La mairie UMP de Nice en flagrant délit d’aide clientéliste aux musulmans (vidéo FR3)

Publié le 9 Juillet 2013

Hier faux cul avec l'islam, aujourd'hui avec les romanos,(gens du voyage avec caravane de 8 m de long et BMW) Estrosi dans la posture/imposture

Estrosi n’est pas un cas isolé à l’UMP, lire notre enquête Ces Maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2010) pour cerner l’étendue du problème.

source

Le double-discours de l’UMP sur sa prétendue fermeté envers l’islamisme et son prétendu souci de défendre la laicité est encore mis en lumière, cette fois à Nice. La mairie de Christian Estrosi, proche de Nicolas Sarkozy, a donc acheté un local pour le mettre à disposition des mususlmans qui priaient dans la rue, pour un tarif modique. Le chantage à la prière de rue a donc marché à merveille. Nissa Rebela, mouvement politique local emmené par Philippe Vardon a saisi la justice pour régler le problème…

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Pivoine 10/07/2013 18:07


Ses propos sur l'incompatibilité de l'islam et la démocratie, et sur les Roms, visent seulement à sa réélection !