au 19ème siècle, ayant œuvré pour la création d’une « école gratuite, laïque et obligatoire ». Après-guerre, elle est aidée par la Fédération nationale des conseils de parents d’élèves des écoles publiques (la bien-connue FCPE)  et devient le bras militant prolongeant l’action du Ministère de l’Education nationale afin d’assurer le rayonnement de l’école publique. Jusqu’ici, par grand-chose à dire…

Mais insatisfaite par ces recherches, je pousse plus loin… et trouve une tribune de presse passionnante datant du 20 mars 2014 dans le Figaro, par Guylain Chevrier, ancien membre du Haut Conseil à l’Intégration (dissous en 2012 par Matignon car il prenait des positions trop dures sur la laïcité, et remplacé par « L’Observatoire de la laïcité », vaste fumisterie visant à mettre en place des « accommodements raisonnables »).

Dans cet article, on y apprend que :

« La Ligue de l’Enseignement, pourtant très laïque, qui, par la voix d’une quinzaine d’enseignants sur le site Médiapart le 12 mars dernier, demande la suppression de la loi d’interdiction des signes religieux ostensibles dans l’école publique. (….) la Ligue de l’enseignement ou la FCPE mènent campagne contre la laïcité à l’école à l’envers des valeurs dont ces associations se réclament, en soutenant ici les mères voilées qui veulentaccompagner les sorties scolaires ou encore là, en se révélant pour la suppression de la loi du 15 mars 2004.(…)  Il est d’ailleurs extraordinaire de constater que ces associations sont anti-cléricales dès qu’il s’agit de l’Eglise catholique, comme si elles ne voyaient pas le temps auquel nous sommes et le danger que constitue pour les libertés de tous, toute concession faite sur la laïcité à n’importe quel religion. »

La boucle est bouclée et la messe est dite. Nos enfants sont donc otages d’associations qui veulent faire passer les accommodements raisonnables au forceps, veulent saper les fondements mêmes de notre civilisation et les livrer à l’islam conquérant. Trahison ou collaboration active ?

J’appelle au sursaut immédiat des parents d’élèves, il en va de l’avenir de leurs enfants.

Françoise Mary

Article de Guylain Chevrier

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/03/20/31003-20140320ARTFIG00131-voile-islamique-lors-des-sorties-scolaires-un-pas-de-plus-vers-le-communautarisme.php

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire d'Islam

Commenter cet article