La Magna Carta (Grande Charte anglaise) contre la charia!

Publié le 17 Juin 2014

La Magna Carta contre la charia!

Point de Veille.ca

David Cameron annonce un programme de mise en valeur de la Grande Charte des Libertés qui fera la promotion de l'identité britannique — afin de lutter contre l'islamisation galopante du Royaume-Uni et freiner l'élan du terrorisme international...

 

MAGNA_CARTA

 

(Mail) Les religieux musulmans au Royaume-Uni qui attisent le terrorisme en dénonçant la liberté d'expression, l'égalité et la démocratie feront face à une nouvelle défense vigoureuse de «l'identité britannique», a promis David Cameron. (On rêve d'entendre sur nos ondes un simple Député affirmer ce genre de choses. Alors quand c'est le chef du gouvernement anglais, on s'incline. )

Dans une intervention percutante ciblant principalement les «prêcheurs de haine», le Premier ministre a indiqué que l’absence de riposte à ces prédicateurs incendiaires «a permis à l’extrémisme, qu'il soit violent ou non-violent, de prospérer».

Il prévoit profiter du 800e anniversaire de la Magna Carta, dans douze mois, pour réaffirmer les valeurs britanniques dans une «Magna Carta pour le Royaume-Uni moderne».  

Le temps est venu de cesser de «cracher sur l’identité britannique», et de dire à tous ceux qui vivent ici que le refus d'accepter les lois et le mode de vie britanniques n’est «pas une option», a fait valoir M. Cameron.

Le Premier ministre mettra l’emphase sur cet engagement en exigeant que la Magna Carta devienne partie intégrante du programme scolaire.

Downing Street a souligné que les commentaires du Premier ministre, publiés aujourd’hui dans le Mail on Sunday, visent tous les secteurs de la société, et pas seulement les musulmans. Ses propos semblent toutefois signaler un changement important par rapport à l’attitude des gouvernements successifs récents, conservateurs et libéraux, sur cette question sensible.

Certains ont fait valoir que des leaders de minorités ethniques non représentatifs pouvaient donner libre cours à la promotion de vues extrémistes, et bafouaient les lois britanniques sur la démocratie, l’égalité des femmes, la liberté religieuse et la tolérance.

L'initiative de M. Cameron est une réponse directe au scandale du «Cheval de Troie» impliquant des extrémistes islamistes ayant infiltré des écoles publiques.

Selon les inspecteurs scolaires, des écoles à majorité musulmane de Birmingham enseignaient aux enfants que les femmes blanches sont des «prostituées», les garçons et les filles étaient séparés, les événements de Noël étaient ignorés, les tombolas étaient interdites comme étant «non islamiques», et les enfants se faisaient dire, dans les cours de biologie, que la théorie de l’évolution est fausse.

Cette situation a convaincu M. Cameron qu'il était temps de riposter en affirmant les valeurs britanniques.

De surcroît, on craint de plus en plus que les prédicateurs radicaux n’encouragent les jeunes musulmans britanniques à rejoindre les terroristes qui se battent pour faire tomber le gouvernement démocratiquement élu de l'Irak.

Des religieux radicaux auraient également tenté d’instaurer des «zones régies par la charia» dans certaines villes britanniques, avec prohibition des jeux de hasard, de la musique et de l’alcool.  

Le Secrétaire à l'Education Michael Gove a annoncé des plans pour enseigner les valeurs britanniques dans les écoles, mais David Cameron veut aller plus loin. «Il ne suffit pas de respecter ces valeurs dans les écoles, dit-il. Ces valeurs ne sont pas optionnelles. Elles constituent la base de ce que signifie le fait de vivre en Grande-Bretagne».

«Ces dernières années, nous avons couru le risque qu'un message inquiétant passe: si vous ne voulez pas croire en la démocratie, c'est acceptable; si l'égalité n'est pas votre tasse de thé, ne vous en faites pas avec ça; si vous êtes complètement intolérant des autres, nous allons quand même vous tolérer», écrit-il.

«Cela a non seulement créé des divisions, mais cela a aussi favorisé l’épanouissement de l’extrémisme, tant de nature violente que non violente. Nous devons être beaucoup plus fermes dans la promotion des valeurs britanniques et des institutions qui les soutiennent. Un pays véritablement libéral croit en certaines valeurs, il les promeut activement, et dit à ses citoyens : ces valeurs nous définissent en tant que société».

David Cameron dit que les valeurs britanniques de «liberté, de tolérance des autres, de responsabilité individuelle et sociale, de respect et de soutien de l’État de droit, sont vitales, et aussi britanniques que le drapeau de l'Union Jack, le football et les fish and chips». 

«Nous devrions être fiers de ce que la Grande-Bretagne a fait pour défendre la liberté et développer ses institutions : la démocratie parlementaire, une presse libre, la primauté du droit – qui sont si importantes partout dans le monde.»

Il a ajouté que cela était essentiel, pour des raisons économiques et sociales, et que le 800e anniversaire de la Magna Carta offrait l’occasion idéale de réaffirmer les libertés britanniques, et d'envoyer le message que tout le monde doit les respecter.

M. Cameron tiendra demain à Downing Street une réception marquant le compte à rebours du 800e anniversaire de la Magna Carta.  

 

Source : Be more British Cameron tells UK Muslims: PM issues powerful new pledge to combat extremism, Mail, 14 juin 2014. Traduction par Poste de veille

 

GB : «Le Barreau risque de miner l’État de droit en avalisant la charia» (Secrétaire à la Justice)

L'islamisme affaiblit la démocratie en Grande-Bretagne

GB : Un leader des Frères musulmans qui prône la lapidation des adultères dirige une école subventionnée

L’Angleterre et les Frères musulmans, par Hélios d'Alexandrie

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

lombard 26/07/2014 14:53


bonjour 


SI SOIT DISANT IL VOULAIENT DEFENDRE L ANGLETERRE


ALORS pourquoi on t il arreté Stephen Lennon chef des
identitaire anglais??


ENCORE DU MENSONGE A LA SARKO......

mika 17/06/2014 16:35



DURADUPIF 17/06/2014 15:49


On est éveillé !!??? On rêve !!!?? Chadoury ou chadourny on l'incarcère ou on l'expulse quand d'Angleterre ?

mika 17/06/2014 15:48