La Mosquée Er-Rahma de Puteaux, une vitrine de l’Islam Radical wahhabite en France.

Publié le 24 Septembre 2013

Source: IslaminEurope.fr

L’Association Solidarité Islamique de Puteaux, présidée par Lahssen Baba, est crée en 1982 . Elle dispose d’une Mosquée dont les principales activités sont l’enseignement de la langue arabe et du Coran, les 5 prières et la prière du vendredi.
Près de 200 personnes sont présentes en moyenne aux prières quotidiennes, plus de 1000 fidèles pour la prière du vendredi et plus de 120 élèves accueillis pour des cours de sciences islamiques tous les week-ends.

Devant l’affluence toujours croissante de Fidèles Musulmans, un nouveau projet a finalement été retenu, conjointement avec la mairie de Puteaux et l’Association Solidarité Islamique, ce projet prévoit la reconstruction de la Mosquée sur plusieurs étages, au même emplacement. Le permis de construire a été délivré pendant le mois de Ramadan 2009.
Une aide participative aux Dons est demandée aux Fidèles sur le site de la Mosquée (hard-copy).

Le détail prévu pour cette nouvelle structure est le suivant :
– un sous-sol, les salles d’ablutions
– un rez-de-chaussée, la grande salle de prière
– un premier étage, la salle de prière pour les dames et une salle de classe pour les soeurs
– un deuxième étage, une salle de prière
– un troisième étage, l’école de la mosquée
– un quatriéme étage, étage administratif

On peut juger du contenu des enseignements de l’Islam préché dans la Mosquée en s’intéressant aux différents intervenants et conférenciers invités. Les responsables de l’Association sont orgueilleux et très fiers, car : « Allah le très Haut nous a gâtés en nous permettant de recevoir parmi les plus grands prêcheurs et savants. »(hard-copy)

En regardant de plus près qui sont ces « prêcheurs et savants », on constate que ce sont des cheikhs saoudiens et non des moindres, des défenseurs d’un Islam particulièrement radical, le wahhabisme.

 

Le wahhabisme est une doctrine islamique fondée au XVIII Siècle par l’association du conquérant Ibn-Al Saoud et du théologien  et imam Mohammed ibn Abd el-Wahhâb , qui formèrent une alliance en proposant de revenir aux fondamentaux du Coran.

 
Dans le wahhabisme, aucune tolérance religieuse n’est permise en dehors de l’Islam, la pratique du Christianisme, du Judaïsme ou de toute autre religion sur le territoire saoudien est passible de prison. (Mais dans quoi 
le Maire de la ville de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, met-elle ses doigts ?)

Seule la charia doit s’appliquer de plein droit, à l’exclusion de toute opposition politique, un véritable système fascisant.
Parmi les chatiments et les droits dictés par le wahhabisme, on peut trouver : couper la main des voleurs, lapider les femmes adultères, posséder des esclaves, le mépris et le rejet de la Culture Occidentale impure car non islamique, l’antisémitisme.
L’impureté du Monde justifie le développement d’un Islam conquérant, la planète entière doit devenir un monde islamique à terme, soit par le Jihad offensif (guerre contre les non-musulmans), soit par l’introduction progressive de la propande, pratiques et règles islamiques dans les pays Occidentaux (prèches dans les mosquées, finance islamique, viande hallal, port du voile, règles de non mixité sociale homme/femme, lois islamiques, etc…).

Cette propagande saoudienne est portée à travers toute la planète, aussi bien aux États-Unis, qu’en Europe, elle est clairement démontrée dans le livre de Antoine Sfeir : « la démocratie en danger, l’enseignement islamiste saoudien ». Les textes des programmes scolaires des écoles coraniques à tendance wahhabite font abstraction complète de l’Histoire de la Civilisation Occidentale, et enseignent que les chrétiens et les juifs sont des ennemis à combattre pour la plus grande gloire de l’Islam, par exemple en Angleterre, dans les 40 établissements du Saudi Students Clubs and Schools, englobant  5000 étudiants de 6 à 18 ans, d’après un documentaire de la BBC.

