La suicide français… Zemmour a presque raison… Par Anne Lauwaert

Publié le 10 Novembre 2014

images?q=tbn:ANd9GcTR0cuXfgzvOvc3O8n0GiW   Par Anne Lauwaert

  

Le livre de Zemmour est enfin arrivé dans ce petit village des finis terrae dans lequel je vis. Il m’a fallu un moment pour le lire car c’est une brique non pas indigeste mais touffue… Je me demande comment font les gens pour publier des commentaires le lendemain de la parution. Ils doivent avoir une technique de lecture rapide qui m’échappe…


  Donc Zemmour a presque raison parce que, à mon avis, Zemmour est optimiste et en réalité la situation est bien pire que ce qu’il nous dit. Oui, il décrit et analyse et donne l’historique mais dans plusieurs cas (par exemple le féminisme)  il parle de symptômes sans remonter aux vraies causes bien plus profondes. Mais procédons par ordre.

 

Donc, le livre: il est construit en trois grands chapitres: 1970-1983 1984-1992 1993-2008. Depuis 1970 jusqu’à  2008 ça fait 38 ans d’où le sous-titre sur le bandeau “ les quarante années qui ont défait la France”

Après l’introduction de la p.9 à la p.16

Le premier chapitre 1970-1983 est composé de 39 paragraphes donc de la page 19 à la page 239 cela signifie 220 pages et une moyenne de 5 pages par paragraphe.

Le deuxième chapitre 1984-1992 est composé de 19 paragraphes pour 120 pages et une moyenne de 6 pages par paragraphe

Le troisième chapitre 1993-2007 est composé de 22 paragraphes soit 160 pages et une moyenne de 7 pages par paragraphe.

Le système de Zemmour consiste à décider d’une date et, en un paragraphe, dire ce qu’elle signifie et d’ensuite de la commenter.

Par exemple la première de ces dates:

 

9 novembre 1970 “La mort du père de la Nation”

c.-à-d. la mort du Général De Gaulle. C’est là qu’il faut s’accrocher car en 10 pages Zemmour retrace non seulement la vie du Général mais toute l’Histoire de l’Europe, politique interne française comprise, en un condensé non pas indigeste mais plus que touffu…

Donc dès le premier paragraphe le ton est donné. Vu que Zemmour est expert d’histoire et de politique il a une vue d’ensemble qu’il plaque en un vaste tableau.

Ceux qui ont vu la fresque panoramique de la bataille de Waterloo comprendront mieux ce que je veux dire. Il s’agit d’une toile circulaire de 110m de long et 12m de haut réalisée par le peintre français Louis Dumoulin. http://fr.wikipedia.org/wiki/Panorama_de_la_bataille_de_Waterloo  

Le visiteur est plongé d’emblée au centre de la bataille de Waterloo. Eh bien les petits paragraphes de Zemmour c’est pareil. Le lecteur est plongé d’emblée au centre du panorama historique total… Coup de massue garanti, mais au lieu de refermer le livre tout de suite, cela ne fait que stimuler l’envie de lire la suite.

Cela me rappelle ma prof de latin qui nous disait, une latte en guise d’épée à la main : « Et demain, si vous connaissez bien votre leçon nous continuons les aventures de Jules César dans les Gaules, sinon… grammaire… »

 

Deuxième paragraphe : 4 juin 1970 Mort du père de famille.

Eh bien oui, les étapes des grands changements dans la société et une de ces lois : la fin de la « puissance paternelle » et les conséquences sur la perte de pouvoir des hommes et le gain de pouvoir des femmes.

 

Ainsi il procède de date en date…

 

17 juin 1972 « Les hommes du président »

où ce n’est pas la police qui débusque le délinquant mais deux journalistes farfelus avec leur Watergate qui font tomber le président des USA ce qui marque une autre étape : après l’interprétation par les fabuleux acteurs «des générations de jeunes journalistes rêveront désormais de jouer les rôles tenus par Redford et Hoffman » c.-à-d, l’alliance de « petits juges » et de journalistes va bouleverser la vie politique et ébranler des trônes.

