La polygamie en France? Elle n'a jamais été interdite dans la réalité. Au mépris de la loi!

Publié le 27 Avril 2010

La conductrice au niqab ne s’attendait sans doute pas au déferlement des médias sur son affaire de PV. Elle a voulu jouer avec un chat qui était bien trop gros pour elle.

            Donc, d'un simple Procès verbal, nous nous retrouvons devant la possibilité d’une fraude aux prestations sociales et d'une possible révision de la loi autorisant de déchoir un français de sa nationalité. D’ailleurs et en aparté, qu’est-ce que deviens un français de souche converti qui se trouverait dans le cas de figure d’être déchu de sa nationalité ? Un apatride !

          Hier matin, sur RMC, un débat surréaliste entre Laurent français converti à l'Islam ayant une femme portant le niqab par liberté bien sûr et Djamal musulman non pratiquant qui souhaite l'application de la loi et fait remarquer que la France est la risée des pays du Magrheb!

          Monsieur Liès Hebbadj connait bien la loi. Il l’a connaît bien mieux que beaucoup de français d’ailleurs. Il se gausse le bougre de tous ce tintamarre autour de lui. Il s’amuse de voir ce pays et ses dirigeants se déchirer à coups de suppositions politiques. Il sait bien qu’en Algérie, son pays d’origine il ne se serait sûrement pas risqué à ce type de provocations envers les autorités. Mais là, en France, patrie des droits de l’homme, état de droits, monsieur s’amuse et se moque !

Comment s’interdire de faire un lien entre des départements en déséquilibre budgétaire pour cause de dérapages de dépenses sociales ! Dans son rapport au premier ministre François Fillon, Monsieur Pierre Jamet directeur général des services du Rhône affirme « qu’Il faut mettre en place un comité de suivi au niveau gouvernemental. L’état devra venir en aide dès juin ou juillet aux départements en situation critique par des avances de fond ou des abondements ! »

Il plaide également pour un suivi informatique efficace. « Une société informatique a croisé les fichiers RSA de la caisse d’allocation familiale avec ceux d’un département. Dans 67 000 dossiers sur 110 000 sont apparues des différences de noms d’adresses et de revenus. »

 

   Voici ce qu’en pense Valeurs Actuelles dans sa dernière édition de cette affaire.

         « Si l’enquête sur la fraude aux prestations sociales s’avère relativement simple, la polygamie devrait être plus difficile à prouver. Liès Hebbadj affirme n’avoir qu’une seule épouse, les autres étant selon lui des maîtresses : « Que je sache, les maîtresses ne sont pas interdites en France, ni par l’islam. Peut-être par le christianisme, mais pas en France. Si on est déchu de sa nationalité pour avoir des maîtresses, il y a beaucoup de Français qui seraient déchus de la nationalité », a-t-il ironisé.

         Vivant avec lui dans trois maisons contigües, et le faisant bénéficier de leurs prestations familiales, ces “maîtresses” n’en constitueraient pas moins une polygamie de fait. Pour la sociologue la sociologue Isabelle Gillette-Faye, interrogée par France Info, il y aurait environ 20.000 familles polygames en France, mais il serait extrêmement difficile de les recenser, car les femmes ont le plus souvent déclarées comme parent isolé. »

          Outre le fait que ce Monsieur Liès Hebbadj prend les français pour des imbéciles et notre générosité pour un dû, il est clair qu’il n’est certainement pas le seul.

        

           La polygamie est un dossier bien connu. Je me souviens qu’en 2001, une conseillère municipale de Mantes la Jolie disait son désarroi devant la vague d’enfants  dans les écoles primaires de sa ville. 2000 enfants pour 80 familles polygames.

           Dans votre ville comme dans la mienne, nous avons des familles polygames. Alors que faire, que dire ? Interdire la polygamie ? C’est déjà fait ! Il reste à appliquer la loi et ce n’est pas gagner d’avance puisqu’en France il est plus facile de voter des lois que de les appliquer.

