La lutte contre l'islamisation rampante prend de curieuses formes aux Etats-Unis.

Publié le 28 Mai 2010

Sur un site de lutte contre l’islamisation progressive de l’occident, http://www.drzz.info il y a un article qu’il faut lire absolument et qui permet de se rendre compte s’il le fallait que la résistance s’organise partout en Europe mais aussi aux Etats-Unis. Les méthodes sont différentes mais qu’importe. Il est regrettable de constater qu’en France, même ce genre de publicité ne serait pas envisageable sans que les associations  de la bien pensance ne montent aux créneaux en hurlant à l’islamophobie voire au racisme primaire. Décidément, je me pose de vraies questions existentielles sur cette France, celle de nos pères et de nos poilus. Le dernier est décédé il y a peu, c’était un originaire de l’Italie. Cet homme ne s’est pas battu ni mon grand-père pour voir ce pays s’islamiser. Certainement pas ! Il n’y a que des politiciens pour ne pas voir dans quelle galère ils ont mis la France par leur laxisme, leur obéissance au désir du Medef d’avoir de la main d’œuvre bon marché. Que dire de ces Syndicats qui se rendent complices du Medef en considérant les clandestins comme des prolétaires du 19éme siècle alors qu’ils sont des victimes de l’économie de marché que l’on devrait aider chez eux.  Que penser de ces partis de gauche et d’extrême gauche  qui utilisent ces immigrés comme variable d’ajustement dans les manifestations ou revendications de citoyen du monde.  Quant à la droite classique et les différents centres, ils sont tellement tétanisés par l’insulte suprême du racisme, qu’ils n’osent pas bouger le petit doigt, voire applique dans leur vocabulaire la même doxa humaniste à la guimauve de la gauche. Alors c’est pour quand les réactions de survie ?  

Gérard Brazon  

 

Souhaitez-vous quitter l'islam ? par Jean-Patrick Grumberg 

Depuis le 14 mai dernier, les bus de New York et de trente autres villes de Etats Unis affichent la publicité suivante :

Vous êtes victime d'un Fatwa ? Votre famille ou votre communauté vous menace ? Vous avez décidé de quitter l'Islam ? Refuge-contre-lislam.com a les réponses.

 

La démarche est intéressante à plus d'un titre.

Au-delà de la querelle évidente qu’elle soulève, les musulmans ayant immédiatement dénoncé qu’il s’agissait d’un nuage de fumée pour cacher une attaque contre l’Islam, et  Pamela Geller, l’auteur de cette campagne à 8000 dollars, payée par les membres de son organisation « stop à l’islamisation de l’Amérique », a immédiatement affirmé qu’elle n’attaque personne, puisqu’elle ne demande pas aux musulmans d’abandonner l’islam, mais qu’elle veut apporter de l’aide à ceux qui désirent en sortir.

(...)

L'Islam, pour beaucoup d'occidentaux, a une mauvaise image : il a l'air tentaculaire, il semble lutter contre les traditions, la culture. Il donne l’impression d’attaquer des valeurs qui font partie de la vie de tous les jours, et que personne ne pensait avoir un jour à défendre, comme la liberté de manger ce qu’on veut, de dire ce qu’on veut, de penser ce qu’on veut, de s’habiller comme on veut, d’être la femme qu’on veut sans rendre de comptes aux hommes, d’avoir la religion qu’on veut et la pratiquer comme on veut, de ne pas apprécier qu'on crache sur son pays, et plus généralement de faire tout ce qu’on veut dans le respect de la liberté des autres.

Quand l’Islam, pour réagir, brandi le spectre de l’islamophobie, les gens font marche arrière et se cherchent des motifs non islamophobes. Ils ont tord, ils ne voient pas que le débat a été censuré.

 

Ceux qui rejettent une forme d'islam qui les menace devraient avoir le droit d’élaborer leurs ressentiments sans se laisser étiqueter extrême droite ou « identitaires ». Cela permettrait de séparer la raison de l’émotion, le rationnel de l’irrationnel. Au lieu de cela, le terrorisme intellectuel du politiquement correct interdit d’employer jusqu’aux mots de la langue française, comme le mot arabe par exemple, en croyant jouer l’apaisement, en croyant même quelque fois que ceux qui dénoncent l’Islam sont les intolérants qui feraient bien de balayer devant leur porte. Ils imaginent que la raison va sortir gagnante, ou que le temps va arrondir les épines, alors que le ressentiment va croitre, et l’apaisement qu’ils souhaitent, se muter en crispation explosive.

Lire la suite ICI

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Jean Valette 28/05/2010 18:13



Bonjour Gérard ,


 


Je partage votre point de vue et vous signale une excellente conférence qui eu lieu sur la radio web "Canal académie", dont voici le lien...


 


http://www.canalacademie.com/ida295-L-Islam-en-France.html


 


Je crois en effet que pas mal de gens commencent à se poser de bonnes questions et ce, partout dans le monde...


 


Bien cordialement