 

1 juillet 1972 La loi Pleven :

la fin de la liberté d’expression en France, loi qui réprime le racisme et conduira à la police de la pensée « Désormais non seulement la vérité ne rend plus libre, mais elle peut conduire en prison. »

 

Novembre 1972 La maison près de la fontaine dans le petit jardin.

Jusqu’alors on avait marché « vers le progrès et le bonheur » et voilà que les écologistes remettent tout en cause… décroissance, destruction des ressources naturelles, explosion démographique, « La croissance zéro on ne tarderait pas à la connaître avec « la crise du pétrole » Et personne ne rirait plus »

 

Janvier 1973 Robert Paxton, notre bon maître.

Olala ! tabou tabou ! Zemmour ose écrire que Vichy a « donné » des juifs étrangers en échange de « protéger » les juifs français … Toutes les orfraies s’écrient de concert « Vous réhabilitez Vichy, vous osez dire que Vichy a sauvé des juifs ! » Mais les orfraies médiatiques en question sont de l’acabit des Caron qui ne lisent pas les mots qui sont imprimés en noir sur les feuilles blanches mais bien « ce qui est écrit entre les lignes » (sic) ou bien une Léa Salamé qui hystériquement dérape pour s’écrier façon yiddish que « Zemmour veut faire plus goy que les goy »… http://fr.wikipedia.org/wiki/Goy

Non seulement sortie ridicule mais surtout déplacée et particulièrement apte à stimuler l’antisémitisme ambiant.

Ben oui, il faut continuer la ligne imposée par l’américain Paxton qui n’aime pas la France et après qui « Vichy est le mal absolu, Vichy c’est la France, donc la France c’est le mal absolu »

Sur tous les plateaux télé on va tomber sur Zemmour à bras raccourcis en lui assénant les 7 pages concernant Vichy sur les 527 du livre… Il se contentera de répondre « Vous ne savez pas lire… »

(Les bienpensants se déchainent sur Vichy mais pas un mot sur les origines nazies de l’UE… 

http://article-50.eu/walter-hallstein-qui-etait-vraiment-le-premier-president-de-la-commission-europeenne/

http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803

http://www.trumanlibrary.org/whistlestop/study_collections/achesonmemos/view.php?pagenumber=3&documentid=70-

http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_europ%C3%A9enne_de_d%C3%A9fense

http://www.spiegel.de/spiegel/print/d-21977256.html

En 1938 Hitler rend visite à Mussolini et ils décident de créer « la Nouvelle Europe, qui permettra de ligoter les peuples » le nazi Walter Hallstein en rédige le plan, il le passe à Dean Acheson qui le met à la sauce CIA et le refile à Jean Monnet qui le ramène en France et quand l’ancien nazi Hallstein devient le premier président de la Commission Européenne on s’étonne que De Gaulle dise NON… Rien non plus sur la suite c.-à-d. le Traité Transatlantique… qui nous pend au nez… alors que Vichy… olala… )

 

Zemmour va suivre l’évolution des meurs en citant films et chansons « Elle court elle court la banlieue », « Les valseuses »,  Michel Delpech, Balavoine, Pierre Perret et la p’tite Lily, le divorce, le naufrage de la famille, le rock and roll qui va devenir la religion de l’époque… les multinationales du disque et des médias, la ruine des petits commerçants, l’urbanisation…

 

Avril 1974 Les Valseuses sans gêne.

Et tous les films formidables des années 70… où « les jeunes gens de bonne famille imposent les pratiques des voyous »

 

20 octobre 1974 Vincent François Paul et les autres

sonne le glas du mâle blanc hétérosexuel…

 

24 janvier 1981 Dallas ou le changement d’âme.

