La Police de la pensée renforce ses moyens dans la société civile! Par Gérard Brazon

Publié le 1 Mars 2013

 

Gérard 52ans   Il est à noter que c'est sous Jacques Chirac que s'est mis en place les outils de coercition contre les mauvais penseurs à savoir, ceux qui refusent la mixité obligatoire, le multiculturalisme forcené, le nécessaire "vivre ensemble" et tout cet attirail de la pensée correcte qui nous vient de la gauche américaine.

Vous vous croyez libre? Vous ne l'êtes pas! Vous croyez penser ce que vous voulez? Vous ne le pouvez plus! Encore moins de le dire.

Tout est fait désormais pour vous interdire la pensée critique!

Oh ce n'est pas fait avec le fouet et les menottes, on ne va pas vous torturer! Il suffira que l'on glisse dans votre esprit des interdits dans l'entreprise, sur les radios-télévisions, à travers l'éducation scolaire de vos enfants, etc. On vous impose des chartes à l'embauche et également, par le truchement de la télévision, cet instrument d'éveil à l'origine, devenu un instrument de surveillance, sous l'image bonhomme d'animateurs sympathiques, sous le feux de jeux débiles et d'un vocabulaire appauvrit au maximum, le plus faible possible au service d'une culture a minima, la plus simpliste possible: "ce n'est pas de ma génération" étant l'excuse finale!

Le verbe étant le pouvoir, il convient de réduire celui-ci, au point que souvent, nous écoutons sur nos télévisions et radios des propos entiers d'invités, d'animateurs et de spécialistes qui ne signifient rien ou si peu. Remplissage et enfumage, un match de foot et au lit ! 

L'essentiel étant que le discours paraisse libre. L'animateur souriant, les invités contents si ce n'est heureux. La claque dans les travées faisant applaudir ou non le public présent.

L'essentiel étant que vous ne remettiez pas en cause les fondamentaux du "bien vivre ensemble"!

Pas de race, pas de couleurs, pas d'origines, pas de cultures, pas de religions... rien qui puisse troubler le lac tranquille de la France anesthésiée dans cette Europe de la dictature.

Tout le monde il est beau et bien sûr, tout le monde il est gentil! Sinon gare! Gentil le monsieur, gentil la madame! Un frétillement sur la joue, un doute dans le regard et tous vous regarderont comme un extrémiste dangereux. Tout doux le monsieur, tout doux la madame! Mais non, tout va bien... cesser de bouger, vous êtes sous perfusion! 

La police veille dans les entreprises, les bureaux, les salles publiques. En douceur mais en profondeur...

Nous sommes en lutte contre Big Brother mais déjà, big brother est dans notre esprit et souhaite nous interdire la réflexion simple: pourquoi ne puis-je pas penser librement que je ne suis pas en phase avec l'immigration, que l'islam est dangereux pour nos sociétés judéo-chrétiennes, que l'Europe nous tue, et massacre nos cultures, que cette Europe refuse le libre arbitre, la démocratie, la voix des peuples et qu'elle a trouvé des supplétifs dans le personnel politique de droite comme de gauche. C'est "extrémiste" nous dit la doxa de la bien-pensance en fronçant les sourcils ! 

Je crains fort que si nous voulons retrouver notre liberté de penser et de dire, il nous faille passer par ce qu'ils appellent l'extrémisme qui ne serait au fond qu'un réflexe de survie. Nous le devons à tous ceux qui se sont battus pour nos libertés essentielles à commencer par celles de la libre expression.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais j'en ai assez de ces discours raisonnables ou justement il y a plus aucune raison autre que d'abêtir les peuples pour mieux les manipuler. Au nom des libertés, de l'humanisme, des droits de l'homme, de la lutte contre le racisme. C'est une dictature qui s'installe de fait ! Voici un extrait de cette machinerie qui est en place depuis 2003! 

Synthèse des propositions du Comité interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (CILRA) par Marc Knobel, chercheur au Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Une réflexion d’ensemble a été lancée par le Ministre de l’Éducation Nationale afin d’établir une progression et une cohérence depuis l’école primaire jusqu’au lycée de toutes les actions qui contribuent à la construction du respect, du vivre ensemble et de la liberté. 

Comme c'est joliment dit n'est-ce pas! Mais poursuivons cet extrait:

Le Comité interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (C.I.L.R.A.) a été créé par décret du Président de la République en date du 8 décembre 2003.(Jacques Chirac fût élu à l'Africaine avec 82% des voix.Il a vocation à être l’instance principale de réflexion et de décision concernant cette politique. Présidé par le Premier ministre, il réunit les ministres de l’Intérieur, de la Justice, des Affaires étrangères, des Affaires sociales, de l’Éducation nationale, de la jeunesse et de la ville. Les autres ministres intéressés par les questions inscrites à l’ordre du jour sont invités à siéger au Comité. […]

Le gouvernement (socialiste) veut créer un module de formation initiale, ou de prise de poste, commun à tous les nouveaux agents de l’État et obligatoire, portant d’une part sur les valeurs de la République, les Droits de l’Homme, la lutte contre les préjugés, d’autre part sur les comportements qui seront attendus d’eux à cet égard dans l’exercice de leurs fonctions. […]

Les initiatives prises par le réseau des 1200 musées de France en matière de lutte contre les préjugés seront répertoriées et utilisées pour favoriser le développement d’actions pédagogiques locales à l’intention des populations d’âge scolaire, en particulier dans les régions manquant de lieux de mémoire. […] 

Des pauvres gosses vont être systématiquement abrutis par un même discours. Quel sera la place des parents dans ce discours "humaniste" et "droit-de-l'hommiste?

(...)

Inciter les établissements d’enseignement supérieur à adhérer à la Charte de la diversité et à s’engager ensuite pour obtenir leur labellisation afin que les étudiants d’aujourd’hui, qui sont les dirigeants de demain, soient formés par l’exemple à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. […]   Source Fdesouche

Pour mémoire, la RATP a signé cette charte de la diversité et elle se retrouve en plein marasme et ne sait plus comment gérer l'affaire de l'intégrisme musulman de certains de ses salariés embauchés pour justement favoriser la diversité dans ses Centre-Bus. Aujourd'hui, c'est la femme qui est déconsidérée, insultée et accusée. 

Gérard Brazon 

Qui est Marc knobel  : source:CRIF http://www.crif.org/fr/auteur/marc-knobel/29883

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

aupied 02/03/2013 04:46


d'accord marie-Claire, mais quand , les farnçais souchiens comprendront-ils qu'ils faut en passer par là pour retrouver notre liberté d'expression , si tout les français souchiens avez le courage
nous n'en serions pas ou nous en somme , mais malheureusement , avec tout ces mariages mélangés que peut-on faire ? avez une solution , moi je pense enavoir une, mais voilà

Marie-claire Muller 01/03/2013 20:13


Des apprentis sorciers qui jouent avec nos libertés afin de mieux nous  soumettre!!"les young leaders "dont font parti Chirac,Hollande,Sarko,Dati etc sont  à la solde des USA et font
parti du complot Rivkin(Ambassadeur des States  et champion de la diversité) afin de nous l'imposer de force!nous ne sommes plus libre,notre pays ne doit plus résister (c'est leur plan pour
diluer notre identité!)


AUX ARMES CITOYENS, FORMER VOS BATAILLONS!!!!