Parmi les « prêcheurs et savants » de la Mosquée de Puteaux, on trouve l’imam Safwat Hijazi de l’université égyptienne Al-Azhaar,  intervenant régulièrement sur la chaîne de télévision égyptienne Al-Nas TV, interdit de séjour en Angleterre pour cause d’appel à la violence terroriste, il fait parti des « savants »  collaborant avec le wahhabisme. Extrait d’une de ses interventions sur la chaîne télévisée du Hamas Al-Aqsa TV, organisation classée comme terroriste par l’Union Européenne :

La Mosquée Er-Rahma de Puteaux, une vitrine de l'Islam Radical wahhabite en France dans Politique mosqueputeauxsafwathijazi                                islamiste-31 Allah dans religion
Safwat Hijazi à la Mosquée de Puteaux en 2009 (à droite) Safwat Hijazi sur la chaîne du Hamas – TV Al-Aqsa

“Etre tué pour nous, n’est rien. C’est ce que nous désirons et nous espérons. C’est devenir martyr, pour Allah. C’est la victoire d’Allah qui vient vers nous. C’est le Paradis avec la première goutte de sang du martyr.[…]. Le Jour du Jugement ne viendra pas tant que les Musulmans n’auront pas combattu les Juifs. Les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : « Oh Musulman ! Serviteur d’Allah ! Il y a un Juif derrière moi, viens et tue le ! ».Vous êtes ceux qui préparent le terrain pour ceci, qui préparent le terrain pour le retour du Califat dans la Voie des Prophètes.”
Safwat Hijazi -  TV Al-Aqsa du Hamas le  31/12/2008

Le Cheikh saoudien Aidh Al-Qarni est également un invité de prestige, apprécié des responsables de la Mosquée de Puteaux, quelques extraits de sa pensée islamique :

mosqueputeauxalqararni arabie saoudite                 charia
Aidh Al-Qarni à la Mosquée de Puteaux (à gauche)  Le Cheikh Aidh Al-Qarni

« géré correctement, les exemples d’islamophobie comme l’interdiction des minarets en Suisse, le bannissement du voile en France ou le Coran brûlé peuvent avoir les résultats opposés à ceux que les pro-sionistes prétendent obtenir. Aujourd’hui, les Occidentaux sont des gens désorientés qui ont une Liberté de pensée illimitée. Quand ces types de personnes, qui sont désorientés d’une part et ayant une Liberté de pensée illimitée d’autre part, rencontrent la Vérité de l’Islam, qui s’adresse à leurs instincts naturels, cette Vérité entre dans leur Esprit sans qu’ils n’y prennent garde. Il est alors possible de prendre avantange de ces évènements en rendant ces gens réceptifs à l’introduction de l’Islam.
J’espère, comme beaucoup de personnes réceptives vivant en Europe, par la grâce d’Allah, que le continent européen deviendra un continent islamique »
Le Cheikh Aidh Al-Qarni – rapporté par MEMRI d’après www.onislam.net, le 31 Octobre 2010

 

Des présentateurs de la chaîne de télévision saoudienne IQRA, diffuseurs de la doctrine wahhabite, ont été reçus dans la Mosquée de Puteaux.

mosqueputeauxsaadelbriketmohamedroumi Coran             mosqueputeauxcheikhaljoundi hamas

Le Cheikh et docteur Saad Elbrik (à droite sur la première photo), présentateur de l’émission DaR-Al-MotaQine sur IQRA,  le Cheikh Abdallah Al-haDbane Al-HaRithi, présentateur de l’émission Al-Baiyna sur IQRA, le Cheikh Khaled Al-Joundi docteur égyptien de l’université de al-Azhaar (deuxième photo au centre), intervenant également à la télévision sur la chaine IQRA.
Au centre de la première photo et habillé en blanc sur la deuxième, 
Mohamed El Madani, administrateur de la Mosquée de Puteaux.

Voici ce que disait un opposant de gauche en 2008 à propos de mon combat contre l'islam. relire ce texte ne me rajeunit pas mais je n'ai pas changé d'avis et ce texte prouve que mon combat n'est pas d'hier. D'ailleurs, c'est du fait de ce combat contre l'islam que j'ai finalement quitté l'UMP et les "élites" de la ville.

La députée-maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud a décidé de mettre en place à Puteaux un "Conseil Economique et Social" local sur le modèle du CES national. Cette nouvelle structure consultative putéolienne est composée de 60 personnes toutes choisies par le maire sur des critères exclusivement politiques : il s'agit de proches de la majorité municipale. Aucun membre de l'opposition n'y est associé.
 

