La persécution des chrétiens par les musulmans : Mars, 2012. Traduction de Nancy Verdier

Publié le 18 Mai 2012

Par  Raymond Ibrahim

                      Traduit de l’anglais par Nancy Verdier

http://www.raymondibrahim.com/11604/muslim-persecution-of-christians-march-2012

photo 5281BLa guerre contre la chrétienté et ses fidèles fait  rage dans le monde musulman. Rien qu’au mois de mars :  en Arabie Saoudite, la  haute  autorité islamique a décrété que les églises de la région devaient être détruites ; des  djihadistes  au  Nigéria ont déclaré « qu’ils engageraient  de nouvelles actions terroristes contre les chrétiens pour  leur montrer la puissance de l’islam et qu’ils kidnapperaient  leurs femmes » ; des enseignants américains au Moyen-Orient ont été assassinés pour avoir parlé du christianisme ; des églises ont été interdites ou bombardées et des nonnes terrorisées par des bandes de musulmans armés de couteaux. Les chrétiens continuent d’être attaqués, arrêtés, emprisonnés et tués pour soit disant avoir « blasphémé » le prophète de l’islam Mohamed ; des musulmans apostats continuent d’être attaqués, arrêtés, emprisonnés et tués pour s’être convertis au christianisme.

 

Pour comprendre pourquoi toutes ces persécutions sont virtuellement passées sous silence, en occident , il suffit de parcourir les journaux officiels et leurs informations biaisées : rien qu’en mars,  le New York Times a publié un article anti-catholique  très  virulent, mais a refusé de publier un article pratiquement identique  dirigé contre l’islam; la BBC a reconnu qu’elle pouvait tourner Jésus en dérision, mais qu’elle ne le ferait jamais pour Mohamed; et les sitcoms américains se prêtent à la critique du christianisme mais en aucun cas à la critique de l’islam.

Pourquoi s’étonner  que les médias  bien-pensants   passent  sous silence au mieux ou  au pire blanchissent  les persécutions  incessantes des  Chrétiens sous le joug de l’islam? Exposer  semblables  vérités pleines de laideur  entacherait  leur belle histoire d’un islam « religion d’amour et de paix ».

Avec un classement par thèmes et sans être exhaustive, la série de mars des persécutions musulmanes envers les chrétiens dans le monde entier, répertorie les évènements par pays et par ordre alphabétique mais pas nécessairement par ordre de gravité. 

Apostasie, Blasphème, et Prosélytisme: Mort et Prison

Egypte: Un chrétien accusé d’avoir insulté le prophète Mohamed a été  condamné à  six ans de prison(ICI) . Bien que "la diffamation de la religion" soit  selon la loi égyptienne un délit punissable d’une peine de prison ferme   allant de un mois à trois ans, le juge a doublé la sentence pour apaiser les musulmans  qui  s’étaient rassemblés en une foule houleuse et vindicative pour terroriser le tribunal et exiger la peine de mort pour le chrétien.  Parallèlement, un “cours d’anti-christianisation” monté par un organisme  spécialisé dans la résistance anti - chrétienne  – pour faire en sorte que les musulmans « ne soient pas jetés au pied de la Croix » a été initié; selon un instructeur, « A l’université d’Assouan, des tentatives récurrentes de conversion des musulmans au christianisme ou des provocations  avec des informations trompeuses seraient à l’origine de cette affaire » .    

Inde: Une jeune femme fut attaquée et mise à la porte de chez elle « pour avoir osé remercier le Christ de sa guérison » dans un village à prédominance musulmane.  « Ses parents ont  laissé les  extrémistes  la battre  jusqu’à ce qu’elle perde connaissance ». Dans ce village  « les musulmans intégristes avaient  menacé de tuer vingt cinq  familles qui à l’origine avaient montré de l’intérêt pour le Christ, et ont uniquement  épargné cinq familles chrétiennes complètement terrorisées. » La femme a été attaquée alors qu’elle rentrait de l’église considérée comme « païenne, une insulte verbale parmi d’autres ». La foule aussi  harcela et menaça  la femme chrétienne qui l’avait « poussée » à se convertir au christianisme.

