La parodie de combat de la Saoudienne Shahrkhani

Publié le 4 Août 2012

A rire ou à pleurer ?? Selon les mauvaises langues, les responsables des JO auraient des comptes à rendre à l'issue des jeux de Londres, sur l'admission des sportives voilées et leur incompétence notoire...Et aussi sur les milliers de sièges vacants dans les tribunes. Absents ou Zombie, l'essentiel n'est-il pas de faire "comme si" on participait ? 
NV 

La Saoudienne Wodjan Shahrkhani le 3 août 2012
La Saoudienne Wodjan Shahrkhani le 3 août 2012 (Photo Kim Kyung Hoon. Reuters)

 La jeune fille de 16 ans, première à participer voilée à un tournoi de judo, a traversé la compétition olympique comme un zombie.
Par GRÉGORY SCHNEIDER

La parodie de combat aura duré une minute et quarante secondes, le temps pour la Portoricaine Melissa Mojica d’administrer – à deux à l’heure – un ippon sur sa toute première attaque de la journée. La Saoudienne Wodjan Shahrkhani, première judokate voilée à participer à un tournoi de judo (olympique ou pas), n’a pas pesé lourd. Une sorte de malaise a même saisi les présents. Un entraîneur : «Cette fille n’a jamais fait de judo de sa vie, ce n’est pas possible autrement. A croire que la Portoricaine était dans le coup.»

On résume : la Fédération internationale de judo interdit le port du voile en compétition pour raison de sécurité. Le Comité international olympique tenait à avoir des athlètes féminines saoudiennes pour des raisons géopolitiques. Le père de Shahrkhani a exigé que sa fille porte le voile sur le tatami. On arrive à un compromis surréaliste : OK pour le voile, mais s'il tombe dans le feu de l’action, interdiction de le remettre.

Une centaine de journalistes

Juste avant son combat (un bien grand mot, donc), la jeune fille (16 ans) et son coach se sont longuement fait expliquer le protocole par une personne de l’organisation. Las : Shahrkhani a bifurqué trop tôt sur le tatami, se faisant reprendre in extremis par un volontaire. Après son combat en bois, la Saoudienne est tombée dans les bras de son père et a fondu en larmes.

C’est peu dire qu’elle était attendue par la presse : une centaine de journalistes, là où un champion olympique en attire une trentaine après son titre. Elle a traversé la zone mixte sous bonne escorte et comme un zombie : le regard fixe d’une aveugle. Un responsable saoudien s’est arrêté pour lâcher trois phrases : «Elle est fière d’être là. Elle était prête à combattre. Elle remercie tout le monde.» On a plutôt eu l’impression qu’elle n’y comprenait rien. Vainqueur de son 8e de finale dans la foulée, le Français Teddy Riner, quintuple champion du monde et star objective du jour, est passé dans son dos. Pas un journaliste n’a eu un regard pour lui à cet instant

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

marco 06/08/2012 09:50


Il y a bien magouille quelques part,cette judoka(si l'on peut dire )était soi-disant ceinture bleue !si tel est le cas elle n'avait rien a faire dans une compétition de haut niveau-trouvez
l'erreur!!!!

Claude Germain V 04/08/2012 14:19


Immonde porcine ruisselante d'odeurs et de transpiration .Dans tous sports violents  ,le corps doit etre LIBRE et RESPIRER .C'est une regle essentielle ...

henri 04/08/2012 11:25


"Ils" ont ça dans les tripes : la provocation !


Acceptée ou refoulée ; c'est leur combat et ils exellent là dedans .


De toutes façons si on les refuse ;c'est un signe de racisme .


Si on les accepte ,c'est un signe de faiblesse de notre part .


(à tous les coups ils gagnent) .


 

christophe 04/08/2012 10:45


Bien sur ! Le but était d'être là avec les signes apparants de l'islam, peut importe si cette fille avait fait ou pas du Judo dans sa vie ! Elle était en mission. C'était un test. Pouvons nous
imposer le voile au JO ? La réponse est : maintenant OUI ! Puisqu'il y a eu 1 cas de jurisprudence... Et même si elle n'avait pas pu combattre voilé c'était également une victoire pour eux car,
ils auraient (les islamistes) pu brandir l'étendar de la victimisation :


http://www.fn78-1.fr/article-face-a-la-victimisation-restons-islamo-realistes-108743632.html


Oui, cette fille ne connait rien au Judo et cela s'est vu. Mais son combat n'était pas sportif et dans le sien elle a obtenue la médaille d'or...


 

fred 04/08/2012 10:24


Le But de cette mascarade était d'imposer le voile Islamique dans les JO par contre là Mission Accomplie pour la jeune Saoudienne et l'arabie Saoudite..!!!