La télévision comme instrument de désinformation et de manipulation. Par Gérard Brazon

Publié le 27 Novembre 2013

Dans le cadre de la désinformation si ce n'est de la manipulation "des masses", la télévision est un outil particulièrement efficace.

Gérard Brazon interview3  Chaque soir nous avons notre lot de messages à intégrer dans notre imaginaire, nos pseudos certitudes, nos évidences. Nous rions devant des Canteloup avant le JT du 20h, alors même que ce "comique" a pris Marine Le Pen comme tête de Turc quasiment chaque soir à travers une rubrique météo assez lamentable et au ras des pâquerettes.

Petite rubrique qui semble innocente et qui pourtant renvoie Marine Le Pen aux années de la diabolisation. Marine Le Pen doté d'un accent germanique caractéristique, des attitudes à la Jean Marie Le Pen revu par ses plus virulents détracteurs. La fille héritière du père. Une forme de racisme où clairement il est refusé à l'une d'être différent de l'autre. On ne fait pas ces types de procès à Martine Aubry, d'être la fille de Jacques Delors, ni même à Ségolène Royal d'être la fille d'un militaire, pas même à Dominique Baudis d'avoir hérité de la Mairie de Toulouse de son papa Baudis, et la liste serait longue de ces fils et filles de papa. Mais la fille Le Pen à un traitement particulier au point de lui mette un accent, sans que cela ne heurte personne. D'autant plus qu'elle est née bien après la guerre. Qu'importe n'est-ce pas. Le but n'étant pas la vérité mais de rire avec la calomnie. Affligeant.

Que dire aussi de ces séries télévisées sur les déportations de juifs, ce scandale, cette ignominie, cette horreur, cette honte. Mais pourquoi ai-je donc ce doute sur la sincérité des auteurs et commanditaires de ces séries,  sur la volonté  in fine, d'instrumentaliser la Shoah en vue  d'interdire aux électeurs, aux français dans leur ensemble, la possibilité de réfléchir par eux-mêmes. Où s'arrêtent le devoir de mémoire et l'instrumentalisation à but politicien. Est-il juste d'utiliser cette horreur comme arme politique aux profits des  partis politiques de droite comme de gauche, européistes et islamophiles. L'émotion au lieu de la réflexion. Pointer du doigt une horreur, alors même que les socialistes de l'époque ont eu une large part de responsabilité, pour accuser un parti politique d'aujourd'hui et sa responsable. Au-delà, ce sont tous les partis politiques européens qualifiés "d'extrême droite", sous-entendu fascistes voire nazis  du fait qu'ils sont d'abord des partis patriotes, refusant l'Europe, ses technocrates et l'islam tentaculaire.

Ainsi donc, sous couvert de lutte contre l'antisémitisme, devenu un outil, alors même que  l'extrême gauche en est porteuse aujourd'hui comme hier, on interdit à des Partis européens de droite nationale, de protester contre la volonté de mettre en place une Europe liberticide, non démocratique et islamisée.  L'Europe qui cherche à  détruire les cultures nationales de chaque pays.

A la lecture de ces lignes, vous pouvez regarder vos programmes télévisés et vous faire vous-même ces remarques. La manipulation se trouve dans le plus innocent des jeux télévisés. Ne croyez surtout pas que c'est un hasard. Et je ne suis pas le moins du monde parano.

Une autre remarque que je faisais il y a peu, sur les banales séries télévisées que l'on ne peut plus voir sans rencontrer un couple d'homo. Femme et hommes s'embrassant à pleine bouche, ainsi que les inévitables larmes des concernés face à l'incompréhension des "beaufs" de l'entourage, forcément beaufs puisqu'ils ne comprennent pas qu'ils ont la chance d'avoir une différence dans leur famille. Certes, ils ont le tort d'avoir espéré ces "beaufs", d'avoir une fille se mariant avec un homme (quelle idée n'est-ce pas? ) et avoir des petits enfants sans avoir besoin d'un substitut, d'un ami de passage, ou d'une éprouvette. C'est vrai quoi, c'est moderne, c'est progressiste, c'est de gauche et bien-pensant l'éprouvette.

Bien sûr que l'on ne choisit pas ses orientations sexuelles, mais doit-on en faire des héros du monde moderne. Laissez les homosexuels vivre en paix ai-je envie de dire, mais laissez-nous vivre avec notre idée de la famille, celle qui est à l'origine de notre monde sans nous taxer d'arriérés, de débiles attardés, de passéistes, voire pire.