Iran : Lors d’une descente policière exceptionnelle dans une zone à population dense les autorités ont arrêté dix convertis au christianisme qui vivaient à Ispahan, la troisième plus grande ville du pays, lors de ce qui semble être une tactique pour décourager les musulmans  de fréquenter les églises officielles. Parmi les derniers convertis détenus dans la région d’Ispahan,  il y a un homme qui fut emprisonné  le 2 mars alors qu’il rentrait chez lui après son travail: « Les forces de l’ordre ont attaqué sa maison et l’ont emmené sans la moindre explication. »

Irak: Un professeur américain a été tué par balle  par un étudiant de 18 ans ( American teacher ICI) dans un lycée privé chrétien. « C’était un chrétien pratiquant qui souvent faisait l’éloge du christianisme  et priait dans la salle de classe et ses amis à Washington   disait que son évangélisme était ce qui le motivait à enseigner en Irak». Selon les étudiants,( ICI), « Les mains de Mr. Jérémie étaient encore réunies en prière quand il est tombé »; d’autres ont dit qu’avant la fusillade « une discussion animée »avait éclaté « durant laquelle l’élève avait menacé de tuer le professeur  parce  qu’ils avaient des vues religieuses conflictuelles».  Dans une interview, le père de l’élève a condamné les chrétiens évangélistes ( ICI Christian evangelists), les décrivant comme  « plus dangereux Qu’al-Qaïda. »

Malaisie: Après que la police religieuse eût attaqué  une église méthodiste par « crainte que des musulmans y soient convertis » les responsables Musulmans ont crée un  séminaire appelé  « Renforcement de la foi, les dangers du libéralisme et du pluralisme et la menace (ICI the threat of Christianity towards Muslims ) du christianisme pour les musulmans. » A cause de critiques à propos de l’intitulé, un juriste a dit que la référence au christianisme,  serait retirée  mais  le contenu du séminaire restera inchangé.  « Le séminaire fait partie du droit des musulmans à protéger la foi des fidèles et pratiquants  de toute action qui pourrait conduire à l’apostasie. C’est de notre responsabilité. »

Pakistan: Une foule de musulmans a attaqué une chrétienne de 60 ans qui s’était convertie à l’islam  puis s’était reconvertie au christianisme six mois plus tard. ( ICI attack of a 60-year-old Christian woman):après qu’on l’eût  torturée et qu’on lui eût rasé la tête – elle fut trainée dans les rues avec un collier  de chaussures autour du cou.  Peu après, elle reçut de nouvelles menaces  « aux conséquences funestes » de la part des officiants musulmans ce qui la poussa à fuir la région avec sa famille. De la même façon, une chrétienne de 26 ans, mère d’une petite fille de cinq mois, fut faussement accusée de « blasphème » contre Mohamed et fut arrêtée. Quelques jours auparavant, certains des membres de sa famille qui s’étaient convertis à l’islam  l’avait pressée de faire comme eux.  « Elle refusa en leur disant qu’elle était très satisfaite de sa foi chrétienne et ne voulait pas se convertir »(ICI Christianity) , « et elle fut arrêtée pour blasphème peu après ».

Yemen: Un tireur d’Al-Qaïda  a tué par balle un professeur américain (ICI an American teacher). Le réseau terroriste basé au Yémen a publié le message suivant : (ICI  message)  « Cette opération est  une réponse  à la campagne de prosélytisme chrétienne lancée par l’Occident  contre le monde musulman.  Appelant le professeur  « l’un des plus importants prosélytes américains.  Ce dimanche il a reçu huit  balles ».

Attaques d’églises

Béthlehem: Une semaine après que le premier ministre de l’Autorité palestinienne eût dit à un auditoire d’évangélistes  que son gouvernement respectait les droits des minorités chrétiennes, l’AP déclara une église baptiste illégale en ajoutant que les naissances, mariages et certificats de décès en provenance de cette église ne seraient plus valides.  Un Pasteur note que « l’animosité envers la minorité chrétienne dans les zones contrôlées par l’AP grandit  de jour en jour. » Les gens persistent à dire aux chrétiens « Convertissez-vous à l’islam. Convertissez-vous à l’islam. Cette religion  est  juste  et  vraie. »

