La sexualité pour les femmes musulmanes.

Publié le 26 Avril 2011

               Une vision, une croyance, une façon de vivre mais surtout une vraie prison mentale et culturelle. La femme comme "avenir de l'homme"? On en est très loin. Quelque part entre le moyen âge chrétien et le 19 ème siècle. Un moment, la complicité féminine dans les hammams est patente. Le seul endroit où la femme se sent libre de son corps. A regarder pour comprendre et savoir combien cette religion est dramatique pour la liberté de la femme. On remarquera aussi que ce sont des mères, des femmes qui exercent la dictature religieuse et de la tradition sur leurs filles. Des femmes complices de leur oppression. Ce sont aussi des femmes qui excisent en Afrique, qui mutilent d'autres femmes en devenir. Des fleurs que l'on déchire.

           L'une d'elles, dans la vidéo dit à sa fille: "Quand une fille part de la maison c'est soit en robe blanche, soit les pieds devant". Le mariage est un viol légal pour ces femmes. C'est tout dire.

Gérard Brazon

-

               Le seul bémol à mon avis concernant ce reportage : toutes ces femmes semblent s’être détachées de la communauté musulmane ; aucune ne porte le voile. Bien sûr, on ne peut pas accuser la réalisatrice : ce sont uniquement ces huit femmes qui ont accepté de parler. Mais on peut regretter de ne pas avoir de témoignages venant de musulmanes pratiquantes, voire de fondamentalistes. 
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

MASCARA83 26/04/2011 14:09



Bravo et merci Monsieur BRAZON de nous avoir invité à voir cette vidéo sur la "sexualité des femmes musulmanes" qui est véridique , et dont les Françaises et Français doivent impérativement
regarder...car tout ce que ces femmes racontent est authentique (pour avoir vécu en Afrique du Nord) à cette période-là!  De plus, ces courageuses femmes qui devaient probablement habiter
dans des villes Européennes n'ont pas connu la sélection de la future mariée dans les bleds ou villages !!!  commentaires pour y avoir
assisté:


La famille de la jeune mariée,(souvent âgée de - de 16 ans) recevait celle de l'homme, souvent "un chibani" âgé de 50 à 60 ans... cette négociation se faisait uniquement entre les femmes des deux clans. La scène était la suivante:  elles s'asseyaient en cercle, installant la future mariée au
centre. La famille , côté homme, l'a faisait tourner et virer dans tous les sens ainsi que marcher pour voir si la jeune femme ne boîtait pas, ou ne possédait point le moindre
handicap... Ensuite, les tractations sur sa valeur physique uniquement, s'effectuaient après de multiples palabres.... car les parents du marié devaient offrir un prix ... Bien
évidemment, le plus bas possible !!!  l'affaire devait être conclue en quelques heures, afin de préparer la date du mariage qui s'effectuait généralement, quelques semaines plus tard!


En tout cas, je remercie du fond du coeur toutes ces femmes musulmanes très courageuses qui ont osé dire la vérité devant une caméra de télé et, certaines d'entre elles à visage découvert!
BRAVO MESDAMES! en espérant que ce diapo. très passionnant vous valorisera à votre juste titre de femmes équilibrées, libres, désirées, fières de l'être et de disposer de votre
corps comme bon vous semble... et qu'il fera le tour de l'Europe !!!!



Gérard Brazon 26/04/2011 15:08



Faîtes tourner cet article auprès de vos amis et connaissances. C'est le meilleur moyen pour que l'information passe. Bien à vous.


Gérard