De Fillon à Borloo: la panique saisit nos centristes.

Publié le 23 Mars 2011

              La panique saisit nos centristes. Cela ne m’étonne pas. J’ai souvent dit sur ce blog combien je me méfiais des centristes qui ont une lecture bien différente que la droite quand il s’agit de faire de la politique.

             Sans revenir aux radicaux socialistes d’avant guerre ni à ceux de la 4 éme république ni même à ceux de 1988 dans le gouvernement de Michel Rocard, on peut dire sans se tromper que les centristes ne sont pas des gens fiables. Dés les premières fissures dans une majorité, quelle qu’elle soit, ils lorgnent à droite ou à gauche pour sauver les meubles. Les Centristes ne sont pas au centre, ils sont surtout comme une bulle dans un niveau. Ils vont dans le sens de la pente. Ignorer ou oublier ce paramètre, revient à s’exposer à bien des déceptions.

              Le pire est surtout de les entendre faire des leçons de moral. Non pas qu’ils n’ont aucune morale, ils ont la leur, celle du niveau. Pour autant, entendre des réflexions comme celles de Jean-Louis Borloo qui n’a même pas la reconnaissance du ventre est choquante. Certes, c’est une manière de se positionner en vu d’une éventuelle candidature aux élections présidentielles. C’est surtout la marque de l’ambivalence.

                Les Centristes ne veulent pas d’ambigüité.  Eux, qui en sont les spécialistes savent bien ce que ce mot veut dire. Monsieur Borloo « veut plus de clarté »!  Pour lui « Je le dis de manière la plus solennelle, il ne peut y a avoir pour nous les radicaux et (...) l’ensemble de la famille centriste, une voix, un vote et un élu de FN ! » Est-ce le douloureux souvenir d’un autre radical socialiste, Pierre Laval, qui remonte à la surface ? Mais plus sérieusement, comment peuvent-ils interdire aux électeurs de choisir, interdire de faire un choix de citoyen ? J’y vois surtout la preuve de la panique.

             Le Front National, contrairement aux radicaux socialistes et autres socialistes, n’existait pas dans les années 30 quand Léon Blum grand socialiste de l’époque parlait du devoir des races supérieures par rapport aux races inférieures et encore moins en 1940 lorsque les élus du Front populaire donnèrent les pleins pouvoirs à Philippe Pétain et organisèrent la collaboration avec l’ennemi nazi. On peut aussi tenter de rattacher ce parti politique au PPF de Jacques Doriot mais il faudrait oublier de dire que le Président de ce parti fasciste français était issu des rangs communistes. L’Histoire nous enseigne en principe. A condition d’être honnête dans son enseignement. Le Front National n’est pas issu de cette époque douloureuse.  La trahison n’est pas là ou les centristes et la gauche en général tentent de nous le faire croire. Est-ce du remort ou la volonté de faire oublier ces pages "nauséabondes" comme ils disent. Des pages qui leurs appartiennent la plupart du temps.  Il n’y avait pas pléthore de radicaux et de socialistes à Londres avec le général de Gaulle.

            Pour autant, le FN, celui  de Jean Marie Le Pen, je ne le porte pas dans mon cœur suite ses propos honteux. Mais il n’est pas un enfant de la collaboration comme d’autres issus de Partis Politiques clairement collaborationnistes à commencer par le Parti Communiste qui lui collabora jusqu’en juin 1941.

             Je n’écris pas cela pour soutenir ou appeler à voter pour le FN mais simplement pour que les Centristes arrêtent de prendre les français et singulièrement les électeurs pour des imbéciles. Je dis que la parole appartient aux électeurs, aux Français et qu’ils sont libres de leur choix.  Je dis qu’il est choquant dans une démocratie déjà limitée que l’on cherche, en plus, à limiter cette liberté de choix. Je suis choqué que les centristes appellent à voter à gauche. A voter pour des gens qui les méprisent dans les Assemblées ou dans les médias

          Que penser aussi de François Fillon qui s’autorise à contrarier la parole présidentielle en affirmant l’inverse. Pour lui, le résultat des élections est un acte de défiance à l’égard du gouvernement et de la majorité. En oubliant de dire qu’il est encore aujourd’hui le premier des ministres. « Je le redis, aucune voix de la droite et du centre ne doit se porter sur l’extrême droite ». Il nous parle de valeurs ! Mais est-il bien placé pour en parler lui qui estime qu’il n’y a qu'un  jet républicain qui soit à son niveau pour le ramener chez lui dans sa campagne sarthoise pour passer le week-end. Tout cela pour la modique somme de 25 000€. Il y aurait donc valeur et valeur semble-t-il pour ce premier ministre. 25 SMIC par semaine pour raccompagner Monsieur le premier des ministres. Les électeurs centristes et d’ailleurs apprécieront la valeur de ses propos.