Le téléfilm américain dans lequel « tous font la guerre contre tous » « se révélera une formidable arme de colonisation des esprits que les américains appellent le soft power »… Suivront les Mac Donald, Halloween & Co…

 

Suivent les tribulations des partis socialiste et communiste, les financements, gaspillages et gabegies. «  « on n’avait plus d’argent pour le Concorde ou le nucléaire, mais on en disposait pour les ronds-points »

 

15 octobre 1984 SOS baleines et SOS racisme…

« les étrangers sont ici chez eux » Bernard Henri Lévy, Marek Halter, Yves Montand, Simone Signoret… « ceux qui arborent la petite main jaune » 

 

Pêle-mêle :

« La chanson populaire se révélait décidément un exceptionnel vecteur de la propagande antiraciste » 

Canal+ se révéla l’arme de destruction massive qu’attendait la génération soixante-huitarde.

« Le communisme fut une religion juive de substitution, un christianisme sans Dieu. »

 

25 septembre 1985 L’émergence du pouvoir gay

Thierry Le Luron, Coluche

 

Mai 1986 Louis Schweitzer ou la nouvelle trahison des clercs.

« Dans tous les pays, une aristocratie (le fameux 1% voire 0,01%) renaissait de ses cendres, s’isolant du reste de la population, vivant dans des endroits réservés pour elle à travers la planète »

« La Logan : La voiture connut en effet un grand succès en France et en Europe, alors même que notre génie visionnaire la destinait aux pays émergeants, là où il avait installé ses usines. »

 

7 octobre 1987 Au revoir les enfants

« L’histoire de la seconde guerre mondiale se réduit peu à peu à l’extermination des juifs. »

 

18 septembre 1989 La défaite de la « Grande Nation »

« Au bout de quinze années de tergiversations, le président Jacques Chirac osa, en 2004 interdire le voile islamique à l’école. »

« Ce voile est le symptôme d’un commencement d’organisation islamique de la cité »

« … la volonté farouche des enfants de l’immigration maghrébine d’utiliser leur religion comme un manifeste identitaire, profitant de la déréliction d’un Etat républicain qui interdisait d’interdire… »

« Tous les rêves d’une Europe Fédérale se briseront sur l’absence de peuple européen. Il y a un peuple américain (…) mais s’il y a une culture européenne, il n’y a pas de peuple européen. »

 

10 janvier 1991 Évin for ever

« L’État voulait notre bien. » biopouvoir, hygiène, alimentation, sexualité, Malraux et Lucky Luke sans cigarette, droit au bonheur…

 

Septembre 1992 Paroles, paroles, paroles

Les initiés s’expriment sur l’UE…et l’euro qui « nous apportera la paix, la prospérité, la compétitivité, et, rien que pour la France il se traduira par la création de millions d’emplois »

 

8 janvier 1993 Le prénom

Les prénoms autorisés étaient ceux du calendrier et des personnages connus de l’histoire ancienne…

 

15 décembre 1995 … Le FOOT … il ne pouvait pas manquer…

« Le voyage triste du football après Bosman »

« Le football avait été conceptualisé par ses promoteurs de l’aristocratie victorienne comme exutoire de la violence d’une classe populaire asservie ; il s’était peu à peu civilisé en une version laïcisante du repos dominical et un moyen de promotion sociale pour ceux qui ne brillaient pas à l’école. Avec l’arrêt Bosman, le sport d’hier s’est transformé en un combat de mercenaires, de gladiateurs romains. »

 

Aout 1996 L’invention du sans-papiers.

