La résistance et les collabos. Eternel recommencement.

Publié le 1 Octobre 2011

Pour nous rappeler que si tous les Français n'étaient pas des résistants, tous pour autant n'étaient pas des collabos.  Mais l'ancien communiste Jacques Doriot lui, fut un collabo, comme le furent beaucoup de radicaux-socialistes (Pierre Laval, etc.),  des socialistes et biensûr des communistes jusqu'en juin 1941. Il est bon de  rappeler que beaucoup de ceux qui se déclarèrent résistants par la suite, le furent après Stalingrad et ne l'ont été que fin 1943 voire 1944  - si ce n'est sur le papier en 1945 !

Gérard Brazon

-

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Histoire de France

Commenter cet article

Claude Germain V 03/10/2011 13:14



Cela rejoint ce que m'avait raconté ma belle-mere pres de Lille/Roubaix (decidement......)  ,à la liberation elle n'avait jamais vu autant de voisins et de collabos , apparaitre a 24 heure
de l'arrivée des alliés , tous avec des brassards FFI .Elle etait toute jeune mais se rappele tres bien de la chose .......



jp 01/10/2011 22:19



Salut Gérard


J'ai emprunté ton article et l'ai même complété un peu...


Amitié, Jp


http://revolteseneurope.over-blog.com/article-la-resistance-et-les-collabos-eternel-recommencement-85607177.html