La mise à mort de l'occident! Et si c'était vrai?

Publié le 18 Décembre 2010

J'ai lu le texte suivant et je me suis dit: et si c'était vrai?

Comment ces femmes et ces hommes de pouvoir auraient-ils osés?

Et si c'était vrai cette horreur, cet abaissement, cette mise à mort de l'occident?

Puis la question suivante c'est: pourquoi?

 

            Et là, j'ai senti une grande colère. Est-ce pour de l'argent? Toujours plus d'argent? Abêtir les citoyens pour mieux leur greffer un caddie dans la tête et les faire circuler dans des rayons. Les rayons de la bêtise et de la marque. Vendre et vendre encore en endettant le consommateur de plus en plus. Toujours plus et jusqu'au suicide parfois. Le rendre prisonnier, rendre prisonnier les masses de consommateurs par le plus pernicieux des moyens: le crédit. En excitant le désir d'un bien matériel même inutile. L'envie jusqu'à la folie. Rendre idiot et rendre fou. Les deux mamelles de nos sociétés modernes? Si loin de Voltaire et de Victor Hugo. Loin des enseignements de nos grands hommes qui ont fait notre histoire.

Alors oui, il faut se battre. Réveiller les zombies. Secouer les somnolents. Il faut qu'ils réapprennent d’où ils viennent, qui ils sont. Des inventeurs d'humanisme.

Gérard Brazon

 

 

Les gens qui nous dirigent seraient-ils des fous ou des idiots ? Ni l'un ni l'autre, ce sont tous simplement des salauds, et je pèse mes mots. Il est bien évident que l'Occident en est arrivé à un point de civilisation incroyable et jusque-là inégalé. On a quand même inventé la démocratie, aboli l'esclavage, libéré la femme, protégé l'enfant, créé une couverture maladie, une retraite vieillesse, sans compter les droits de l'homme, l'ONU, l'OMS, la Croix Rouge, Amnesty international, Médecins du monde, Médecins sans Frontières, etc... j'en passe et des meilleures... nous avons même marché sur la Lune.

Aujourd'hui, la population occidentale apparaît comme la vitrine, le bijou de l'humanité.

Au fil des siècles, elle s'est affinée, elle est devenue plus délicate, plus perspicace, plus intelligente, bref... elle constitue aujourd'hui un vrai problème pour ses dirigeants qui ne peuvent plus la manipuler comme bon leur semble.

Depuis 2 ou 3 décennies tous les gouvernements occidentaux, effrayés par le tour que prenaient les choses, se sont engagés dans une politique de « crétinisation » de leurs populations, pour les rendre plus malléables, plus serviles. Il y a de l'autre côté de la méditerranée des foules innombrables de gens soumis, abrutis et pas très futés qui ne demande qu'à venir chez nous. C'était vraiment trop tentant. Nos dirigeants n'ont pas hésité: on dévalorisa le travail manuel du mieux que l'on put, sans arrêt, de façon à le rendre totalement répugnant, non seulement pour les parents, mais aussi pour les enfants...

Et bien sûr, dans le même temps, les examens tels que le BEPC ou le BAC, qui étaient de véritables barrages et ne laissaient passer que les meilleurs, furent transformés en tremplins pour l'Université… l’Université qui se mit à accueillir des cohortes d'adolescents « moyen-moins » tout contents de ne pas devoir salir leurs jolies petites mains. Les 2 /3 de nos universités ne sont plus que des garderies pour jeunes oisifs à qui l'on a fait croire qu'ils faisaient partie de l'élite.

Aussitôt on fut en manque de travailleurs manuels, aussitôt on ouvrit grandes nos portes aux gens de l'autre rive et... quand il y en eut trop, on fit semblant de fermer nos portes, mais on les laissa entr'ouvertes pour qu'ils continuent à affluer... il n'y a jamais trop de nuls dans un pays pour rabaisser le niveau de la population.

Évidemment dans le même temps, on pratiqua une auto-mortification, une auto-flagellation, une auto-culpabilisation et une repentance permanente, parallèlement à une glorification, une magnification, une sublimation des nouveaux venus qui nous apportaient, nous apportaient, nous apportaient...

Mais... on se rendit vite compte qu'ils étaient, pour la grande majorité, « limités ». Il ne fallait pas que ça se sache. « Vite-vite » on obligea la population occidentale à faire des excuses: on les rejetait, on les discriminait, ils venaient de milieux défavorisés, ils n'avaient pas les mêmes chances, les professeurs étaient mauvais, les programmes aussi... on ne sut plus trop ni qui ni quoi incriminer pour sauver leur éblouissante réputation de sauveur de l'humanité occidentale, si stupide, si prétentieuse et psychorigide.