« Le sans-papiers est une de ces magnifiques « idées chrétiennes devenus folles » annoncées par G.K. Cheterton. Il sonnait le retour du bon sauvage de Rousseau, innocent de toutes souillures morales et écologiques de la civilisation. »

« Le sans-papiers est la quintessence, l’ultime et dérisoire avatar de toutes nos utopies millénaires, de nos rêves, de nos mythes, de nos illusions, de nos doutes, de nos culpabilités ressassées, de nos hontes et haine de soi. »

 

12 juillet 1998 Black-Blanc-Beur

La victoire de l’équipe française de foot

« aujourd’hui, dans les quartiers populaires le pouvoir a été abandonné aux caïds et c’est ce qu’on retrouve en équipe de France »  (Dhorasoo)

 

Novembre 1999 José Bové ou la trahison d’Astérix

« Bové ne l’admettra jamais mais il est devenu l’  « idiot utile », la caution démocratique de ses ennemis de toujours. »

 

25 mars 2001 Paris ne sera pas toujours Paris

« Les immigrés rejettent les valeurs de la France, incarnées par le bobo ; et le plus souvent, un musulman, même éloigné de la pratique religieuse – réprouve les familles recomposées, la tolérance à l’égard des homosexuels, l’égalité entre les hommes et les femmes, et l’éducation moderne de leurs enfants »

« Devenue ville-monde, Paris s’éloigne de la France »

 

11 décembre 2001 Un destin de Mezzogiorno

« Les élites françaises persévérèrent néanmoins dans leur aveuglement. L’euro, c’était l’Europe ; et l’Europe c’était la paix. La droite comme la gauche refusèrent de transgresser ce dogme religieux »

 

21 avril 2002 No passaran

« La laïcité militante avait été une arme de guerre efficace pour arracher la robe sans couture de l’Eglise catholique ; mais elle ne devait pas être à nouveau employée pour désacraliser l’islam. »

 

14 février 2003 Le képi de De Gaulle sur le tête d’Aristide Briand

« De Gaule savait, lui, que l’ONU était une fumisterie, un mythe inventé par les idéalistes, les naïfs, et utilisé par les cyniques. De Gaulle était un émule de Machiavel et Richelieu… »

 

28 mai 2003 N’est pas Bonaparte qui veut

« Chevènement avait eu raison, que l’apostasie était cruciale. Elle soulevait la question de la liberté religieuse. (…) Parce que, citoyen français, le musulman conquiert alors des droits que l’islam ne lui reconnaît pas. Musulman signifie en arabe :soumis à Dieu »

« Sarkozy n’a pas compris ou n’a pas voulu réaliser la même opération (que Napoléon) avec les musulmans. Il devait franciser l’islam comme Napoléon avait francisé le judaïsme, pour éloigner le spectre de l’islamisation de la France. Il a échoué faute d’avoir saisi l’enjeu historique, par manque de culture ou de constance. »

« La France n’a pas reçu l’héritage de la Mecque et de Saladin, mais celui de Descartes et de Pascal »

( Attention Éric : il n’est pas « indéniable » que « islam » et « salam » aient la même racine – là je crois qu’il faudrait être plus rigoureux et considérer l’étymologie décrite sur le site http://www.lesreligions.fr/articles/9-etymologie-islam-soummission-paix.php#.VF8UGjSG8j4

« On entend souvent dire que « islam » signifierait étymologiquement « paix » ce raccourci sous-entendant que l’islam est une religion prônant la paix puisque c’est là son véritable sens.

La racine sémitique s.l.m a plusieurs dérivés en arabe qui ont des sens différents : salima signifie être conforme, être en sécurité ; salâm exprime la paix, la sérénité ; sallama véhicule quant à lui l’idée de rémission aussi bien dans le sens de s’en remettre à quelqu’un que de se constituer prisonnier ; et enfin aslama signifie se soumettre, faire allégeance. Le mot « islam » a pour origine aslama. Même si en arabe paix et soumission ont une racine commune, il s’agit de deux mots différents et « islam » provient de « soumission » et non de « paix ». )

 

1 novembre 2003  Jean-Claude Trichet ou le triomphe romain de l’oligarchie impériale.