Egypte: Quelques1500 Musulmans – dont  certains armés d’épées et de couteaux  et hurlant des slogans islamiques  - ont terrorisé les membres de l’école de langue de Notre Dame en Haute Egypte  en réponse à des appels de mosquées locales prétendant faussement que l’école privée était en train d’édifier une église.  « Deux nonnes furent  assiégées  dans l’aile résidentielle  de l’école durant huit heures par un groupe féroce qui menaçait de les brûler vives »  (Two nuns ICI) ; l’une d’elle a déclenché  une « crise nerveuse et une dépression majeure nécessitant une hospitalisation… Toute la propriété fut vandalisée et pillée.  Le jour suivant les musulmans revinrent et terrorisèrent les enfants. A la suite de quoi, la fréquentation de l’école a chuté d’un tiers au moins. »

Iran: L’église évangélique arménienne de Téhéran, est la dernière église à qui il a été ordonné de cesser les services en langue perse le vendredi. Les  officiers qui ont donné l’ordre ont menacé les responsables de l’église en disant que « si l’ordre n’était pas suivi d’effets l’édifice religieux serait dynamité comme cela arrive tous les jours en Irak. »
Comme le résume un autre rapport  (ICI report)  « Les chrétiens et les églises dans la République islamique d’Iran sont maintenant interdits de prêcher le Gospel à des non-chrétiens, interdits de tenir des services en langue perse , interdits d’enseigner et de distribuer la Bible ou d’avoir des cours pour les chrétiens. »

Irak: Bien que l’église de Kirkouk fût récemment restaurée   après une attaque à la bombe qui avait tué   un jeune chrétien de 13 ans, « la cérémonie de réouverture fut un bref répit au milieu des souffrances incessantes de la communauté chrétienne d’Irak  encore marquée par deux nouvelles attaques » : Une nouvelle église  à  Bagdad  a été attaquée à la bombe, deux gardes furent tués et  cinq personnes blessées (ICI  church in Baghdad) et le corps d’un enfant chrétien a été retrouvé  « criblé de balles à  Mossoul. Il a reçu neuf balles a bout  portant. Un photographe  freelance a été  kidnappé quatre jours plus tôt.  Les Chrétiens irakiens sont souvent pris pour cible par des kidnappeurs pour des rançons »

Kenya: Une bande de musulmans a lancé une attaque à la grenade sur un groupe de 150 Chrétiens (ICI) qui participaient à un service religieux en plein air, tuant deux personnes et en blessant plus de trente. « Les associations de Droits de l’Homme disent que les attaquants musulmans étaient poussés à l’action par un militant musulman,  un prêcheur  tenant une réunion à 500 mètres de l’assemblée des chrétiens. D’autres rapports disent  que les musulmans prêcheurs calomniaient le christianisme  et que des membres du groupe chrétien pouvaient entendre les haut-parleurs musulmans. »

Nigeria: Une voiture piégée a explosé près de l’église catholique, tuant au moins dix personnes. (ICI  Catholic church). La  bombe a explosé  alors que les fidèles assistaient à la messe à Jos, une ville où des milliers de chrétiens sont morts au cours des dix dernières années, victimes des attentats djihadistes de Boko Haram, et où une autre bombe a explosé dans une autre église, tuant trois personnes, moins de deux semaines auparavant.

Arabie Saoudite: Le Grand Mufti d’ Arabie Saoudite, l’une des plus hautes autorités religieuses du monde islamique, a déclaré qu’il était « nécessaire de détruire toutes les églises de la région »  ( destroy all the churches ICI )." Il a fait cette affirmation en réponse à la question posée par une délégation du Koweit où un membre du parlement récemment avait appelé  « à la disparition » de toutes les églises : la délégation voulait  confirmer la position de la Charia envers les églises avec le Grand Mufti qui « a précisé que le Koweit faisait partie de la péninsule arabique  et en conséquence   il est nécessaire de détruire toutes les églises qui se trouvent sur son territoire » en appuyant son verdict sur une citation (hadith) de Mohamed. 

Soudan: Les frappes aériennes soudanaises (ICI) ciblent les bâtiments religieux chrétiens  dans diverses  régions. Les églises dans les montagnes de Nouba Mountains tiennent des services de prières à l’aube et très tard le soir pour éviter les bombardements aériens  qui visent  intentionnellement leurs églises. Le régime de Khartoum  « est en train de faire tout son possible pour évincer de manière perenne le christianisme des montagnes de Nouba  — les églises et les écoles religieuses sont les cibles de l’armée soudanaise et de ses milices » a dit un attaché militaire. 

