La Télé M6 efface les affiches du FN dans 'L'amour est dans le prés". Par Joris Karl

Publié le 31 Juillet 2014

marine-amour

M6 est une usine à fabriquer du lisse. Du tiède, du tout-va-bien, du moelleux sans croûte. On le voit dans toutes ces émissions marathon qui ne coûtent pas grand-chose à la chaîne, de « Top Chef » à « Un dîner presque parfait » en passant par les interminables séries sur la déco ou la recherche d’appartement. Socio-historiquement, c’est passionnant : sur l’écran de notre ennui défilent une infinité de personnages fades, de familles plus lambda que la mort, de goûts aseptisés, de conversations gonflées au vide interstellaire. La pensée est repeinte couleur blanc hosto. Nous sommes les patients du docteur M6, lequel nous soigne de tous les écarts de langage. La vulgarité exceptée.

On s’en doutait, bien sûr, mais nous en avons la confirmation ces jours-ci : en réalité, M6 coupe tout ce qui dépasse au montage, la moindre opinion un poil dissidente, le moindre objet jugé « anormal ». Un poster du Che ou un buste de saint Mandela, certes, ne poseront pas de problèmes. Mais une affiche du FN, diantre !

Oui, l’équipe de « L’Amour est dans le pré » s’est sentie obligée de faire le ménage chez les candidats au bonheur. La présentatrice Karine Le Marchand, interviewée par TV Mag, s’explique : « Aujourd’hui, faire de la télévision c’est aussi anticiper les buzz, affirme-t-elle. Il nous est arrivé de faire décrocher des affiches du FN car on sait que la personne aurait été la cible de critiques. Est-ce que quelqu’un qui vote Front national a moins le droit de trouver l’amour qu’une autre ? Non. »

Elle admet le lissage, mais prend bien garde – vous l’aurez noté – de ne pas stigmatiser ces vilains électeurs du Front. Ces animaux puants ont quand même le droit à la tendresse ! Belle mais pas idiote, elle sait bien, tout comme la prod’ de l’émission, que son public est en partie composé de ces affreux beaufs racistes.

Dans l’univers des ploucs, en effet, on trouvera rarement un portrait d’Harlem Désir ou une affiche du NPA. M6 a dû faire avec ces Gaulois de souche, en se pinçant le nez, sans doute. D’autant que Karine l’explique aussi, il a fallu supprimer du programme tous les propos homophobes…

Buvant du petit-lait, sur RMC, le vice-président du FN Florian Philippot a déclaré ne pas tout comprendre : « En général, les émissions de télé-réalité aiment faire le buzz. Et puis, c’est la réalité, c’est la vraie vie, la France des champs a voté massivement pour Marine Le Pen. »

Pour l’instant, la télé devra encore supporter ce peuple insolent quelques années. En attendant qu’on le remplace.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Fascisme-socialiste français

Commenter cet article

LA GAULOISE 01/08/2014 08:46


A PART QUELQUES BONNES SERIES AMERICAINES ON S ENNUIE A MOURIR SUR CETTE CHAINE .