Samedi 13 septembre, nous annonce-t-on après coup, ces 60 personnes se sont réunies pour désigner leurs présidents de commission. Pour la commission "transport, circulation et sécurité", c'est Gérard Brazon, conseiller municipal sortant de Joëlle Ceccaldi, qui a été choisi.

A la lecture des différents textes publiés par cette personne sur son blog, je m'interroge : est-ce le bon "président" pour engager une réflexion sur la "sécurité" à Puteaux ?

Extrait de l'un de ses derniers articles à propos de la "xénophobie" et de l'"islamophobie" :

"(..) Si refuser le foulard à l’école est islamophobe alors je le suis et la loi aussi ! Si revendiquer la liberté et l’égalité pour les femmes est islamophobe, alors je le suis (..) Si défendre nos libertés de cultes, nos libertés sexuelles y compris celles des homosexuels est islamophobe alors je le suis ! Pour mémoire, en Iran et ailleurs, les homosexuels et les femmes adultèrent sont condamnés à mort et pendus en haut d'une grue ou lapidés à coups de pierres! Si être fier de mon pays, de son Histoire, la bonne comme la mauvaise, fier de nos Rois, de nos Empereurs, de nos Républiques, de nos siècles des lumières dans le monde, fier d'un pays de tolérance et de la Liberté d’être d’abord un citoyen au-delà des contingences religieuses qui doivent rester dans le domaine du privé, alors oui, je suis islamophobe ! Comme la grande majorité des Français de droite comme de gauche ! Comme la majorité des Français-musulmans qui ne comprennent pas ce qui se passe dans ce monde de folie ! Il se trouve que moi je le dis ! (..)".

Dans un autre article, à propos de l'annulation du mariage dans le Nord, il déclare :

"Nous sommes en France et comme l'a dit Nicolas Sarkosy, si ce n'est pas clair pour certains, ils savent ce qu'ils peuvent faire pour vivre dans la tradition qui leur est chère".

Cette note encore où il cite un lecteur du Figaro :

"Ce qui me préoccupe, quant à moi, c'est d'assister aux progrès stratégiques d'une sorte d'implantation, de reconnaissance actuelle et donc de conquête future de la charia islamique, encore rampante en France, plus avancée au Royaume Uni par exemple. Elle semble se développer chez nous par le biais de la veule complaisance d'une magistrature syndiquée. Je me souviens alors d'un jeu télévisé qui ne se caractérisait pas par sa charité chrétienne mais dont le succès se voyait assuré par sa formule d'exclusion : vous êtes le maillon faible, sortez !"

Ailleurs, commentant un article sur la difficulté de pratiquer une autre religion en Algérie :

"Toujours le même grand silence de la part de nos associations françaises (MRAP, Licra, SOS Racisme, etc.) si prompte à défendre l’injustice pour peu qu’elle soit commise par la France ! Imaginez un bouddhiste, un musulman ou un hindouiste condamné en France pour avoir pratiqué sa religion ! Mais c’est différent en France ! Nous vivons en démocratie et non dans une dictature religieuse qui trouve le moyen de nous donner des leçons en permanence ! Mais chut, il paraît qu’il ne faut pas fâcher l’Algérie".
Je ne cite que quelques extraits. Mais son site contient des dizaines et des dizaines de notes de cet ordre : une véritable obsession ! 

C'est une obsession que vous devriez avoir si vous aimiez la France, son Histoire, sa culture, ses Lumières. Une obsession que devrez avoir tous les patriotes de France et de Navarre, qu'ils soient Maires ou simples citoyens.  Je vous remercie Monsieur d'avoir écrit cet article en 2008. C'est un plaisir de la relire après tant d'années. C'est comme une décoration pour moi.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Marie-claire Muller 24/09/2013 19:02






Nouvelle publication sur Francaisdefrance's Blog
















Après la Russie Le Coran bientôt interdit en Espagne ?
by francaisdefrance








Le Coran bientôt interdit en Espagne ?


Posted by: Driss in ACTUALITÉS 07/05/2012 34 Comments 732 Views


Imran Firasat reçoit une réponse favorable du gouvernement espagnol à sa proposition. Une proposition visant à interdire catégoriquement le livre saint des musulmans, à savoir
le Coran.


