La rédaction du journal «Libération» dénonce une ligne «inféodée» au parti socialiste

Publié le 8 Avril 2012

 Dans un communiqué en date du 2 avril, l’équipe du quotidien affirme avoir été « dépossédé du journal » , mais aussi d’être « l’objet d’un mépris, encore accentué par l’attitude autoritaire et arrogante de la direction. »

Le communiqué de « l’équipe réunie en assemblée générale » dénonce notamment l’absence de politique claire selon les domaines de l’information (économie, société, etc…) et estime qu’un « an après l’arrivée de Nicolas Demorand, la greffe n’a pas pris. »

La rédaction a effectué la liste des griefs à l’encontre de sa direction :

  • Des Unes racoleuses qui tantôt défigurent Libération, tantôt vont à l’encontre des valeurs qui ont toujours été les siennes.
  • De pseudo-événements basés sur des interviews et non sur des reportages et enquêtes.
  • Un traitement éditorial partisan en matière politique, qui semble inféoder le journal au PS.
  • La mise à l’écart de continents entiers du journal, comme le social, l’environnement, l’immigration.
  • Des embauches de cadres répondant à une logique discrétionnaire, sur fond de précarisation croissante des pigistes.
  • Des divergences évidentes au sein de l’équipe de direction qui conduisent à la confusion tant rédactionnelle qu’organisationnelle.
  • Des opérations publicitaires contestables lancées sans consultation de la SCPL en dépit des engagements pris par la direction.

Alexandre Gitakos © DTOM 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Sorel ZISSU 10/04/2012 17:13


Bnjour Gérard,


 


Et bravo, bravissimo pour tes interventions, mais particulièrement pour l'article sur R. L; comparant mélenchon à Doriot. Tu es vraiment super.


Sorel


P S On s'est croisé à Paris à l'occasion du procès de Pierre et Pascal,

germaine 08/04/2012 17:14


On a - dit-on souvent - les patrons que l'on mérite....Tout comme la France actuelle a les politiciens ....