           Xavier Bertrand est le plus logique dans sa réaction. Il appelle à voter blanc en cas de duel PS /FN ! Pour ma part, si j’étais dans ce cas là, je refuserai de voter socialiste surtout! Voter blanc si vous le souhaitez. Voter pour qui vous voulez car le droit de vote vous appartient et vous en êtes le seul dépositaire et le seul responsable n'en déplaise aux Centristes.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

MASCARA83 23/03/2011 09:34



Bonjour Monsieur BRAZON,


Le gâteau est bien gros et surtout délicieux. Il a suffit de regarder sur la 5 hier soir, et voir le "bidouillage" sur la gestion de l'eau par Véolia...Pour s'en convaincre et, au passage trouver
à des postes importants : M. De Villepin et Hervé Morin entre autres! je vous invite donc à visionner cette émission car cela vaut le coup!!! et bien sûr, en faire profiter tous vos
lecteurs(trices).


Ces messieurs, sont donc mal pacés pour venir nous donner des cours d'histoire ou de morale......... Ils oublient que les Français ne sont ni sourds, ni aveugles et encore moins amnésiques !!!


En ce qui me concerne, je n'ai aucune leçon ou conseils à recevoir de l'UMPS qui nous ont trop souvent menti ou trahi.  En mon âme et conscience je voterai Marine Le Pen car la "coupe"
déborde depuis déjà pas mal d'années.......


Mascara83


 



Nancy VERDIER 23/03/2011 08:53



Je vais me répéter, puisque j'ai déjà écrit cela il y a plus de 8 jours : François FILLON
s'est "destitué" en incitant à voter socialiste au 2ème tour si le FN passait devant l'UMP. Que croyait-il sauver en avouant sa faiblesse et son incohérence ?  Là c'est vraiment se tirer une
balle dans le pied. Il est donc devenu encore plus "inaudible", c'en est fini et je crois bien aussi que l'UMP va éclater.
Pour ce qui est des cantonales, il va de soi que la personnalité, la proximité du candidat  et la qualité des services rendus aux citoyens sont des éléments primordiaux. Le citoyen n'est pas
idiot et il sait quelle personalité va le mieux porter les projets locaux. L'Elysée et Matignon auraient mieux fait de se taire.



Francis CLAUDE 23/03/2011 08:47



pourquoi vous vous arretez aux centristes tous les partis politiques méme ceux qui ne sont plus que des gropusculles donnent des ordres de vote a leurs adhérants ou sympathisants les Français
alors je  constate que non seleument ils ont un désamour pour aller aux urnes mais en plus s'ils y vont ils y vont sur ordre...quelle caricature de démocratie nous allons bientot rivaliser
avec l'anien bloc communiste ou les république bananiéres(que nous devenons)les Français ne seraient ils pas adultes?il faut aller voter en son ame et conscience sans écouter les politiques qui
de toutes façons élus ou pas vous oublierons lundi matin, et  jusque au prochain scrutin.C'est vrais X.Bertrand est le plus rationel peut etre parceque FM (c'est lui qui le dis)


moi je pense que les seules consignes a écouter c'est aller voter massivement dimanche27.



Jean Valette (Johanny) 23/03/2011 08:34



Bonjour Gérard.


 


- Sommes nous des marionnettes manipulées avec dextérité ou peut être des demeurés auxquels il faudrait donner des instructions de vote ?... Les cantonales sont des élections locales, nous
connaissons les postulants et si nous ne les connaissons pas nous sommes certainement assez grands pour aller les interroger !...
- Mais qu'on nous dide à longueur de temps sur les radios-télévisions, faites comme ceci, faites comme celà, dans tel cas abstenez vous et patin et couffin... NON
!....


 


 ‎- Si je dois voter pour un homme ou pour une femme que je connais c'est mon affaire il me semble !... Et si je ne devais voter qu'en fonction d'un
parti politique, je crois que je choisirais que pour un parti dont les "chefs" ne donnent aucune instruction de vote !... Je suis majeur et vacciné depuis pas mal de temps !....


 


Quant aux "centristes" autoproclamés d'aujourd'hui, pour nombre d'entre eux et en particulier pour ceux qui s'agitent le plus, j'appellerais plutôt ça "avoir
le cul entre deux chaises "...


 


J'aimerais également bien savoir ce qu'entendent certains "haut-parleurs" par le terme "valeurs républicaines" ?... Si c'est laisser bafouer l'Etat laïque au
profit d'une seule et même relogion, qui est d'ailleurs beaucoup plus une idéologie totalitaire qu'une religion, je ne vois pas bien ce que l'adjectif "républicaines" vient faire là dedans
!....