« Le premier mot de J.C. Trichet comme gouverneur de la Banque Centrale Européenne :  «  I’m not Fench » …

Christopher Soames :  « Dans une organisation internationale, il faut toujours mettre un Français, car ils sont les seuls à ne pas défendre les intérêts de leur pays. »

« une nouvelle religion qui émergea sur le continent européen après la seconde guerre mondiale, un universalisme inspiré de son modèle chrétien, mais sans le dogme, car coupé de ses racines religieuses, un millénarisme postchrétien concomitant de la baisse de la pratique religieuse, porté au départ par les élites démocrates-chrétiennes qui ont fait l’Europe, et devenu la religion des droits de l’homme de toutes les élites européenne Ce post christianisme est aujourd’hui un millénarisme dévot de l’universel très hostile à la souveraineté des nations européennes. C’est lui qui inspire la construction européenne. C’est lui qui vide les institutions démocratiques de leur contenu. C’est lui qui prône sur le mode universel l’amour de l’autre poussé jusqu’au mépris de soi »

« Cette oligarchie n’est élue par personne et n’a de compte à rendre à aucun peuple. »

« Le millénarisme post chrétien des droits de l’homme et du marché devient la religion de l’Union ; l’administration des choses devient prédication ; le droit devient dogme ; la raison supérieure devient foi. L’oligarchie devient théocratie, Bruxelles et Francfort devinrent la nouvelle Rome. »

 

27 octobre 2005 La France des trois jeunesses

Celle diplômée des écoles, celle des banlieues « Une troisième jeunesse vit ignorée de tous dans l’ombre des deux autres (…) cette jeunesse de « petit blanc » rumine sa mise à l’écart symbolique. (…) Notre avenir nous annonce un triangle infernal paré de tous les dangers, sans que l’on sache comment il s’écrira »

« On ne sait s’il faut admirer le sang-froid des policiers qui évita un carnage ou le signe donné aux émeutiers que tout était permis. »

 

2 décembre 2005 Austerlitz, connais pas !

« le 18 juin 2015 nous fêterons Waterloo avec reconnaissance et gratitude. »

 

13 décembre 2007 Voir Lisbonne et mourir

« referendum (…) objet dangereux »

« son problème c’est le peuple » De Gaulle

De Gaulle : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum »

 

Et depuis… conclusion :

« Le peuple a compris la leçon. Le peuple boude. Le peuple ne vote plus. (…) le peuple n’a plus confiance»

« Nos dirigeants sont devenus des prêtres. Ils ne gouvernent plus, ils prêchent »

« La litanie des réformes a déjà euthanasié les paysans, les petits commerces, et les ouvriers. »

« Avant de réformer il faudrait s’entendre sur le diagnostic »

« Mai 68 fut une révolution de la société contre le peuple. Le peuple se rebelle, mais peut-être trop tard. »

« Nous conjuguons un mai 1940 économique, et une guerre de Religion en gestation, le tout parsemé de frondes récurrentes »

« Nous cédons devant l’ennemi intérieur que nous laissons prospérer et nous pactisons avec les puissances étrangères qui les alimentent de leurs subsides et de leur propagande religieuse. »

 

Voilà un échantillonnage. Ce n’est pas un livre qu’on lit du premier au dernier mot mais qu’il faut ouvrir au hasard, lire les 5 pages de ce paragraphe et ensuite il y a de quoi commenter, disserter, discuter, méditer…  Excellent investissement : avec ces 500 pages vous aurez de quoi râler pendant très longtemps…

 

Zemmour constate des symptômes mais ne prescrit pas de traitement étant donné qu’il faudrait d’abord « être d’accord sur la maladie »

Là où je trouve qu’il est optimiste, c’est qu’il ne remonte pas assez loin en amont pour chercher les causes des maladies et ne va pas assez loin pour en entrevoir les conséquences.

Comme je l’écris dans mon article « Nous vivons une nouvelle Renaissance »

http://www.enquete-debat.fr/archives/nous-vivons-une-nouvelle-renaissance

à mon avis nous sommes en train de vivre un bouleversement total à l’échelle mondiale.

