La manipulation des associations « antiracistes » par Malcom X

Publié le 5 Septembre 2012

Gérard 53 ansLes "nègres de maison" sont ces prétendus immigrés ou fils d'immigrés qui vivent uniquement des subventions de leurs maîtres politiques de gauche et se foutent royalement de la misère réelle des "nègres des champs".

La lutte contre le racisme en France a cette configuration particulière d'admettre sans état d'âme que  l'autre puisse être exécuté ailleurs, lapidé ici, pendu là bas! Quelle importance au fond puisque le "nègre de maison" touche la subvention de son maître qui est l'état gauchisé et qui le fait bien vivre. En plus, il est décoré de la légion d'honneur. Je pense à Mouloud Aounit qui n'en avait rien à faire de ces femmes musulmanes assassinées, des meurtres de chrétiens ou de juifs pourvu que l'on ne touche pas au droit d'entrée d'un "djeune" en boîte de nuit à la manière de SOS racisme d'ailleurs, autre "nègre de maison".

Gérard Brazon

*****

 Malcolm X avait identifié dès cette époque la manipulation des associations « antiracistes » par des tiers comme une simple reproduction du système esclavagiste par inversion.

Malcolm X a toujours attaqué très directement certains milieux politiques qui se prétendaient alliés, mais dont il estimait les motivations douteuses et le comportement paternaliste et manipulateur. Malik El-Shabbazz refusait de tomber dans le rôle de ce qu’il nommait le « bon nègre » ou le « nègre de maison » , ou de se voir coller une étiquette politique sur le front… ou la main.

 

Pour en savoir plus : « Autobiographie de Malcolm X, Malcolm X et Alex Haley », éditions grasset.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Yves IMBERT 06/09/2012 09:30


Il n'y a effectivement pas plus racistes que ces associations pro-étrangers et anti-France


Je propose pour le moins de subordonner la poursuite du paiement de leurs subventions à un référendum tout comme la poursuite du paiement des allocations à leurs protégés immigrants

Aaron 05/09/2012 17:54


Aucun commentaire; je n'ai aucune affinité avec ce genre de propos?

Aaron 05/09/2012 17:52


Aucun commentaire; je n'ai aucune affinité avec ce genre de propos.