 

Gérard Brazon

Gens Réflexion-4

Gens Franchouillard3

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Roban 29/11/2013 22:11


A propos des chiffres du chômage.
Pour une fois le grand Soir 3 du jeudi 28 novembre a donné la parole à Pierre Larrouturou, fondateur du parti de l’emploi (Nouvelle donne.com) qui a donné les vrais chiffres du chômage en
incluant toutes les catégories (et pas seulement la A) ainsi que les chômeurs en fin de droit qui ne sont plus répertoriés, ce qui donnerait près de 100000 chômeurs de plus !
BFMTV a également donné, le même soir, la parole à Gérard Larcher qui a aussi dévoilé les vrais chiffres du chômage.
On dirait que les médias commencent à sentir le vent tourner …

Roban 29/11/2013 22:07


A propos des chiffres du chômage.
Pour une fois le grand Soir 3 du jeudi 28 novembre a donné la parole à Pierre Larrouturou, fondateur du parti de l’emploi (Nouvelle donne.com) qui a donné les vrais chiffres du chômage en
incluant toutes les catégories (et pas seulement la A) ainsi que les chômeurs en fin de droit qui ne sont plus répertoriés, ce qui donnerait près de 100000 chômeurs de plus !
BFMTV a également donné, le même soir, la parole à Gérard Larcher qui a aussi dévoilé les vrais chiffres du chômage.
On dirait que les médias commencent à sentir le vent tourner …

Respectvaleurs 29/11/2013 12:28


Dimanche soir, Laurent "De la Mèche" sur France 2 invitait comme par hasard Costa Gavras (un homme que je respecte par ailleurs mais qui ne comprend peut-être
plus les enjeux du 21ème siècle). L'intervieweur demandait tout à fait innocemment : "Et la montée des populismes en Europe en ce moment, cela vous inspire-t-il pour un prochain film?" J'en ai eu
des nausées et bien que je sois légaliste et paie très cher ma redevance, je ne regarde plus guère les grandes messes où l'on récite par coeur le catéchisme de la bien-pensance. PLUS QUE MARRE!!

Pivoine 28/11/2013 11:45


C'est bien ce que je pensais !


Bien que les téléspectateurs soient lassés de ces téléfilms parlant de la période 1939-45, et la Résistance, on nous en sert jusqu'à plus soif. Personnellement, je ne les regarde pas, non plus
que ces feuilletons. On n'est pas obligé de regarder la télé, après tout ! Il y a plein d'autres choses à faire !

Marie-claire Muller 27/11/2013 17:44


Moi aussi j'ai zappé Canteloup qui n'arrive pas à la cheville de laurent Gerra qui lui,a du courag, et le talent pour dire les choses comme certains chansonniers à l'époque:"Coluche, Pierre Jean
Vaillard "!Canteloup comme tous les biens pensants du buisness hurle avec les chacals(caux) en diabolisant Marine avec sa c.....rie subliminale!Tu a raison Gérard à l'heure de grande écoute ça
n'a rien d'innocent!C'est un lâche au service de la nouvelle dictature !!POUAH A VOMIR!!!!!!!!!!!

Nicolaï Vavilov 27/11/2013 15:33


 Un sondage avait indiqué que 76% (???) des Français ne faisaient pas confiance aux journalistes éloignés des "vrais problèmes"


     La télévision est un toxique au même titre que tabac alcool cannabis et autres drogues...Elle devrait être réservée au troisième âge... voire au quatrième  Lire
l'excellent ouvrage de Desmurget "Lobotomie TV" plus de 1000 références bibliographiques...


      La télévision génére des revenus énormes (on parle de 50 000 euros par mois pour un bateleur, journal, émission de variétés, débateurs et autres saltimbanques)


      Comment sont recrutés les "animateurs": des chaînes publiques avec notre argent???


                recrutement républicain??? NON. COOPTATION


 

Walker 27/11/2013 15:07


Et oui le formatage continue.
Il ne se passe pas un reportage où bien sûr on voit un noir, un arabe ou des pédés (n' ayons pas peur du mot) répondrent à une question voilée...
Ces gens-là doivent avoir un temps de parole plus long que le 'tit français de base et il faut montrer à ce dernier qu' ils existent, qu' ils sont là.


La bien-pensance doit faire comprendre, que dis-je marteler aux beauf's que nous sommes que notre ère est terminée.

Quand à Canteloup, même quand il ne singe pas Marine Le Pen (ah non surtout pas 'singer' ce pôvre Nicolas pourrait se sentir exclu de la race humaine), je me demande ce que les téléphobes alias
formatés de ce redoutable outil de désinformation peuvent lui trouver.
Ce type est nul. Ces imitations aussi. Sa voix nazillarde m' exaspère. Un bouche-trou parmi tant d' autres.

mika 27/11/2013 13:37


Les français ont pris de la distance avec la téloche et ses
programmes. Ils ne confondent pas divertissement et propagande. Ils savent parfaitement d'ou les journaleux leur parlent et combien leur implication est partisane et militante. Pour faire face à
leurs tentatives d'endoctrinement les téléspectateurs ont une arme redoutable, la TELECOMMANDE. A l'aune de l'audimat les chaînes se désespèrent en constatant que plus elles fustigent MLP, plus
elle grimpe dans l'opinion publique. Une courbe de progression spectaculaire et irréversible ! Médias, continuer à médire. "Calomnier, calomnier, il en restera toujours quelque chose...contre
vous"