La "richesse de la France"? Combien ça coûte!

Publié le 17 Juin 2012

Et si on disait quelques mots de la situation d'un pauvre homme qui aura vécu toute sa vie aux crochets de la France et qui pour autant, veut trainer notre pays devant les tribunaux pour la mort de ce salaud de tueur qu'était Mohamed Merah. Son fils dit-il alors même qu'i devrait être confit de honte. Mais la honte il ne connait pas comme beaucoup de cette engeance qui vivent aux crochets de la nation en défilant avec des drapeaux étrangers.

Gérard Brazon

Vous pouvez faire circuler pour information!

Tout sauf la gauche

****

Th. GUILMART

Par Le père du tueur de Toulouse et de Montauban a passé quatre années en prison, avant de repartir dans son pays natal, l'Algérie. Il n'était plus proche de son fils depuis 1994, ce qui ne l'empêche pas de vouloir porter plainte contre la France «pour avoir tué son fils». Âgé de plus de 60 ans, il est retourné vivre en Algérie, après avoir été condamné à deux peines de prison ferme à Toulouse.

 - En 1999, cinq ans après la séparation avec sa première femme (son plus jeune fils, Mohamed, n'a que six ans),  il est arrêté par la police en possession de plusieurs kilos de cannabis dans le quartier des Izards à Toulouse. Mohamed Benalel Merah est incarcéré, puis condamné en juin 2000 à cinq ans de prison ferme.

- En 2001, il est encore condamné, cette fois pour subornation de témoins,  et écope de neuf mois supplémentaires.  Il fut détenu à la prison de Seysses près de Toulouse, là où son fils Mohamed futincarcéré quelques années plus tard.Il sort après quatre années de détention et se rend par la suite de plus en plus souvent en Algérie, où il finit par s'installer définitivement.

- Il passe désormais son temps entre la région de Tiaret (340 km à l'ouest d'Alger)  où il gère une société de matériaux de construction  et a sa résidence à Mouzaïa (60 km au sud-ouest d'Alger).

Quid de l'argent me direz-vous ? Continuez votre lecture.

Il avait revu son fils Mohamed en 2010 lors d'une de ses visites en Algérie, mais il n'entretenait pas de «solides relations» avec ses enfants depuis son divorce,  a témoigné son oncle maternel Djamel Aziri.  Mohamed ( le tueur ) «était vraiment perdu, sans vrai tuteur, il s'est fait son éducation quasiment seul», a raconté l'oncle au quotidien algérien El Watan.

Mais Mohamed père, quand il vivait en France, avait honnêtement déclaré à la Préfecture son statut : musulman, 2 femmes 16 enfants..

La Préfecture a accepté, grâce a la loi sur le regroupement familial, que sa première femme, la légitime au regard du droit Français, le rejoigne en France avec ses  8 enfants sans leur délivrer de carte de résidence.

- Mais il a aussi avec une deuxième femme (la concubine) de nationalité algérienne et avec elle 8 autres enfants tous nés en France, ils sont donc Français.  Du coup, bien que n'ayant pas de papiers, elle ne peut pas être expulsée...

 

A) ETUDE DE LA SITUATION DE LA 1ère ÉPOUSE (la légitime) :               

1) 978,08 euros d'allocations familiales tous les mois               

2) 2 allocations pour jeune enfant : 323,32 euros               

3) allocation logement : 300 euros               

4) le RMI pour un couple :  (626,82 euros) + 8 enfants (1337,20 euros) soit 1 964,02 euros            

5) allocation de rentrée scolaire pour 4 enfants : 85,87euros/mois.

Au total Mr et Mme n°1 touchaient : 3641,29

 

B) ETUDE DE LA SITUATION DE LA 2ème ÉPOUSE (concubine) :

Cette deuxième femme, de fait, n'etant  pas une épouse en droit Français, elle est considérée par la C.A.F comme un "parent isolé". Elle touche donc :

1) l'API qui s'élève à 707,19 euros pour un parent seul avec 1 enfant,auquel on ajoute 176,80 euros par enfant supplémentaire  (7 x 176,80 euros en plus). Soit un total de 1944.79 euros.

2) Toujours pour ses 8 enfants elle touche chaque mois en plus :978,08 euros d'allocations familiales.

3) Comme elle a 2 enfants de moins de trois ans, elle a donc droit à l'A.P.J.E : 161,66 euros x 2 soit 323,32 euros.

4) Comme parent isolé : allocation logement, à la louche plus ou moins 300 Euros.

5) Avec 8 enfants, elle n'a pas le temps de travailler, d'autant plus que son mari pense qu'il ne faut pas qu'elle travaille avec des hommes, parce qu'elle pourrait être tentée par l'adultère...

Donc elle touche le RMI pour une personne seule 417,88 euros + 167,15 euros/enfant. Soit  1755,08 euros.

6) Elle a 4 enfants en âge d'être scolarisés : Allocation de rentrée scolaire soit un montant mensuel de 85,87 euros. Ce qui nous fait au total, rien que pour Madame n°2, la somme mensuelle de : 5387,14 .

Il est donc versé tous les mois sur le compte de Monsieur Benalel Merah: 9038,43€

Et Monsieur Mohamed, Benalel MERAH, évidemment, ne payait pas d'impôts puisqu'il n'avait AUCUN REVENU, ne payait pas le loyer de son HLM puisque avec 16 enfants, il ne pouvait être expulsé, ni payer la cantine scolaire, ni les colonies de vacances, ni ni ni. Chers amis,  méditez, pestez, hurlez mais vous allez continuer de payer !

Si vous êtes salarié, RSA, chômeur ou retraité ce n'est pas la peine d'aller défiler pour avoir un meilleur salaire ou des allocation, tout le monde s'en fiche. Ce n'est pas vous qui brulez les voitures donc, vous n'effrayez personne !

Th. GUILMART

Source: La CAF

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

LA GAULOISE 17/06/2012 12:50


467 euros : voilà ce que touche mon fils au chomage ( fin de droit) pour elever son fils ! ! Au mois d'aout,il n'a plus de logement et risque donc de coucher dans sa voiture. Pardon, j'oubliais
il est blond aux yeux bleus et tous ses ancetres sont nés et ont servi la France ce pays pour qui certains d'entre eux ont donné leur vie! Pardonnez à une mère et une grand-mère française de
mettre mise en colère. Attendons de voir jusqu'ou ira la betise.