La solution finale pour les chrétiens. Par Alexandre Del Valle

Publié le 10 Janvier 2013

Les pays persécuteurs de Chrétiens. 

Pourquoi on tue les chrétiens dans le monde ? Qui tue les chrétiens dans le monde ? Les musulmans, dits "islamistes" par certains, pour masquer la réalité de l'islam et du Jihad qui se déroule sous nos yeux. De nouveaux nazis qui préparent la solution finale de la chrétienté et de l'occident. On rappelle le chiffre pour 2012 = 105 000 chrétiens ont été assassinés pour leur foi.

Tout est dit dans cette vidéo. Sauf que sur notre sol, nous accueillons l'islam (plus exactement, nos dirigeants nous obligent à accueillir l'islam, en France, en Angleterre, en Allemagne).  Dans toute l'Europe, il est royalement installé, jusqu'au jour où il se sentira suffisamment fort pour lancer le Jihad - comme il l'a fait et le fait partout où il s'est implanté par la force, le mensonge, la ruse, la contrainte,  la faiblesse des chrétiens ou la dhimmitude des élites (au Maroc, le christianisme est interdit ; laTurquie se réislamise et devient intolérante. Berceau du christianisme, c'est à présent un pays entièrement musulman ; à Chypre, pas de Noël pour les chrétiens; en Palestine, les chrétiens fuient et les jeunes filles chrétiennes sont violées;l'Irak est vidée de ses chrétiens. En Syrie la situation devient catastrophique, alors que sous Assad, la vie était tolérable pour cette minorité. En Egypte, les Coptes vivent un calvaire, comme les chrétiens du Pakistan, dhimmis et accusés de blasphème sous n'importe quel prétexte et pouvant encourir la mort. Sans oublier le Nigéria, le Soudan et d'autres pays d'Afrique noire ou du Maghreb).  

Se taire devant de tels exactions serait un crime. Merci à Alexandre Del Valle

La rédaction de Puteaux-Libre 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Marie-claire Muller 10/01/2013 18:00


La révolution sismique silencieuse: les musulmans qui quittent l'islam









 












La révolution sismique silencieuse: les musulmans qui quittent l'islam


Écrit par Point de Bascule on 24 Février 2008. Posted in Archives


Un ex-musulman tient un site internet pour les Indonésiens, qui a un succès phénoménal. Il nous explique les motifs qui amènent de nombreux musulmans à quitter l’islam. «Dans un pays qui
compte une expérience de vie avec l'Islam, il est plus facile de convaincre les musulmans que l'islam a lamentablement échoué dans ses promesses tout au long de son histoire. La preuve est tout
autour de vous pour qui avez des yeux pour voir». - Ali
Traduction de: The Silent Seismic Revolution:
Muslims Leaving Islam, par Ali, Islam Watch, le 24 février 2008Les musulmans en Occident sont pris sans discernement par l'islam. Pourtant, ceux qui ont une
expérience de la vie sous la charia pensent différemment. Depuis 5 ans maintenant, j'ai aidé à
maintenir un site Web pour les musulmans indonésiens quittant l'islam en traduisant des articles critiques de l'islam de l’anglais au bahasa indonesia. Grâce à l'Internet, ces articles ont
fait de cette «religion qui croît le plus rapidement» une
religion qui ressemble plus à «la
religion qui sombre le plus rapidement». Les graines du doute dans l’esprit des musulmans indonésiens ont été plantées uniquement en faisant la lumière sur le vrai
islam, l'islam que les musulmans en Occident sont en mesure de dissimuler.

