La novlangue dans toute sa splendeur...

Publié le 7 Janvier 2012

Par Danielle Moulins

La novlangue dans toute sa splendeur à l'usage des criminels! Souvent un vol avec effraction et un viol ne sont plus qualifiés de délit et de crime mais de "dérapage"par nos médias bien-pensants qui cultivent la culture de l'excuse et de la victimisation à l'égard des "jeunes". Alors on ne s'étonnera pas qu'un prévenu cherche à se disculper en s'écriant : "j'ai dérapé, j'ai dérapé"! On pourrait lui suggérer à la justice de lui mettre des chaînes pour une meilleure tenue de route!

-

Midi-Libre

Devant la chambre de l’instruction, un homme est venu hier matin demander à la cour de le remettre en liberté. Il est suspecté dans une affaire de viol et de cambriolage qui s’est produite dans la nuit du 20 au 21 juillet 2010.

L’homme serait passé par une fenêtre pour entrer au domicile d’une habitante de Nîmes. À l’intérieur, il aurait non seulement commis un vol mais aussi abusé de la victime.

Le suspect a fait l’objet d’une mise en examen pour ces faits. Il pourrait être jugé prochainement devant la cour d’assises du Gard. En attendant, il demandait aux magistrats de le relâcher. "Mais quel est ce comportement !", tempête le président Buet.

Dans le box, le jeune homme reconnaît et explique partiellement son comportement : "J’ai dérapé, j’ai dérapé". Comme l’avocat général l’a requis, la cour a décidé, hier après-midi, de maintenir cette personne en prison.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 10/01/2012 00:03


Ces "jeunes" qui "dérapent" seraient moins contents de sortir de prison s'ils savaient que la famille et les amis des victimes les attendent à la sortie .

DUBORDUTOIT 07/01/2012 14:52


On dérape parce ce qu'on est déséquilibré. Le nombre de déséquilibrés est incommensurable de nos jours. D'ailleurs il est devenu l'identification numéro une de nos chers dérapeurs. Un
déséquilibré a tué, après l'avoir violée, la victime qu'il était en train de cambrioler. Ce déséquilibré a tout fait pour effacer les traces de son horrible crime car aucun indice n'a été
trouvé par les enquêteurs. Il suffit de déraper et après les bobos de toutes les excuses possibles et imaginables vous "ramassent" et vous transforment en victime. Un déséquilibré qui
dérape n'est responsable de rien de son plein gré. C'est la faute aux autres...Vous, moi etc...

tiot 07/01/2012 10:47


salut


Je croyais que l'on dérapait en voiture !


Et encore maintenant on peut contrôler le dérapage en prenant quelques cours


Mais il est vrai que nous vivons dans un autre monde . Celui de la délinquance excusée?


bonne journée

Gérard Brazon 07/01/2012 11:27



merci