Exemple : la féminisation de la société qui énerve tellement Zemmour n’est pas seulement une idéologie provocatrice de féministes excitées, c’est beaucoup plus profond, cela remonte au fait que les humains sont des mammifères. Pendant des siècles nous avons essayé de civiliser notre nature animale et érigeant des systèmes comme la famille sur laquelle était construite la société. C’est cette construction artificielle qui s’écroule et nous retournons à notre nature animale première  de mammifère dans laquelle la femelle en chaleur se cherche un mâle pour la féconder et ensuite s’occupe de son rejeton jusqu’à ce que celui-ci se débrouille tout seul ensuite ses hormones se réactivent et le cycle reprend. Quand Eric constate que les femmes se marient avec des hommes qui ont un statut social supérieur c’est en fait parce que la femelle choisit le mâle qui lui semble le plus apte à être un bon géniteur pour sa progéniture.

Les mariages qui se font, défont, refont sont en réalité le fait que les mammifères ne vivent pas en couple. Pour la stabilité de la société on a voulu la stabilité de la famille mais aujourd’hui on retourne au comportement animal… la femelle reste avec ses petits et le mâle passe de femelle en chaleur en femelle en chaleur…

C’est la catastrophe quand on en arrive à la transmission des biens car tous les descendants ont droit à leur part de l’héritage et donc les biens de la famille sont dispersés, alors à quoi bon épargner ? à quoi bon travailler ? Et les dons de sperme qui conduisent à des pères qui ont des dizaines d’enfants qui tous ont droit à leur part d’héritage ? Et la procréation artificielle chez des couples stériles ? Bien sûr il s’agit d’un triomphe de la science mais sans garantie quant à la santé à long terme de la personne créée artificiellement alors que la nature s’y refusait.  Les femelles restent avec leur progéniture et redécouvrent qu’elles s’en sortent sans mâle… et si le mâle ne se rend pas indispensable il devient inutile… Bien sûr : la famille qu’on a voulu créer comme base de la société qu’on a voulu créer, s’écroule entrainant la société … la réalité est pire que ce que Zemmour constate. Les présentatrices précieuses ridicules qu’il épingle ne font qu’empirer la situation…  de telles « féministes » sont pires pour la cause des femmes que les Zemmour. 

 

Autre problème : l’éducation. Si, comme c’était « de mon temps » c.-à-d. années 60,  les jeunes « étudient » comme de mon temps et passent leurs soirées et week-ends à résoudre des problèmes de math, dessiner des épures, rédiger des dissertations, traduire du latin et du grec, lire des livres en plusieurs langues etc., ils ne « sortent » pas, ne consomment pas et donc  un marché énorme  s’écroule : loisirs, mode, bricoles électroniques, voyages, sorties, boissons… Les jeunes sont des consommateurs énormes et tant mieux s’ils ne s’instruisent pas car s’ils ne sont pas entrainés à réfléchir ils deviendront d’excellents moutons de Panurge et des lemmings norvégiens qui ne seront même pas capables de lire la presse ni de comprendre un texte de loi. Par contre les jeunes des classes dirigeantes vont dans des collèges sévères où ils deviennent les dirigeants du futur. La « démocratisation de l’enseignement » n’a pas élevé tous les enfants vers le haut mais nivelé le petit peuple vers le bas au bénéfice des classes supérieures.

 

Autre problème : avec les progrès de la médecine nous avons interrompu la sélection naturelle sans la contrebalancer par la limitation des naissances ce qui fait que nous augmentons la population mondiale alors que nous produisons des machines qui prennent le travail des humains. Fatalement les humains se trouvent sans travail et en Europe s’ajoute encore l’immigration. La presse nous dit même que les robots couteront 3 millions d’emplois à la France d’ici 2025… Création d’emplois ? Oui, mais seulement pour les machines !

