La presse algérienne n'a guère apprécié ce geste de soumission au "Calife" François...Par J.P. Grumberg. Préface Gérard Brazon

Publié le 21 Décembre 2012

Ce geste qui vexe la presse algérienne et les "élites" algériennes n'est pas un geste de soumission mais simplement un geste de reconnaissance à cette France qui finalement a laissé un pays clés en main. La "fière Algérie", qui n'existait pas avant que la France débarque en 1830 pour libérer les chrétiens mis en esclavage dans les prisons d'Alger et sous le mandat du Congrès de Vienne de 1819 pour que cesse la piraterie en mer Méditerranée est assez hypocrite. Pas le peuple algérien d'aujourd'hui qui lui sait parfaitement que s'il veut mieux vivre, c'est chez l'ancienne colonie qu'il peut le faire. A tel point que des femmes algériennes par précaution viennent accoucher en France pour faire de leurs enfant des "petits français "en puissance! La honte des dirigeants algériens est là justement. L'Algérie était bien mieux lotie que la Corée en 1962. Regarder la différence aujourd'hui et la France n'en est pas responsable... C'est ce que savent les algériens! Ils sont les dindons halal de la farce des dirigeants FLN de l'Algérie.

Gérard Brazon

****

Scoop : L’image d’un algérien qui baise la main de François Hollande provoque la colère en Algérie   par  

Hollande algérie

L’image d’un algérien baisant la main du président français François Hollande a provoqué la colère en Algérie. La photo a été prise hier mercredi 19 décembre, alors que des algériens faisaient la queue pour rencontrer leur président, Abdelaziz Bouteflika, qui accompagnait Hollande dans sa visite d’Alger.

Les médias algériens ont vivement critiqué l’homme en constatant qu’il était « impatient » de baiser la main de François Hollande, et ont critiqué Hollande lui-même, à qui ils reprochent d’avoir « pris du plaisir et de s’être senti à l’aise dans cette posture ».

Le calife « al-Hollande »

Des activistes ont demandé si « l’arabe regrettait la domination coloniale française en Algérie », tandis que d’autres, plus ironiques, se sont demandés si le président français est devenu un roi sans royaume, ou s’il est devenu le calife « al-Hollande ».

Un commentateur politique, qui expliquait que François Hollande délivrait un message politique plus que douteux en acceptant qu’un « pauvre » algérien lui baise la main, a mimé son discours en disant « je suis ici non pour m’excuser au nom de la France pour ses crimes contre l’Algérie, je suis ici en Algérie pour recevoir un accueil chaleureux (que je n’ai plus en France), et pour qu’on me baise les mains ».

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique étrangère

Commenter cet article

mika 21/12/2012 15:51


http://www.lematindz.net/news/10581-francois-hollande-lhote-indesirable-des-algeriens.html%20

henri 21/12/2012 11:47


Tortures ?


http://etudescoloniales.canalblog.com/archives/2012/02/19/23458257.html


 


 

Pouf 21/12/2012 08:41


pauvre Algérien...Hollande a-t-il les mains propres ????

LA GAULOISE 21/12/2012 08:22


Notre , heu, heu, president a t il demandé des exuses pour nos soldats mutilés ( sexe dans la bouche, par exemple !) tous les civils massacrés ou disparus ?