La politique EURABIA se poursuit!

Publié le 21 Novembre 2011

La politique EURABIA se poursuit! La machine mise en route dans les années 1970 broie toutes les spécificités nationales et oblige les pays d'Europe à s'ouvrir volontairement ou non! Tout est bon! La crise comme moyen de paniquer et de chauffer les opinions publiques leur faisant croire qu'il faut encore plus d'Europe! Les techniques de la cuisson des moules (crise = inquiètudes = peur = demande de protection = plus de fédéralisme = moins de nations) que celle des huîtres (en force, par la loi) ! De gré ou de force, les peuples doivent se plier!

L'immigration de repeuplement est décidément en bonne marche!  Ce matin sur RMC un journaliste de l'hebdo "Le Point" affirmait encore, que l'immigration est une chance pour la France de part sa démographie positive. Qu'importe l'islam, qu'importe la culture française, qu'importe les libertés, les femmes, les 1500 ans d'histoire d'apprentissage de la tolérance et des lumières!  La chance se résumant aux nombre d'enfants susceptibles de produire et de cotiser (un jour!), à la façon d'un éleveur, au nombre de poussins susceptibles un jour de devenir des poulets! Il n'est pas réjouissant de constater que nous ne sommes pour ces "experts" et autres "journaleux", que des poulets, de la simple volaille si ce n'est du bétail !

Nous en sommes encore là et c'est tout dire de la complicité des médias à cette Eurabia destructrice des Nations et des cultures des différents pays européens pour en faire que des troupeaux de consommateurs s'entassant dans les Hypermarchés et presque par définition, les mosquées! 

Voici un exemple traduit par Danielle Moulins (original en suivant) 

Gérard Brazon 

****************

Partenariats pour la mobilité

Aujourd'hui, lors d'une conférence de presse, j'ai présenté de nouvelles propositions visant à une meilleure coopération avec les pays d'émigration.  Le Printemps Arabe nous a notamment enseigné qu'il nous fallait une politique cohérente en matière de migrations. Selon nos propositions, cette politique doit être centrée sur les migrants et leurs droits dans le but d'assurer que les droits de l'homme soient respectés aussi bien dans l'UE que dans les pays tiers. Nous devons également instaurer une meilleure coopération avec les pays hors UE dans l'intérêt des deux parties. Je songe notamment aux accords de Partenariat pour la Mobilité qui visent à faciliter les migrations des travailleurs et les échanges d'étudiants. Il en existe déjà avec la Moldavie, le Cap Vert, la Géorgie et l'Arménie. Nous espérons en conclure prochainement avec la Tunisie et inclure notamment les questions d'asile, de visas,la migration de main d'oeuvre, (Exit les 5 millions de français sans emplois. Ndlr Gérard Brazon) la coopération aux frontières et la lutte contre le trafic d'êtres humains. Ces partenariats, nous l'espérons, contribueront grandement au processus de démocratisation dans l'ensemble de l'Afrique du Nord. (Quid de l'islam et des loi issues de la charia comme en Algérie et sûrement dans la future Tunisie par exemple. ndlr GB)  Les pourparlers dans ce sens entre le Maroc et l'UE sont en bonne voie.

J'ai, à l'occasion de ma conférence de presse, également lancé le Portail Immigration UE : www.ec.europa.eu/ immigration. Il rassemble les informations de tous les Etats Membres concernant les règles applicables pour pénétrer dans l'UE, notamment où s'adresser pour obtenir un permis de travail dans un pays donné et quels droits sont afférents aux migrants.

Nous avons paraphé hier un nouvel accord avec les EU, le PNR (Passenger Name Records), qui concerne les données des passagers aériens. Nous nous inspirons actuellement d'un accord assez vague datant de 2007 que la Commission a été chargée de renégocier. Le nouvel accord comporte d'importantes améliorations : il est plus clair, plus transparent, il protège mieux les droits des passagers et  précise nettement les possibilités de réparation en cas d'abus desdites données. Avant de pouvoir entrer en vigueur, cet accord devra être soumis aux votes du Parlement Européen et du Conseil. La question est controversée mais j'espère obtenir leur aval.

*************

PARTNERSHIPS FOR MOBILITY

Today I presented new proposals on better cooperation with migrant source countries at apress conference. One of the things that we have learned from the Arab Spring is that we need a coherent policy on migration issues. The new proposals puts migrants and migrant rights at the centre of this policy, with the goal of ensuring that human rights are respected in both the EU and in third countries. We also need better cooperation with countries outside the EU, cooperation that will benefit both parties. Part of this is the Mobility Partnership, which aims to facilitate labour migration and student exchanges. We already have such agreements with Moldova, Cape Verde, Georgia and Armenia. We hope to soon agree a Mobility Partnership with Tunisia, which includes asylum issues, visa issues, labour migration, border cooperation and the fight against human trafficking. Hopefully Mobility Partnerships will be an important part in the democratization process in countries across North Africa. Discussions with Morocco towards agreeing a Mobility Partnership with the EU are also progressing well. 

During the press conference, I also launched the EU Immigration Portal:www.ec.europa.eu/immigration which collects information from all Member States on what rules apply if you want to move to the EU, for example where to apply for work permits in a particular country and what rights you have as a migrant.

Yesterday we initialled a new agreement with the US on air passenger data, termed PNR (Passenger Name Records). We are currently working from a pretty unclear agreement, signed in 2007, and it is this that the Commission that has been tasked to renegotiate. The new agreement means major improvements in terms of increased clarity, enhanced protection of passengers’ rights, increased transparency and clearer opportunities for redress if the data has been misused. Before the new agreement can enter into force, the European Parliament and the Council will vote. This is a controversial issue but I hope to get their support for the new agreement.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Marie-Claire Muller 22/11/2011 19:37


Sarkosy est un homme de paille au service de l'UE et des Pays arabes il veut simplement le pouvoir comme les socialistes,il est prêt à nous vendre et à renier Israël pour plaire aux arabes! sur
les échos d'O

Dekerle R. 21/11/2011 13:28


Le génocide des européens se poursuit. Il faudra que ces ordures payent pour ce crime abjecte !

jpb 21/11/2011 11:38


j'espère qu'un jour prochain,les responsables seront jugés par un tribunal du peuple et jugé par celui ci .