Dhimmitude

 (Insultes, avilissement, et suppression de la qualité de « citoyen non-musulman de seconde classe » et de citoyen « toléré ».)

Danemark: Dans le ghetto musulman de Copenhague, un réfugié d’Afrique a eu sa porte défoncée à coups de pieds plusieurs fois  et a été menacé par un groupe  de “jeunes” qui l’avaient accusé  d’être à la fois noir et chrétien( ICI), et ont essayé de lui extorquer de l’argent.  La police a dit qu’elle ne pouvait garantir sa sécurité et finalement il fut  retrouvé errant en larmes dans les rues.

Egypte: Dans la province de Minya, des familles chrétiennes « vivent dans la terreur » depuis que des Salafistes ont menacé de kidnapper toute jeune fille chrétienne qui ne porte pas le hijab.(Salafis ICI); les parents gardent leurs filles enfermées chez eux , et elles manquent l’école. Egalement,  un jeune garçon chrétien a été enlevé( Christian boy ICI), ses ravisseurs ont exigé une importante rançon auprès de sa famille. Et un tribunal  à Edfu a condamné le Pasteur d’une église incendiée par des musulmans ( ICI)  à six mois de prison pour avoir violé la loi, du fait de la hauteur de l’édifice religieux, et ont ensuite donné l’ordre de transformer l’église pour qu’elle soit à bonne hauteur.  L’église avait reçu une autorisation et était en cours de construction quand elle fut incendiée par la foule musulmane en septembre.

Iran: Après des plaintes contre l’exposition d’arbres de Noël et Saint Nicolas dans les rues de Téhéran pendant les fêtes de Noël, un administrateur  a averti que la municipalité allait commencer à faire saisir ces symboles :  ( ICI) : « Les façades des bâtiments de Téhéran devraient être contrôlées par la municipalité et l’exposition de ces symboles ne devraient pas être autorisée. »

Irak: Les chrétiens fuient « leurs havres de paix » : tandis que des problèmes de sécurité se posent et que la dureté économique se fait ressentir,  ils quittent les zones de refuge qu’ils avaient trouvées dans les régions kurdes du nord.  (Christians ICI) Le type d’attaque qui avait initié un exode massif des chrétiens de Bagdad et de Mossoul se reproduit  de plus en plus dans la région autonome du Kurdistan qui jadis « avait accueilli les chrétiens où ils étaient en relative sécurité ». Un chrétien qui avait fui dans cette zone depuis Mossoul il y a sept ans après avoir retrouvé son fils qui avait été kidnappé a dit : «  c’est comme si l’histoire se répétait ».

Nigeria: L’organisation islamiste  Boko Haram a déclaré la guerre aux chrétiens ("war" on Christians ICI ),et a dit que son but était « d’exterminer l’entière communauté vivant dans les régions septentrionales du pays » Selon un porte-parole « Nous allons faire un effort extraordinaire pour en finir avec la présence chrétienne et aller vers la création  d’un état islamique propre dans lequel les chrétiens ne pourront pas rester » En plus des incessants attentats à la bombe détruisant  des églises  – la dernière  à Pâques a fait près de 50 morts – l’une des nouvelles stratégies de ce groupe, « est de semer la peur parmi les chrétiens et de leur montrer la puissance de l’islam en kidnappant leurs femmes »

Pakistan: Deux employés chrétiens d’un hôpital ont été enlevés par des ‘extrémistes islamistes’ ( ICI  "Islamic extremists"): « De tels cas se multiplient  tandis que les groups islamistes interdits et autres groupuscules criminels se lancent dans le kidnapping pour obtenir des rançons de manière à survivre et à se procurer des armes et des munitions. » a déclaré un enquêteur  bien informé ajoutant que la plupart des groups islamistes croient que les ONG chrétiennes  sont impliquées dans l’évangélisation  « sous la couverture d’actions caritatives »  ce qui leur donne plus de motivation pour les tromper.