 

Autre problème : les folies des écologistes. Bon d’accord il n’y a pas de réchauffement climatique et il n’y a pas de changement climatique. Par contre ce que nous constatons c’est que cette années les tornades et inondations se sont succédées à tel point que Montpellier a subi 4 tornades en 3 semaines ? C’est normal ? Disons que oui mais ce sera beaucoup moins normal quand les assurances diront qu’elles ne savent plus suivre… et quand le prix des aliments va monter parce que les intempéries ont détruit les récoltes et noyé le bétail…

 

Autre problème : l’immigration. Nous devrions « accueillir » le Tiers Monde en Europe au lieu de dire à tous ces gens qu’ils sont responsables de leurs pays et que nous refusons de payer les pots cassés de leur négligence et incurie. Tous les pays qui ont été colonisés ont vu comment les Occidentaux s’y sont pris pour développer les pays. Les gens du Tiers Monde ont deux choix : ou bien ils continuent à vivre selon leurs style traditionnel et en supporter les conséquences ou bien, s’ils veulent vivre à la manière européenne, ils doivent appliquer les méthodes européennes. Mais ils sont responsables de leurs pays chez eux, fuir autre part ne résoudra pas leurs problèmes, bien au contraire, qui va à la chasse perd sa place et la riche Afrique qu’ils abandonnent deviendra de plus en plus la proie des prédateurs étrangers qui ne leur porteront pas le bonheur mais les dépouilleront de leurs richesses. On n’appelle plus cela colonisation (qui comportait une responsabilité morale) mais accords commerciaux qui ne répondent qu’aux lois des marchés.

 

Autre problème. L’arrivée de l’islam en Europe confronte la raison occidentale aux croyances des disciples de Mahomet et vice versa confronte les Mahométans au raisonnement rationnel européen. Inévitablement le rationnel et l’irrationnel vont se heurter de front, inévitablement l’examen des croyances va entrainer l’examen des bases des religions c.-à-d. l’existence même des dieux et la conclusion que les religions ont été des réponses aux questions auxquelles dans le lointain passé il n’y avait pas d’autres réponses. Donc l’arrivée de l’islam en Occident va entrainer la fin de toutes les religions telles que nous les connaissons aujourd’hui.

 

Etcetera etcetera… bref le livre de Zemmour tire la sonnette, mais en réalité la situation est bien plus profondément grave…

Un point optimiste : sur Internet on trouve de plus en plus de sites qui publient des articles écrits par de plus en plus de gens qui – malgré les « élites » - sont de plus en plus conscients des réalités, il ne manque que l’étincelle pour provoquer la réaction, le très grand chambardement.

 

Mais il y a encore un autre élément dont on ne tient pas compte… il suffit d’un petit grain de sable pour que toute la machine se grippe et que tout le système s’effondre… En Belgique 4 réacteurs sur 7 sont à l’arrêt et, cet hiver, des coupures de courant électrique sont prévues… Il suffirait d’un événement, même une bêtise climatique, qui coupe l’électricité et tout s’écroule… Ben non, impossible n’est pas français… et c’est à l’improviste que l’inattendu arrive…

 

Post scriptum :

Dans les émissions genre « On n’est pas couché » les deux présentateurs devraient recevoir les invités et leurs poser des questions de façon à permettre à l’invité de parler de son œuvre. Par contre le tandem Salamé-Caron profite de l’invité pour asséner leurs propres convictions… Les présentateurs ne sont plus les faire valoir de l’invité mais au contraire l’invité devient la tête de pipe des présentateurs… Ce que les présentateurs pensent n’intéresse personne et leur suffisance magistrale à distribuer des bons et des mauvais points aux invités qui eux sont des spécialistes qui en savent manifestement plus que les présentateurs,  est particulièrement grotesque. Quant aux présentatrices précieuses ridicules… chacune de leurs performances signifie encore 10 livres de vendus…