On leur fit des excuses, leur accorda faveur sur faveur, privilège sur privilège, et leur permit même de dénoncer tout occidental qui afficherait un brin d'amour propre... la « crétinisation » à marche forcée de la population battait son plein.

Comme les nouveaux venus, pour les uns, descendaient en droite ligne de tribus primitives et pour les autres de bandes de pillards qui n'avaient jamais rien fait d'autres que tuer, voler ou usurper... il fut question de supprimer l'Histoire et la Géographie des programmes des lycées. La Géographie aussi car on risquait de s'apercevoir de l'immense richesse potentielle de leurs pays et de leur immense incapacité à l'exploiter, malgré notre aide permanente et séculaire.

Pire: il paraît même qu'aujourd'hui nos dirigeants sont en train de plancher sur un projet de suppression des notes à l'école. Une autre méthode pour mieux, crétiniser et affaiblir, une population de moins en moins docile. Nos dirigeants ne savent plus comment faire. Ils ont un besoin urgent d'une population inculte et, avec l'aide de la gauche, dont le fond de commerce est la défense de ce genre de population, ils s'y emploient de toutes leurs forces.

C'est ça le fameux « ANTIRACISME » ! Un racisme anti-blanc.

La suppression des notes rentre dans cette logique. Il ne manquerait plus qu'on s'aperçoive que, dans leur immense majorité, nos « sauveurs » sont nuls. On serait obligé d'agir ou de faire semblant d'agir et la crétinisation de l'Occident en serait fortement affectée.

Tous ces turcs, africains et autres maghrébins s'imaginent qu'on les courtise pour la qualité de leurs populations. Pauvres naïfs ! C'est l'inverse: tout ce que nos dirigeants veulent, ce sont des ignares… le maximum d’ignares toutes races confondues... surtout très confondues !"

 

Sourcehttp://www.legaulois.info/2010/12/la-cretinisation-de-loccident-par-nb.html

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Duchnock 21/12/2010 15:57



La créténisation des esprits par l'apport en Caucasie des nouveaux attila par tonneaux des danaïdes interposés. Les 27 étaient capables de se mélanger et de renforcer le remplacement par des
politiques volontaristes européennes sur la natalité. Tout en prônant la solidarité internationale.  Mais non, des "cons" leurs ont ouvert la porte et les poules, surtout les
fainéantes, s'égaillèrent dans les jardins d'Eden que sont La France et L'Europe. Résultats tout suit, faillites publiques (Etat) effondrement des financements sociaux (Assurance maladie
Caisses de viellesse), communautarismes exacerbés, islamisation rampante, insécurité permanente, déculturisation, multiculturisation, polygamie, prosélytisme religieux orbi et urbi sans
retenu, provocations sytématiques religieuses, modifications truquées de son Histoire, modifications du savoir historique, modifications de la transmission de ce savoir, chute des
connaissances, nivellement par le bas, création en plus grand nombre d'incultes et de crétins. etc...etc...etc... Simple certes n'est ce pas M. Wattson ? Mais quand même !!!



Jean Valette ou "Johanny" 19/12/2010 09:40



Bonjour Gérard,


 


Vous êtes parfaitement lucide, tous ceux et celles qui ont eu un minimum de jugeote observent ces mêmes phénomènes depuis une quarantaine d'années avec beaucoup de peine. Dame!.. L'éradication de
notre culture occidentale a forcément été programmée par toute une bande d'idéologues jouant les apprentis sorciers. Les uins sous prétexte d'égalitarisme forcené qui tend à ramener tout le monde
au niveau culturel du plus crétin puisque l'incerse est mathématiquement impossible, les autres manière à règner sur des peuples savamment infériorisés .


 


Lorsque le rêve impérialiste ose prendre pour appellation contrôlée le terme de "AXE nord-sud", le mot "AXE" réveille en moi bien des souvenirs nauséabonds ...


 


Pas besoin non plus d'être un imbécile pour tomber dans le crétinisme, bien des gens pas plus idiots que d'autres tombent bien sous la coupe de sectes organisées !....


 


Sur un plan sociétal et uniquement sur ce plan, reprenez le passage des Evangiles concernant les "trois tentations du Christ": toutes les trois ne concernent que des tentations de "prise de
pouvoir", sur les hommes, sur les éléments, sur Dieu... Et il est écrit plus loin: "le diable ayant épuisé toutes les formes de la tentation s'en alla"...  Il est bien vrai qu'il n'y a de
fait que ces trois là !....



sberger 18/12/2010 11:05



Edifiant!


Ca peut tellement être vrai.


Ca fait froid dans le dos. Car il va être très dur de se défendre