La RATP prend la laïcité très au sérieux... (Il serait temps vu les dégâts)

Publié le 6 Avril 2013

RTL.fr

La RATP va remettre à ses cadres un document permettant de répondre concrètement aux questionnements des salariés sur la question de la laïcité. Et elle n'est pas la seule.close

La RATP et la laïcité

Six fiches pratiques pour six situations
Sous forme de six fiches pratiques, qui déclinent six situations et indiquent quelle réactions doivent être adoptées en se basant sur les textes de loi ou des articles du code du travail, la RATP veut sensibiliser ses cadres sur la question de la laïcité. Par exemple,
pas question d'autoriser la prière dans une salle de repos ou encore de punaiser des affiches religieuses dans son bureau...  (Ce qui sous entend que cela se faisait et que l'islam n'est pas présent uniquement dans les bus) 

La genèse de ce document ? En févier dernier, une enquête a été ouverte suite à des plaintes de la part de femmes machinistes à Nanterre qui estimaient faire l'objet de comportements discriminants de la part de collègues masculins  prônant une lecture rigoriste de l'Islam.

L'affaire "Baby Loup" change la donne ?
Port du voile ou de signes religieux, demandes de congés pour les fêtes religieuses, ou de salles de prière : les entreprises sont un peu déboussolées pour gérer ces situations délicates mêlant religion et travail, certaines publiant donc des guides pour aider leurs managers à y voir plus clair. 

Le récent arrêt de la Cour de cassation interdisant à une salariée de droit privée remplissant une mission de service public, mais l'autorisant dans une crèche privée(Baby Loup), a visiblement provoqué des inquiétudes au sein des entreprises. D'où l'élaboration de guides comme c'est le cas à La Poste, chez EDF, France Télécom, IBM, Casino ou donc, dernièrement, de la RATP. 

Ces ouvrages, relativement brefs, ont donc pour objectif d'aider les managers à répondre à des situations concrètes: que faire lorsqu'un salarié demande à partir plus tôt parce qu'il jeûne ou qu'un autre demande à prier pendant ses heures de travail?  Depuis l'arrêt de la Cour, de nombreuses voix, à droite comme à gauche, ont de fait invité le législateur à trancher. Les entreprises, elles, ont décidé d'anticiper.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Epicure 06/04/2013 11:29


"l'Invasion des parasites juifs " (