          J’imagine déjà les associations crier au fascisme, au scandale dès lors qu’un semblant d’autorité et d’obligation d’observance de la loi pourrait éventuellement  se faire.

           Apres tant d’années de tolérance, de laxisme, de générosité sans borne comme le dit Eric Besson quand il s’agit de naturaliser ( 108 000 naturalisations en 2009) pourquoi voulez-vous que cela change ?

          Et bien oui justement, il faut que cela change car c’est une demande forte des français dit Jean-François Copé. J'approuve avec la plus forte énergie! Un retour en quelque sorte à la normalité française.

          Pour ce qui est des prestations sociales, je ne vous ferez pas la liste ni le total des sommes perçues par une famille polygame. Il vous suffit de prendre le petit fascicule des Prestations familiales et de faire le compte en fonction du nombre d’enfants, sans oublier les prestations aux femmes seules au foyer (Condition juridique dont bénéficient les autres épouses).

          Je vous fais part de deux vidéos qui expliquent très bien comment il est facile de toucher ces prestations. De même, combien l’administration est scandaleusement laxiste et n’applique pas la loi.

 

          Et vous voulez qu’ensuite, les bénéficiaires de ces prestations ne s’amusent pas des gesticulations de nos dirigeants ? Ils auraient bien tort !

Gérard Brazon

 

1er vidéo

2éme Vidéo

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

SARAH 29/04/2010 19:59



Cette affaire est tout simplement aberrante et   
Monsieur Liès Hebbadj,  raille et bafoue les Autorités Françaises et les Lois de la République.


Bien sur, en France comme dans tout Pays où la bigamie n’est pas de mise, il se trouve des unions où les
promesses de fidélité échangées sont bafouées. Ce sont des exceptions même si elles peuvent être nombreuses,  néanmoins, elles ne sont pas
institutionnelles !!!


La démocratie et la liberté permet que ces choses là, arrivent !  Mais il ne faut pas oublier qu’il y a tout un panel de lois législatives qui permettent, alors,  aux conjoints
(maris ou femmes) d’aller en attaque se défendre,  si ils n’acceptent pas cette situation, de remettre l’union en question, voir de faire condamner à
des dédommagements en faveur des personnes trompées (celles qui sont mariées).


 Ce qui veut dire qu’avoir des maitresses, en effet, ce la
arrive en France comme ailleurs, dans n’importe quel Pays Occidental –cela ne date pas d'aujourd'hui,  mais en aucune façon ce principe depuis belle
lurette n’est considéré comme « naturel » dans les Constitutions. Alors que ce Mr ne fasse pas de comparaison infondée et railleuse. C’est franchement insulter la compréhension de Mr
Hortefeux.


L’avocat je pense, ici, n’a pas eu une heureuse idée en trouvant cette parade, car il me semble que cela
a réveillé quelques consciences endormies qui commencent à entrevoir  une petite  partie des dérives où
l’on peut arriver……           


Et je rajoute, alors que cela peut paraître hors sujet, mais ce n’est pas du tout le cas, que de telles
pratiques, même occidentales sont catastrophiques pour les enfants qui n’ont pas de « foyer normal ».


Que l’on ne vienne pas dire après cela que l’on ne fait rien pour les Jeunes,  qui partent en déliquescence si le schéma familial est celui-ci…..


Comment cesgosses peuvent être heureux et comment s’étonner de leur  violence ?


L’Etat ne peut pas se substituer à de telles carences affectives, car n’en doutons pas, de tels modèles
ne peuvent  « construire » des adultes sereins et sans hargne.


Sarah 


 



Gérard Brazon 29/04/2010 20:04



J'ai eu apparemment quelques soucies du fait que les commentaires ne s'affichaient pas! Donc tout semble rentrer dans l'ordre Sarah. Désolé ce ce contre temps. D'une manière générale, si cela se
reproduit faites moi signe comme vous l'avez fait en me contactant par ma boite courriel.


Bien à vous.