 
Ceux qui ont quitté l'Islam en raison de notre site l’ont fait après avoir lu, entre autres, ce qui suit: - Mahomet, à l’âge de 53 ans, a consommé son mariage avec une fillette de
9 ans,
- Mahomet n’a pas amélioré la condition des
femmes,
- Mahomet a ordonné de tuer ceux qui quittent
l'islam, ainsi que ses critiques et 800 juifs médinois non armés, il était impliqué dans des raids et réclamait sa part du butin; et sa version du paradis ferait rougir toute
patronne d’un bordel du Red Light d’Amsterdam. La consolidation la plus efficace s'est produite lorsque l'un de nos contributeurs a mis en évidence les livres écrits par d'éminents
musulmans (soi-disant «modérés») prouvant exactement nos points: que Aisha avait 9 ans quand elle a été déflorée, que le paradis de l’islam est une promesse de sexe, que le djihad
consiste à tuer les infidèles et que les musulmans éminents sont eux-mêmes confus sur ce qu’est le vrai Islam [et ceci pour une religion qui, par-dessus tout, prétend être «claire et concise»].

 
Nous avons survécu malgré plusieurs menaces de la part de musulmans de détruire notre site et les cafés Internet qui ne le censurent pas. Des sites haineux ont été mis en place
spécifiquement pour nous contrer. Nos lecteurs ont été plusieurs fois intimidés par email ou par téléphone. Pourtant, notre lectorat a augmenté de façon constante.En août 2007, nous avons
atteint notre lectorat le plus élevé, de 1500 par jour à 5000 par jour avec une moyenne de 2500/par jour. Cela n'est pas une mince affaire dans un pays où l'Internet est encore un luxe.
Aller sur Internet dans un cybercafé peut coûter à quelques-uns de nos habitués leur salaire hebdomadaire (ou le harcèlement physique lorsque vous êtes suffisamment malchanceux pour avoir
été surpris en train de lire notre site par une pieuse musulmane). Nous devons être en train de faire quelque chose de bien. Un total précis du nombre de personnes qui quittent l'islam en
raison de notre site est difficile à obtenir, encore un coup d'oeil à Google et on peut voir qu’en 5 ans, notre site a gagné en importance et est souvent cité par les sites islamiques
indonésiens. Par exemple, un article sur la façon dont le droit des successions d'Allah ne fonctionne pas est fréquemment cité. Les musulmans ne sont pas pressés d'annoncer leur
apostasie, par crainte d'être terrorisés par
l'État, les mouvements anti-apostasie, la famille et la communauté. Une fille
a déclaré qu’elle avait dû déménager quand toute sa famille a décidé de quitter l'islam. Enlever son hijab a été fait le plus discrètement possible, de peur que cela attirerait une mauvaise
publicité. Dans notre site, il y avait au moins deux récits d'enlèvement d’enfants par les grands-parents dont les belles-filles avaient quitté l'islam. Nous avons eu un rapport sur un
village tout entier qui avait quitté l'islam, mais le journaliste a refusé d'annoncer le nom par crainte des répercussions. Bien sûr, nous avons des musulmans sur notre site aussi, qui
condamnent ces histoires d’apostasie comme «islamophobes», «fauses», «parties d’une
conspiration sioniste/chrétienne» et disant que de toute façon, ces ex-musulmans «ne comprenaient pas entièrement l'islam» - mais dans le plus grand pays musulman au monde
qu'est l'Indonésie, la preuve est tout autour de vous. Dans un pays qui compte une expérience de vie avec l'Islam, il est plus facile de convaincre les musulmans dans les pays musulmans que
les non-musulmans en pays non-musulmans que l'islam a lamentablement échoué dans ses promesses tout au long de son existence. L'Islam est fort sur les mythes et faible sur la preuve, quand
on a des yeux pour voir.






mika 10/01/2013 10:42


Ce que j'ai pu entendre des Marocains sur le sujet : L’Islam est la religion d'Etat mais toutes les communautés étrangères non musulmanes
peuvent pratiquer leurs croyances. Par contre la loi leur interdit tout prosélytisme religieux et seul celui qui l'outrepasse s'expose à en subir les rigueurs. (Le dernier cas
remonterait à 2009 et concernerait l'expulsion de 3 bonnes sœurs)