 

Anne Lauwaert

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

maury 12/11/2014 21:14


A l'origine de l'UE : Walter Hallstein, premier président de la commission européenne était un ancien nazi


François Asselineau dépoussière le mythe des "pères fondateurs européens". Des révélations surprenantes et dérangeantes sur les origines de la construction
européenne. François Asselineau










Hallstein avait convenu avec Hitler et Mussolini un projet appelé "Das neue Europa" (la nouvelle Europe)...une nouvelle dictature européenne sous leur contrôle. Le plan ayant raté, ce juriste
nazi a été recyclé après la guerre par les américains pour la création de cette même nouvelle Europe, celle que nous connaissons aujourd'hui.

Cette photo de présentation de l'inauguration de l'exposition " La France Européenne" avec les autorités nazis à Paris le 6 Juin 1941 est bluffante. On y voit clairement une Europe sans
frontières avec des infrastructures communes. Tout cela était déjà prévu par les nazis.








 Pour en savoir plus, cette vidéo d'une conférence de François Asselineau approfondit le sujet.

 

Je me disais bien que certains slogans me rappelaient quelque chose, pas vous?







 


Après tout cela, est-ce réellement étonnant que les américains et européens déroulent le tapis rouge aux néo-nazis au pouvoir en Ukraine.


 





 


A droite, Arseni Iatseniouk, actuel premier ministre Ukrainien, photo prise après le coup d'état.


 


 





 


Oleh Tyahnybok, Leader du mouvement contestataire de Maidan, Svoboda


A déclaré en 2012 qu'il faudrait purger 400 000 juifs en Ukraine.


 


 





 


Svoboda en 1999


 





 


Svoboda en 2014


 





 


Voici le logo de Svoboda pendant plus de 10 ans.


 


 


 





 


Symbole très similaire à celui de la 2e Division SS Das Reich


 





 


Le parti a changé de logo ces dernières années mais les militants n'ont pas suivi on dirait.


 





 


Laurent Fabius et Oleh Tyagnibok, Février 2014


 




ESSYLU 11/11/2014 22:46


Les contradicteurs de Zemmour  ils n'ont nul besoin de  lire son bouquin puisqu'il suffit qu'ils répètent en boucle leurs doctrine à 2 neurones


Zemmour se trompe quand il dit la France est morte, son meurtre déguisé en suicide n'a pas réussi à la tuer,  seulement à la blesser griévement


Globalement il est quand même plus proche des réalités que la crise de déni qui frappe les guignols de la blonde du FN dont la stratégie copiée sur celle de Sarko va conduire aux mêmes effets, la
conduite de Grenoble sous les huées

Eric Papin 11/11/2014 09:20


Excellente analyse du livre d'Eric Zemmour, que je lis et relis afin t'en tirer toute la quintessence.Merci Madame vous m'avez drôlement facilité la tache.

Epicure 10/11/2014 20:58


Formidable réquisitroire contre notre soi-disant Civilisation qui est un échec complet qui va s'exsanguiner dans la Guerre Civile Généralisée.


Personne, et pas Zemmour non plus,N' A DE SOLUTION  car à part la destruction rapide de 5 milliards de "Problèmes" ....(sic) et d'inhibition subséquente  de leur reproduction
rapide,  on ne peut atteindre le plus élémentaire niveau du début d'Action Réelle à Court Terme nécessaire à la salvation du système terrestre. Or personne, jamais, n'osera DIRE CELA. Par
contre CELA SE FERA TOUT SEUL (Sic!) par Effondrement simplement. L'Inattendu arrivera  donc ainsi: Il n'est pas possible de FAIRE...les gouvernements du monde entier le démontre chaque
jour...alors on attend, la tête da,ns le sable, que ça se fasse !


Ce quie DIT Zemmour est en effet de la roupie de sansonnet...Il propose la Révolte, alors que La Vérité est bien plus insupportable.