Soudan: Plus d’un demi million de personnes, pour la plupart des chrétiens originaires du Sud Soudan  ont été privées de citoyenneté (ICI)   en réponse à la sécession du Sud et forcées de trouver  refuge ailleurs. « Les chrétiens du Soudan  qui ont tout juste un mois pour quitter le nord ou risquent d’être traités comme des étrangers commencent à quitter la région,  mais les dirigeants chrétiens sont inquiets  que la date limite du  8 avril instaurée par la majorité islamique du Soudan ne soit pas tenable. »
« Nous sommes très inquiets. Partir n’est pas facile  ... les gens ont des enfants scolarisés. Ils ont des maisons, c’est presque impossible » ... a déclaré l’évêque catholique. 

Syrie: Ce pays où de nombreux chrétiens irakiens ont trouvé refuge devient lentement semblable à l’Irak et des milliers (ICI Iraq), de chrétiens syriens continuent de fuir vers le Liban voisin. « Le Bataillon Al-Faruq qui est affilié au mouvement d’opposition FSA (l’armée syrienne libre) impose la jizya - une taxe obligatoire pour les  non-musulmans vivant  sous la loi  musulmane -  aux chrétiens de la province  de Homs » et des « hommes armés … menacent de  kidnapper ou de les tuer ainsi que les membres de leurs familles s’ils refusent de payer « la taxe islamique » - précisément ce qui a eu lieu dans l’Irak voisine.

Turquie: La Commission américaine sur la liberté religieuse internationale  a classé la Turquie – jadis saluée pour son grand libéralisme -  comme « le pays qui contrevient  le plus gravement  la liberté religieuse au monde »  (ICI violator of religious freedom,) à cause du traitement qu’elle réserve aux chrétiens et aux autres groupes minoritaires. Le rapport établit que les restrictions imposées aux communautés non musulmanes, telle que la limitation de leur droit à former le clergé et avoir leurs propres lieux de culte « conduit à leur déclin et dans certains cas leur disparition virtuelle. » Et d’ajouter qu’il y a  « en 2011, un nombre  d’attaques  allant du harcèlement et du vandalisme à des menaces de mort contre des membres de l’église protestante et des individus en forte augmentation par rapport à 2010.  

A propos de cette série 

 

Parce que les persécutions des chrétiens dans le monde musulman se répandent comme une épidémie et atteignent un stade inquiétant, le domaine de recherche “Les persécutions des chrétiens par les musulmans” a été développé pour collecter certains – sinon tous – les exemples de persécutions subies par les chrétiens dans le monde.

Il répond à deux objectifs :

 

1. Donner l’information que les médias ne donnent pas sur ces atteintes et persécutions chroniques et habituelles subies par les chrétiens sous le joug musulman.

2. Montrer que ces persécutions ne sont pas des faits “isolés” mais qu’ils sont systématiques et reliés entre eux – avec une racine commune dans une vision du monde inspirée par la Charia.

 

En conséquence, toutes ces narrations de persécutions peuvent être ramenées à une seule et même rubrique : celle de la haine de l’église et des symboles chrétiens. Cette haine se décline sous formes d’abus sexuels de femmes chrétiennes, des conversions forcées à l’Islam, les lois contre l’apostasie et le blasphème qui criminalisent et punissent de mort ceux qui quittent ou “offensent” l’Islam; le vol et le pillage à la place de la Jizya (tribut attendu d’un citoyen de deuxième classe ou dhimmi) ; l’usage de la violence simple ou des homicides ou les deux réunis dans les meurtres violents. Et globalement, l’expectative entretenue chez les musulmans que tôt ou tard, tous les chrétiens finiront par se comporter comme un troupeau de dhimmis.

Le compte-rendu de ces persécutions recouvre différentes ethnies et cultures, différents langages dans des localités diverses – depuis l’ouest marocain jusqu’à l’est de l’Inde en traversant toutes les régions occidentales où il y a des musulmans. Il est clair qu’une seule chose relie tous ces évènements les uns aux autres : c’est l’Islam – dans la stricte application de la Charia ou dans la culture suprématiste qui en est issue.


Cette traduction est copiable et diffusable dans le respect en indiquant le nom de la traductrice, Nancy VERDIER ainsi que celui du site : "www.gerard-brazon.com"


Originally published by the Gatestone Institute
April 25, 2012


Previous Reports (dates des rapports précédents)

February, 2012

January, 2012

December, 2011

November, 2011

October, 2011

September, 2011

August, 2011

July, 2011

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

jpb 18/05/2012 11:35


un grand nettoyage s'impose d'abord en France,en déplaise à se gouvernement de bobos