 


« Pakistanais, ex-musulman résidant en Espagne en tant que réfugié politique, j’ai pour mission d’éliminer l’islam et le terrorisme islamique dans ce monde ». C’est ainsi que
se décrit,  le citoyen espagnol d’origine pakistanaise, Imran Firasat (twitter). Ce réfugié politique profite d’une liberté d’expression accordé dans ce nouveau pays, pour exprimer haut et fort son ambition de détruire l’islam. Pour ce faire, le
pakistanais a réalisé une pétition déclarant qu’il fallait interdire le livre saint des musulmans. Une interdiction de prolifération du Coran, censé être la base de cette islamisation rampante en
Europe, et en l’occurence en Espagne.


[pullquote_right]« le Coran est un livre infâme »[/pullquote_right]


Une réponse surprenante du gouvernement        


Imran Firasat en apelle donc au gouvernement Espagnol pour se faire entendre. Il envoit sa proposition à la Comission Constitutionnelle du Congrès. La Comission lui accorde, par surprise, une
étude de sa proposition. Ravi, Imran Firasat publie en exclusivité le document officiel,
témoignant de la réponse affirmative du gouvernement Espagnol. Pour sa défense, il énumère dix points qui décrédibilise l’islam en tant que foi, et fait d’elle qu’un simple système
idéologico-politique. Les dix points sont les suivants:



Le Coran n’est pas un livre sacré religieux mais un livre
violent, débordant de haine et de discriminations.

Le Coran est un livre horrible qui incite une communauté
appelée « les musulmans » à s’engager dans le djihad, à tuer des innocents et à détruire la paix dans le monde.

Le Coran est responsable de tous les actes terroristes
commis ces dernières années dans lesquels des milliers de personnes ont perdu la vie.

Le Coran est un livre infâme qui oblige les croyants à
conquérir le monde entier et à imposer un pouvoir absolu coûte que coûte.

Le Coran est un livre qui, en toute légalité, permet et
encourage la violence et la haine, ce qui le rend incompatible avec le monde moderne, Espagne comprise.

Le Coran est un livre qui établit des discriminations
directes entre les personnes.

Le Coran est un livre qui n’autorise ni liberté d’expression
ni liberté de religion.

Le Coran est un livre qui impose des souffrances et tortures
aux femmes par ses prescriptions misogynes et injustes.

Le Coran est un livre qui enseigne les divisions plutôt que
l’unité : les croyants ne sont pas autorisés à créer des liens d’amitié avec les non musulmans, car le Coran les considère comme des infidèles.

Le Coran est une menace considérable pour la liberté de la
société espagnole. C’est un livre qui prêche clairement le djihad, le meurtre, la haine, la discrimination et la vengeance. Pour ces raisons il ne peut en aucune façon être compatible avec le
système espagnol. Ce livre est totalement contraire aux lois et à la Constitution de l&rsqu


Pivoine 24/09/2013 15:16


Rien que le fait qu'il y ait toutes ces associations musulmanes et que les pratiquants organisent un congrès annuel prouve que l'islam est avant tout politique.  Les hindous, les sikhs, les
bouddhistes, les taoistes, etc... n'éprouvent pas le besoin de se réunir régulièrement pour défendre leurs intérêts. Ils pratiquent dans la discrétion, sans enquiquiner personne. S'il y a toutes
ces organisations musulmanes en Europe, cela est bien la preuve que l'islam a des visées politiques, et qu'ils se rencontrent pour parler de la stratégie à adopter pour conquérir le pouvoir,
comme les partis politiques lors de leur congrès. Ils en profitent car très peu de Français comprennent l'arabe.


Et comme la majorité des Français continue sa vie, sans se douter de quoi que ce soit...


Ils ne voient pas qu'ils ont une épée de Damoclès au-dessus de la tête, et les musulmans, devant tant de naïveté, doivent bien se marrer !

remy 24/09/2013 13:57


je pense que le lieu de prière doint rester un lieu de prière( comme une église  avec leiu de préparation ( sacristie) et à la rigueur endroit ablution.......... cet endroit restectera les
règles des lieux de culte


De même pour les salles de formation qui devront respecter les règles ERP concernant ces établissements


 ainsi tous les autres activités  seront séparées         car une fois concentrées c'est  le  souck   ' tout sauf un lieu de prière


 


y'a que nos pauvres C-ns d'élus qui y croient encore.......


paroles d'une famille muzz: nous n'y alons pas..... vous savez on ne fait pas que prier........