La lutte pour les subventions au nom de l'humanisme et le socialisme.

Publié le 25 Mars 2014

Voilà des citoyens qui ne sont pas étouffés par la démocratie, par le vote et les résultats. Sachant oh combien cette élections ont été difficile et oh combien être élu au premier pour le FN est significatif, la gauche qui n'est plus qu'un ramassis de militants à la cervelle de moineaux et qui ne sait même plus plus ce qu'est le respect des urnes, manifeste.

Au nom de la liberté bien sûr. Au nom de la démocratie évidemment. Au nom de l'humanisme certainement. Ils sont si minables ces jeunes qui placardent et insultent le choix d'électeurs.

Le fascisme c'est eux. Ils le réinventent chaque jour en refusant que le Front National fasse la preuve qu'il sait gérer et diriger une ville. Imaginez que ce soit bien mieux... cela mettrait bas toute leur idéologie, leurs fadaises et surtout les subventions qui vont avec.

Gérard Brazon

********

Source

Les anti-FN ne se sont pas fait attendre pour se mobiliser à Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, où le Frontiste Steeve Briois a été élu maire dès le premier tour, avec 50,26% des voix. Une manifestation a rassemblé plusieurs dizaines de personnes lundi, devant la mairie, au lendemain du premier tour, comme l'a constaté le correspondant d'Europe1 dans la région.

"Nous sommes tous des enfants d'immigrés. Première, deuxième, troisième génération", pouvait-on y entendre.

Permalien de l'image intégrée



Des affichettes "pas de fachos dans nos quartiers" ont également été placardées un peu partout dans la ville.

L'association SOS Racisme et l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont par ailleurs appelé lundi à la "mise en place d'un comité de vigilance" à Hénin-Beaumont pour lutter contre les idées "profondément toxiques" du Front national, au lendemain de sa victoire. La réussite du FN est "un choc" et marque "un recul des idées de progrès et du combat pour l'égalité", estiment SOS Racisme et l'UEJF dans un communiqué.

Les deux organisations se sont rendues sur place lundi pour appeler les associations locales à la mise en place de ce "comité de vigilance républicaine". "Nous ne laisserons pas l'idéologie du FN détruire notre ville", préviennent-elles.

Ne serait-ce pas plutôt par trouille que des subventions ne soient plus versées par le nouveau maire? Ndlr Gérard Brazon

Permalien de l'image intégrée

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

aupied 25/03/2014 20:21


bonjour Monsieur Brazon ,ravie de votre retour , enfin quelque chose d'intelligent a lire , ne soyons pas découragés et continuons notre lutte , un jour , les Français comprendrons ou est leurs
intêrets , mais il faudrait qu'ils ouvrent rapidement les yeux , a force de voir agression par ci agression par là , ils attendent quoi pour réagir ? serrons nous les coudes et vive MARINE 

marie-plume 25/03/2014 17:18


Bonjour M. Brazon! Bienvenue, vous nous avez manqué! 


Pour le reste, "bien faire et laisser dire", les Français ne s'en laisseront pas conter, malgré toutes les turpitudes mises en place... Restons mobilisés, vigilants et toujours aussi déterminés à
reverser les courants contraires à nos plus ardentes résolutions de voir riompher Marine la vraie républicaine amoureuse de la France! Haut les coeurs!